HomeCalendar




  • Munich

    Conference, symposium - Modern

    Arrival cities: Migrating artists and new metropolitan topographies

    Focusing on the intersections of exile, artistic practice and urban space, this international conference brings together researchers committed to revising the historiography of ‘modern’ art. Part of the ERC research project Relocating Modernism: Global Metropolises, Modern Art and Exile (METROMOD), it addresses metropolitan areas that were settled by migrant artists in the first half of the 20th century.

    Read announcement

  • Call for papers - Urban studies

    Migration and exile among architects, urbanists and landscape architects in the modern era

    Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère

    À l’échelle des grands bouleversements tels que ceux connus par le monde au XXe siècle, la migration de l’architecte, de l’urbaniste, du ou de la paysagiste peut apparaître comme un épiphénomène. Pourtant, le nombre et la diversité de ces trajectoires révèlent sans aucun doute de riches enseignements à propos de la circulation des idées, des techniques et des savoir-faire à l’ère contemporaine. Qu’ils relèvent de la migration économique, de l’exil politique, de l’exode ou de l’évasion, ces « voyages subis » témoignent d’une histoire culturelle de ces différentes figures professionnelles qui nécessite d’être prise en considération.

    Read announcement

  • Le Mirail

    Study days - Modern

    Entre meuble et flux humains

    socio-po(ï)étique des espaces de transit

    L’imprévisibilité des « effluves qui circulent entre les personnes » (Michaux) donne au flux humain une forme meuble in vivo. Ce faire (poïen) social repousse sans cesse la matérialisation poétique des espaces de transit, structure métaphorique et fonctionnelle (metaphorá, en grec : le transport) : parvis et autres entrées de bâtiments, architectures transparentes et modulaires des gares ou des aéroports, etc. Étant entendu que le bon fonctionnement humain nécessaire à l’efficacité économique de ces espaces contraint cette matérialisation à respecter des normes sociotechniques sécurisantes alliant circulation ergonomique et attente courtoise. Du coup, la relation entre meuble et flux humains renvoie à « un problème socio-plastique d’adéquation entre la substance relationnelle et sa représentation proxémique » (Edward T. Hall qualifie par ce dernier terme l’étude normative des distances sociales en milieu réel).

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Past

    Delete this filter
  • Migration, immigration, minorities

    Delete this filter
  • Architecture

    Delete this filter
  • Periods

    Delete this filter

Choose a filter

Events

  • Past

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places