HomeCalendar




  • Bordeaux

    Call for papers - Political studies

    What intersectionality does to militant practices (and inversely)

    ST 86 - 15th congress of the Association française de science politique (AFSP)

    Cette section thématique cherche à saisir ce que l'intersectionnalité fait – ou ne fait pas – aux pratiques militantes et les effets que celles-ci, en retour, peuvent avoir sur ce cadre conceptuel. Son enjeu de est de permettre le croisement entre des champs de recherche qui discutent encore peu dans les sciences sociales francophones, à savoir la sociologie des mouvements sociaux et celle des rapports sociaux de genre, classe et race, alors que les travaux sont pourtant foisonnant de part et d’autre. Cette section thématique encourage des communications portant sur différentes formes d'engagement militant dans différents contextes nationaux et internationaux, mobilisant les méthodes d'enquête des sciences sociales mais aussi des perspectives de théorie politique.

    Read announcement

  • Call for papers - Sociology

    Stonewall at 50 and Beyond

    Interrogating the Legacy and Memory of the 1969 Riots

    Les émeutes de Stonewall font l’objet de mémoires conflictuelles. À l’occasion du cinquantenaire de Stonewall, ce colloque se propose de porter un regard critique et distancié sur cet événement majeur et ses suites dans la constitution des mobilisations LGBTQ. Il a pour but d’interroger les processus de mémorialisation, l’héritage politique ainsi que les représentations culturelles et militantes de Stonewall. Les propositions émanant de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales et des groupes et espaces militants concernés sont les bienvenues. Seront particulièrement bienvenues les communications s’appuyant sur un matériau empirique (archives, entretiens, ethnographie, productions culturelles – littérature, théâtre, cinéma, séries télévisées, bandes dessinées, chansons, etc.), comparatistes et/ou inscrites dans une perspective intersectionnelle.

    Read announcement

  • Lille

    Conference, symposium - Political studies

    Do elected representatives (really) like democracy ?

    Political staff facing citizen participation

    What is the relationship of elected officials with democracy and citizen participation? How do they perceive their roles as representatives, their status and their political room for maneuver? How do they understand the democratic role of citizens and their skills? How do these issues determine different profiles of elected officials and different political trajectories? What are the relationships of elected representatives and partisan organizations with democratic institutional reforms. How do they deal with the issue of democratizing democracy? These questions will be at the heart of this conference. Based on empirical work, original or reviewed, this symposium aims to show how elected representatives imagine what "good participation" should be, how they relate to the so-called "democratization" or "deprofessionalization" of political life, how they conceive the social demand for participation, how they construct policies of participation on this basis (often referred to as "supply policies") and potentially draw lessons about their own democratic experiences and their roles as representatives. At the crossroads of the sociology of public action, political roles and political behaviors, this conference aims to sum up the current state of research about political staff facing citizen participation.

    Read announcement

  • Dijon

    Call for papers - Sociology

    Gender and political work

    Aujourd’hui, en France, hommes et femmes occupent presque à parité les mandats électifs locaux et, dans une moindre mesure, nationaux. Mais comment se répartit le travail politique ? Comment s’opère le partage des responsabilités d’élu (commissions, délégations, représentations publiques, participation aux réunions de travail, interventions orales ou écrites…) ? Hommes et femmes s’impliquent-ils dans les mêmes tâches politiques ? Pourquoi ? Bref, quels sont les mécanismes et les processus par lesquels s’organise et se met en place une différenciation sexuée des responsabilités et fonctions dans les arènes politiques ?

    Read announcement

  • Call for papers - Sociology

    The political body of the child - research programs and modes of intervention

    Enfances familles générations international journal*

    L’enjeu de ce dossier thématique consiste à interroger la manière dont la recherche en sciences humaines et sociales influence les politiques et les formes d’intervention accompagnant la croissance de l’enfant. Ce numéro propose ainsi d’explorer : 1. la contribution des programmes de recherche sur notre regard sur l’enfant; 2. la manière dont les connaissances entourant la prise en charge du corps de l’enfant sont incorporées dans l’évaluation et l’orientation de l’action familiale et éducative; et 3. la manière dont les enfants, les parents, les éducateurs s’approprient le discours sur la corporéité.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    Questioning institutionalism and women's rights - dynamics, issues and effects

    Dynamiques, enjeux, effets

    Ces journées d’étude proposent d’interroger l’institutionnalisation de l’espace de la cause des femmes, entendu au sens de « configuration des sites de mobilisation au nom des femmes et pour les femmes dans une pluralité de sphères sociales » (Bereni, 2015). L'institutionnalisation de la cause des femmes semble s’être progressivement imposée comme un état de fait, tant dans les études universitaires (Baudino, 2000 ; Dauphin, 2010) que dans les discours des militant·e·s, certain·e·s s’en félicitant d’autres la dénonçant. Mais que recouvre ce processus ? Comment mesurer cette institutionnalisation ? Quels sont les effets de cette professionnalisation dans les différents champs de l’espace ? À quels écueils se heurte cette dynamique ? Assiste-t-on à une marginalisation intra-institutionnelle des problématiques féministes ? Quels sont les effets de l'institutionnalisation sur les trajectoires des actrices et acteurs concerné·e·s ?

