Home




  • Paris

    Study days - Europe

    Negritude and philosophy in France in the 20th century: problems, history and controversy

    La négritude, mouvement littéraire, théorique et politique pluriel, qui se forma dans la période des années trente et après la deuxième guerre mondiale, à Paris, autour des figures de Léopold Sédar Senghor, Birago Diop, Aimé Césaire et Léon Gontran Damas, tissa des liens ténus et profonds avec la philosophie. Pris dans un dialogue constant avec les courants philosophiques français de l’après-guerre, certains penseurs de la négritude firent aussi le pari théorique d’affirmer la négritude comme philosophie, philosophie énonçant une certaine distinction de la personnalité et / ou de la culture africaine. Cette affirmation suscita de nombreuses controverses dans l’espace intellectuel de l’Atlantique noir, tout en engageant un questionnement sur les enjeux d’une véritable théorie anticoloniale de l’émancipation, dont l’aboutissement serait celui d’une décolonisation concrète, matérielle et symbolique, mais aussi épistémique dans ses intentions.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Psyche

    Delete this filter
  • Psychology

    Delete this filter
  • Psychoanalysis

    Delete this filter
  • Africa

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Years

Subjects

Places