HomeCalendar




  • Strasbourg

    Conference, symposium - Early modern

    Female heroism, heroines and illustrious women: fiction-free representation

    16th-17th centuries

    Le colloque propose de revenir sur les modalités de qualification d’un héroïsme féminin (XVIe-XVIIe siècles), hors du domaine de l’invention littéraire ou artistique, dans l’hypothèse d’une proximité plus étroite avec la vie morale et ses représentations, à une période historique où la diffusion du néoplatonisme épurant le sentiment amoureux revivifie à terme les valeurs courtoises, où un augustinisme condamnant la vanité politique et où la crise des valeurs guerrières avec les guerres de Religion a laissé une place inégalée jusqu’alors aux femmes, et non plus seulement à des femmes. On espère reformuler une lecture féminine (mais pas nécessairement féministe) de l’engouement pour la figure féminine aux XVIe et XVIIe siècles dans les représentations comme dans la réception de ces représentations, à travers les faits et gestes et un imaginaire collectif, en synchronie et en diachronie longue.

    Read announcement

  • Lyon

    Conference, symposium - Middle Ages

    Thinking genre

    Theorica 4. The construction of theoretical discourse

    Le programme de recherche « Theorica » se propose, en réunissant de grands médiévistes et des doctorants, de revisiter l’idée reçue selon laquelle le Moyen Âge serait un temps asystématique et par conséquent inapte à toute théorisation. Ainsi, on se propose d’étudier comment le texte ibérique médiéval arrive à construire un discours théorique selon des paramètres et des modes d’intellection qui lui sont propres. Le quatrième volet du programme de recherche international « Theorica », dirigé par Carlos Heusch, est consacré cette fois à la théorisation du genre dans le Moyen Âge hispanique : comment peut-on penser le masculin et le féminin à l'intérieur des schémas de pensée médiévaux ?

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - Europe

    Giving birth. Discourse, practices and representations of birth in France of the Ancien Régime

    SIEFAR international conference

    L’accouchement fut, pendant de nombreux siècles, un art du ressort des femmes. Du Moyen Âge jusqu’au Grand Siècle, les femmes ont exercé leur monopole sur la pratique des accouchements en ville comme à la campagne. Mais dès le XVIIe siècle, la médicalisation de la science obstétricale a opéré un bouleversement des rôles et induit, à la fin du XVIIIe siècle, une inversion faisant de ce territoire gynocentré un territoire désormais androcentré. Cette histoire de la mise au monde passionne depuis plusieurs décennies des historiens, comme Mireille Laget et Jacques Gélis. Jusqu’à aujourd’hui, cette question de l’accouchement a principalement été envisagée d’un point de vue historique, anthropologique et sociologique, à travers les croyances, les rites, les pratiques, le vécu, la souffrance, ainsi qu’à travers les mutations survenues dans l’Europe moderne.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Gender studies

    Delete this filter
  • Sixteenth century

    Delete this filter
  • Zones and regions

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places