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    The institutionalisation of the space of women's struggle

    Dynamics, issues and effects

    Ces journées d’études proposent d’interroger l’institutionnalisation de l’espace de la cause des femmes, entendu au sens de « configuration des sites de mobilisation au nom des femmes et pour les femmes dans une pluralité de sphères sociales » (Bereni, 2015). Depuis les années 1970, les différentes mobilisations féministes ont permis de faire émerger sur différentes scènes (administratives, politiques, universitaires, associatives, syndicales etc.) des actrices et acteurs œuvrant pour la cause des femmes, et ce à différents niveaux (national, européen, international par le biais d'ONG notamment).

    Read announcement

  • Lausanne

    Study days - Political studies

    "Box-office militantism" - ethnographical investigations in comparison

    Cette journée d’étude vise à analyser, dans plusieurs domaines de l’action collective, les usages – et la signification sociale qui leur est associée – de ce dispositif de guichet, en tant que révélateur et analyseur de l’activité militante et de ses changements. Qu’est-ce que l’observation des interactions aux guichets de ces groupements associatifs ou militants permet de comprendre de l’organisation de l’action collective, de la division du travail en leur sein, des ressorts de la mobilisation, de l’articulation et de la hiérarchisation de différents modes d’action, ainsi que des tensions qui traversent leurs activités ? C’est donc bien le dispositif physique et symbolique du guichet et sa place dans l’action collective en tant que matérialisation d’une certaine forme de relation des personnes et organisations à leurs populations cibles qui seront au cœur des communications.

    Read announcement

  • Saint-Denis

    Call for papers - Political studies

    Mainstreaming popular culture

    Hegemonic dynamics

    Cette journée d’études co-organisée par le LabTop (Paris 8, France) et l’IHES (UNIL, Suisse) vise à mieux définir la culture populaire, en prenant notamment en compte les différentes dynamiques contemporaines qui ont largement modifié son visage. La culture populaire rend possible la contestation comme elle peut consolider l’hégémonie culturelle lorsqu’elle devient l’instrument des industries culturelles. Pour saisir cette tension, il s’agira de cerner les acteurs de ces deux facettes. Il s’agira donc d’interroger ensemble les dynamiques hégémoniques et contre-hégémoniques dans la culture populaire (cinéma, musiques populaires, romans, théâtre etc.) et les intérêts contradictoires qui s’y jouent.

    Read announcement

  • Call for papers - Representation

    The gender dimension in discourse, organisations and media practices

    ESSACHESS – Journal for Communication Studies, volume 7, n° 2(14)/ 2014

    En utilisant la notion de genre comme principe transversal sous-tendant toutes les composantes de la vie sociale : travail, famille, religion, migration, recherche, etc., nous nous proposons au travers de ce dossier de mettre en exergue la dimension sexuée de la vie sociale, aspect majeur longtemps ignoré (très peu de chercheurs parmi lesquels Marcel Mauss ont considéré la division par sexes comme matrice fondamentale alors que la plupart des sciences, de la sociologie à la médecine étaient gender blind). La « liquidité de la société moderne » (Bauman) a marqué aussi le concept de genre se situant entre « entre sexe social », « rapports sociaux de sexe » ou « différence de sexes » entendue comme différence socio-anthropologique construite et disséminée à travers les normes et les coutumes.

    Read announcement

  • Lille

    Study days - Political studies

    Intersectionnality

    At the crossroads of relations of domination

    La diffusion récente de la notion d'intersectionnalité renouvelle l'étude des rapports de domination. Les néo-marxistes et les féministes de la seconde moitié du XXe siècle avaient contribué à diversifier une critique marxiste jusqu'alors focalisée sur la propriété des moyens de production. Outre les rapports sociaux de classe, sont désormais mises en avant des dominations polymorphes : genrées, raciales... Or, non seulement multiples, ces dominations se croisent et s'articulent. L'une peut contribuer à en masquer une autre : ainsi de l'invisibilisation des militantes noires, au profit de leurs homologues blanches dans les luttes féministes états-uniennes. Ces articulations sont précisément l'objet des études « intersectionnelles », ouvertes sous la plume de K. Crenshaw. Il s'agit moins de prendre acte d'une accumulation des dominations que de questionner la position spécifique de chaque acteur à l'intersection des différents rapports sociaux. Une telle démarche permet-elle de renouveler les catégories d'action publique ? Dans quelle mesure l'intersectionnalité résonne-t-elle avec les cadres de pensée militants contemporains ? En quoi l'originalité de cet outil enrichit-elle le concept marxien de la « convergence des luttes » ?

