HomeCalendar




  • Paris

    Lecture series - History

    Monuments and destruction - heritage and history's difficult times

    Debates past and present

    Ce cycle est consacré au sens donné par les organisations humaines à leurs héritages bâtis, dans l’histoire ancienne et récente, au moment même où les destructions violentes de certains d'entre eux témoignent de la fragilité universelle des cultures du monde : séismes d’Assise, de l’Aquila et d’Amatrice, destructions de Varsovie, de Dresde, d'Alep, de Palmyre, etc. Il interrogera la protection et les valeurs d'’avenir de ce patrimoine matériel dans le contexte du développement des techniques d'information, d'archivage et de représentation en 3D.

    Read announcement

  • Paris

    Call for papers - History

    Decapitalisations

    Contestations, exiles, transfers, bicephaly...capital cities

    The conference, organized by Centre d’histoire du XIXe siècle and Centre André Chastel, scheduled on June 16th, 17th and 18th 2016 and will be devoted to examining the fate of those capitals that have been temporarily or permanently stripped of their status, alternative or provisional capitals and mobile forms of sovereignty, as well as the endurance of "capitalness", from a historical and history of art point of view. How does a city survive this political and administrative downgrading? What is the cultural impact of the loss of political "capitalness"? What role do historical capitals play in relation to capitals that boast their modernity? How are the transfers structured? How does the diplomatic community follow these changes? How does international recognition influence the persistency, or lack thereof, of "capitalness"?

    Read announcement

  • Paris

    Call for papers - Europe

    Germany, year zero: rethinking artistic modernism at the dawn of the cold war

    La découverte de l’horreur absolue, symbolisée par Auschwitz, a entraîné une « rupture de civilisation » qui s’exprime par des langages artistiques totalement repensés (esthétique du traumatisme). Si cette rupture est réelle en 1945, elle ne doit néanmoins pas occulter l’enjeu politique dont est rapidement investie la neue Musik : après quelques mois d’une unité de façade interalliée, les tensions idéologiques mènent à l’inévitable conflit de la Guerre froide et les politiques artistiques se radicalisent rapidement d’un camp à l’autre. Les années 1945-1949 en Allemagne doivent donc être envisagées comme l’articulation complexe entre des ambitions esthétiques de rupture totale par rapport à un passé immédiat et de nouveaux enjeux idéologiques, géopolitiques et stratégiques.

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - Representation

    Techniques of transmission

    The "Other" in heritage policies

    Depuis les années quatre-vingt-dix les musées font écho aux problématiques générées par les cultural studies et les postcolonial studies. Accusés d’être complices de l’hégémonie occidentale ébranlée par les indépendances coloniales, les musées ont ouvert leurs portes à ces « Autres » jusqu’alors circonscrits par des représentations abstraites. Les processus culturels qui émergent à la faveur de cette évolution sont complexes. D’un côté, la notion d’altérité tend à s’absolutiser ; de l’autre, la figure de l’Autre est progressivement réinventée. Certaines archives deviennent elles-mêmes opératrices de transmission. On observe ainsi parfois à la reconstitution d' « archives-œuvres » nouvelles, qui, à partir des fragments et des restes qui ont résisté à l’anéantissement, viennent prendre le spectateur à témoin. Le premier séminaire du projet de recherche « Transmission et musées », se concentre sur les métamorphoses de cet « Autre ». Il analyse également l’impact des nouvelles technologies sur le patrimoine et le changement du statut de l’archive. Ces deux moments participent à l’élaboration et à la transmission d’une représentation de l’« Autre » qu’il s’agira précisément d’identifier au cours de cette recherche.

    Read announcement

  • Call for papers - History

    Between histories and memories - war at the museum

    Comparative approaches

    Du livre au cinéma, du théâtre aux manuels scolaires, sans oublier les arts plastiques, la danse, le théâtre, la chanson, il existe de très nombreux supports de transmission, de mémorisation, de mémorialisation et d’oubli des faits de guerre, de leurs effets et de leurs causes plus ou moins lointaines. À travers ce colloque, largement ouvert aux chercheurs des sciences humaines et sociales (doctorants compris), il s’agit d’analyser et de confronter les narrations et les mises en scènes de la guerre au XXe siècle dans différents types d’espaces muséaux tant français qu’étrangers. Dans la lignée des colloques du CRID 14-18, une place prédominante est réservée au traitement comparatiste de la Première Guerre mondiale dans les espaces muséaux français et étrangers. Toutefois, une place importante sera également attribuée à la comparaison nationale et internationale diachronique (guerres civiles, guerre d’Espagne, Deuxième Guerre mondiale, conflits de décolonisation…). Le colloque se tiendra les 9 et 10 novembre 2012 sur le Chemin des Dames.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Wars, conflicts, violence

    Delete this filter
  • Governance and public policies

    Delete this filter
  • Cultural history

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places