Home




  • Dijon

    Study days - Psyche

    Theodor Lipps (1851-1914): the work, its context and posterity - interdisciplinary perspectives

    Une perspective interdisciplinaire

    Cette journée d'étude se propose de réexaminer la pensée de Theodor Lipps (1851-1914), philosophe, psychologue et esthéticien, qui fut un penseur majeur de l'Allemagne de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Souvent cité pour ses travaux sur « l'empathie » (terme approximatif pour « Einfühlung »), Lipps demeure un auteur très mal connu dont l'œuvre a été étonnamment négligée par l'historiographie. On réunira, pour la première fois, des spécialistes de l'auteur qui, sur la base d'approches méthodologique variées, s'attacheront à revisiter ces thèmes typiquement lippsiens que sont l'esthétique, la psychologie, la théorie de la connaissance et la logique, mais aussi des aspects moins connus de sa pensée comme l'éthique, les sciences du langage ou l'histoire de l'art. Ceci devrait permettre de mieux comprendre les tenants et les aboutissants d'une œuvre sophistiquée et la manière dont elle s'inscrit dans son contexte scientifique et philosophique, ainsi que de souligner la pertinence des idées lippsiennes pour la recherche actuelle. On espère ainsi contribuer à la réhabilitation de la figure de Lipps et à la réévaluation de sa pensée, tout en dressant un état des lieux de ce champ de recherche inchoatif que sont les « études lippsiennes ».

    Read announcement

  • Boulogne-Billancourt

    Study days - Epistemology and methodology

    L'Institut de psychologie et l'héritage d'Henri Piéron

    Henri Piéron (1881-1964) est le fondateur de la psychologie scientifique en France. Agrégé de philosophie, docteur en médecine, il a également été professeur au Collège de France. À l’occasion du cinquantenaire de sa disparition, l’Institut de psychologie et la bibliothèque Henri Piéron de l’université Paris Descartes lui consacrent une journée d’étude le 11 décembre 2014, centrée sur l’héritage scientifique et documentaire qu’ils ont reçu de lui.

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - History

    Charles Richet and his time

    1913 : Charles Richet reçoit le prix Nobel de physiologie et de médecine pour sa découverte de l’anaphylaxie. Au-delà de ses travaux pionniers, qui ont ouvert la voie à l'immunologie moderne, Charles Richet reste une figure de savant complexe, véritable synthèse des nombreuses contradictions de son temps : pacifiste et patriote, eugéniste et dreyfusard, positiviste et adepte du spiritisme. L'étude de ses passions pour la construction aéronautique, pour l'écriture littéraire, et celle de ses engagements, feront émerger une figure intellectuelle incontournable du Paris savant de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - Thought

    La Mesure de l'Intelligence

    Centenaire de l¹Echelle Binet/Simon

    Le nom d'Alfred Binet(1857-1911) est traditionnellement associé justement à celui de Théodore Simon dans l¹élaboration du premier test pour mesurer l¹intelligence, sous la désignation du test Binet-Simon, dit le B.-S. Cette association aura conduit à des interprétations naturalistes du test. Or Alfred Binet avait su s¹inspirer de la réflexion d'enri Beaunis sur les questionnaires psychologiques individuels et sur les tests mis au point précédemment. A. Binet avait su critiquer avec Victor Henri en 1896 dans leur article sur « la psychologie individuelle » dans l¹Année psychologique les séries de tests sur les processus psychiques inférieurs mis au point en 1890 par Cattell, en 1891 par Münsterberg, puis par Bolton en 1892 et par Jastrow et Scripture en 1893.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Psyche

    Delete this filter
  • Psychology

    Delete this filter
  • History of science

    Delete this filter
  • Twentieth century

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Years

Subjects

Places