    Read announcement

  • Paris

    Miscellaneous information - Europe

    The study of political parties - the current state of affairs

    Le Groupe d'études sur les partis et les organisations politiques (GEOPP), comme tous les groupes permanents de l’Association française de science politique, va définitivement fermer ses portes. En compagnie de tous ceux qui l'ont fait vivre pendant près de sept ans, ce dernier séminaire sera l’occasion de liquider joyeusement ses activités scientifiques.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    Feminism and politics. Feminism is politics

    Ces dernières années, en particulier l’année 2010, ont été riches en événements ayant mis au jour les tensions entre féminisme(s) et politique(s). Cette journée d'études sera l'occasion de les présenter et de les mettre en débat dans des perspectives interdisciplinaires et internationales, scientifiques et / ou militantes. Merci de noter que pour des raisons logistiques, la journée commence à 9h.

    Read announcement

  • Lausanne

    Call for papers - Sociology

    Observing the Social Relationships of Sex. Questions of Method

    Le CRAPUL (Centre de Recherche sur l’Action Politique de l’Université de Lausanne) organise une journée d’études intitulée « Observer les rapports sociaux de sexe. Questions de méthode » qui se tiendra le 7 décembre 2011 à l’Université de Lausanne.Cette journée sera dédiée à la réflexion sur les enjeux et les problèmes que suscite l’observation ethnographique des rapports sociaux de sexe en sciences sociales.

    Read announcement

  • Toulouse

    Conference, symposium - Sociology

    Translating Theories of Power and Domination

    Traduire des théories de pouvoir et de domination

    Colloque international en hommage aux travaux d'Alf Lüdkte. Le colloque (en présence d'Alf Lüdkte) est organisé autour de cinq axes / The conférence is structured around five sessions : histoire par en bas, genre et domination masculine, gouvernement, pouvoir d'État et voix dissidentes, Eigen-Sinn et/ou résistance.

    Read announcement

  • Paris

    Call for papers - Political studies

    Women and Power: Practices, Reprentations, Effects

    Pour la troisième fois, cette journée rassemblera des jeunes chercheur-es s’intéressant au genre ou intégrant les différences sexuées dans leurs travaux en sciences humaines et sociales – histoire, économie, sociologie, science politique, démographie, droit, géographie, art, gestion ou philosophie. Elle est organisée par l’axe transversal sur le genre de l'Université Paris-1. Le thème sera les pratiques, les représentations et les effets du pouvoir des femmes.

    Read announcement

  • Dijon

    Call for papers - Political studies

    The Identities of Gender in Politics

    Colloque organisé par le Centre Georges Chevrier (UMR 5605). En France, la masculinité du champ politique a été remise en question par l’instauration des lois paritaires à la fin des années 1990 et leur développement tout au long des années 2000. Ces mesures ont créé un appel d’offre en matière de féminité. Les candidatures de femmes ont été valorisées notamment lors des élections municipales de 2001 (DULONG, LEVEQUE, 2002) et jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. En témoigne la campagne électorale menée par Ségolène Royal lors des élections présidentielles de 2007 (ACHIN, DORLIN, 2007).

    Read announcement

  • Paris

    Seminar - Modern

    Femmes et pouvoir exécutif dans le monde

    Pour l'histoire contemporaine, le féminisme de la contestation, les partis, la citoyenneté, le vote, la représentation parlementaire ont été des objets d'étude privilégiés. Ce sont d'autres facettes du rapport « femmes et politique » que ce séminaire veut éclairer : les féminismes d'Etat, les femmes dans des fonctions de chef d'Etat, de membres de gouvernement...

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Political studies

    Moral Boundaries : A Political Argument for an Ethic of Care

    Conférence de Joan C. Tronto

    Ni vision essentialiste, ni inscrit dans le seul registre des « soins à la personne » le care conceptualisé par Joan Tronto opère une conversion radicale en le plaçant au cœur du débat éthique, politique et féministe: de « tâche » (généralement dévolue aux femmes ou aux plus faibles), elle en fait un fondement politique majeur, au même titre que la justice : « Au niveau le plus général, nous suggérons que le care soit considéré comme une activité générique qui comprend tout ce que nous faisons pour maintenir, perpétuer et réparer notre “monde”, de sorte que nous puissions y vivre aussi bien que possible.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Political science

    Delete this filter
  • Political sociology

    Delete this filter
  • Gender studies

    Delete this filter