HomeCalendar2014




  • Paris

    Seminar - Modern

    Gender and popular classes in situ

    2013 / 2014

    À  la croisée de l’histoire et de  la sociologie, mais aussi de la géographie et de la science politique, le séminaire « Genre et classes populaires » se propose, depuis 2011, d’étudier les rapports sociaux de sexe / de genre à l’intérieur des classes populaires. Au plus près des pratiques et des discours des acteur-e-s, il s’agit de saisir la complexité des inégalités sociales mais aussi des identités, des appropriations - individuelles et collectives - des normes sociales et de leur éventuel dépassement. Les autres catégories de la différence (race, classe d’âge, sexualité…) sont prises en compte dans ces équations toujours multiples. Pour observer les formes prises par ces intersections, le séminaire appréhende les rapports sociaux dans des espaces délimités, in situ donc.

    Read announcement

  • Call for papers - Sociology

    Être femme en Afrique subsaharienne : la fin des « cadets sociaux » ?

    Revue Recherches féministes

    Dans le contexte d’une approche de relations de pouvoirs construits, plusieurs écrits ont désigné les « cadets sociaux » comme l’ensemble des catégories sociales dominées, principalement les jeunes et les femmes, par opposition à leurs « aînés sociaux » dont l’autorité repose tant sur l'âge, la position dans la lignée que sur leur possession de ressources symboliques et matérielles. Ces rapports de subordination sociale organisés sur des rapports de séniorité ont permis la reproduction du système politique hérité de la colonisation (Bayart, 1989) tout en maintenant les « cadets » dans une position de marginalisation, ce qui limite leur mobilité sociale et l’accès aux positions de pouvoir.

    Read announcement

  • Call for papers - History

    Urban prostitution in Europe from the Middle Ages to the present day

    Considérée comme un problème sociétal, la prostitution est périodiquement remise au coeur de l’actualité médiatique et législative. Les recherches en sciences sociales autour de ces questions se sont développées à partir des années 1970. Ces années ont vu les mobilisations de prostitué.es avec l’occupation de l’église Saint-Nizier en 1975 mais aussi la parution d’un livre majeur pour l’histoire de la prostitution en France : Les Filles de noce d’Alain Corbin. Si les publications sur les prostitutions vont sans cesse croissant, ce n’est qu’à partir des années 2000 que de jeunes historiens et historiennes, sensibles à l’histoire des femmes et du genre, se sont emparés de la question et en ont considérablement renouvelé l’approche.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 2014

    Delete this filter
  • Urban sociology

    Delete this filter
  • Women's history

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places