HomeCalendar2015




  • Lyon

    Study days - Thought

    Spinoza – Malebranche: comparative approaches

    Les contemporains de Malebranche (Arnauld, Leibniz, Dortous de Mairan, etc.) avaient déjà subodoré que certaines thèses de l’oratorien pouvaient déboucher sur le spinozisme. En 1684, par exemple, Aubert de Versé publiait un ouvrage, L’impie convaincu ou dissertation contre Spinoza, dans lequel il proposait une « Réfutation du P. Malebranche », censé confondre matière et espace. À partir de septembre 1713 s’ouvre la correspondance entre Dortous de Mairan et Malebranche : le jeune interlocuteur de l’oratorien tente inutilement de lui faire admettre que sa conception de l’étendue intelligible implique que les corps en soient les modes et qu’ainsi son système conduit au spinozisme. Or, si Malebranche a toujours essayé de se démarquer de la philosophie de Spinoza, les deux penseurs ont continué d’être rapprochés et confrontés aux XVIIIe et XIXe siècles, par exemple par D’Alembert, Cousin, Schelling et Hegel. Dans le cadre de cette journée – qui constitue le deuxième volet d'un projet sur Spinoza et Malebranche né de la collaboration entre l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / CHSPM, l’ENS de Lyon / CERPHI (IHPC) et le Collegium de Lyon –, on thématisera tout particulièrement l’histoire de la réception croisée des deux auteurs.

    Read announcement

  • Lyon

    Study days - Religion

    Une philosophie cartésienne de la religion ?

    Qu’il y ait une métaphysique chez Descartes et les cartésiens, et que cette métaphysique donne une large place au concept de Dieu, est une évidence. Notre question sera celle de savoir si l’on peut parler également, chez Descartes et ses successeurs immédiats, d’une philosophie de la religion. L’objectif sera d’examiner les différentes manières dont les concepts relevant de ce que l’on appelle habituellement la religion (Dieu bien sûr, mais l’Église, l’eucharistie, la prière etc.) sont envisagés par les cartésiens, pour déterminer s’il existe chez eux, à côté de la métaphysique, d’une part, et de la théologie d’autre part, une tierce manière de les aborder, anticipant ce qui deviendra, aux XVIIIe et XIXe siècles en Europe, la philosophie de la religion.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Thought

    Fénelon et Port-Royal

    En 2015 sera célébré le tricentenaire de la mort de Fénelon. À cette occasion, deux importants colloques se tiendront à Strasbourg et à Lille, en juin et septembre, où sera très probablement abordée la question des liens, complexes, que Fénelon a entretenus avec le jansénisme. Cette question, que Henk Hillenaar, en 2000, estimait quelque peu délaissée parmi les études féneloniennes, demeure encore, près de quinze ans plus tard, trop peu examinée — tandis que la thèse, qu’Eugène Griselle appelait de ses vœux en 1912, n’a toujours par trouvé de candidat. Pourtant les quelques travaux publiés — par Jacques Le Brun ou Sylvio Hermann de Franceschi —, de même que les récentes études sur la bulle Unigenitus, ont permis de mesurer la nécessité d’approfondir cette perspective afin d’enrichir la connaissance de la philosophie de Fénelon, celle des interprétations de la théologie augustinienne, et enfin l’ecclésiologie de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 2015

    Delete this filter
  • Study days

    Delete this filter
  • Thought

    Delete this filter
  • Seventeenth century

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

  • Study days

Subjects

Places