HomeCalendar2015




  • Paris

    Lecture series - Ethnology, anthropology

    Sources, archives and institutional history of ethnomusicolgy in France (1939 – 1986)

    Ce second cycle de conférences de l'École des hautes études en sciences sociales (iiAC, équipe Lahic) approfondira l'étude contextualisée et l'évaluation, tant patrimoniale qu'épistémologique, de l'action poursuivie durant près d'un demi-siècle par Claudie Marcel-Dubois, épaulée à partir de 1946, par Maguy Pichonnet-Andral, au musée national des arts et traditions populaires, et qui visait rien moins que l'institution d'une discipline de recherche, en l'adossant à trois entreprises étroitement imbriquées : des enquêtes ethnomusicologiques couvrant de très larges portions du territoire national, métropolitain comme ultra-marin, et débordant sur l'aire francophone, la constitution et la conservation d'un corpus d'archives sonores sans équivalent, et le développement d'un enseignement et d'un séminaire.

    Read announcement

  • Paris

    Lecture series - Ethnology, anthropology

    Sources, archives et histoire institutionnelle de l'ethnomusicologie de la France

    L'ethnomusicologie de la France se met en place dès 1937 au sein du musée national des Arts et tradition populaires avec la création d'un « secteur musique » confié par Georges Henri Rivière, directeur du musée, à Claudie Marcel-Dubois. La première enquête de « folklore musical » intervient dès 1939. Claudie Marcel-Dubois, secondée dès 1946 par Maguy Pichonnet-Andral, réalise ou programme, jusqu'au milieu des années 1980, plus d'une soixantaine de missions portant sur les terrains français et francophones. Sous leur férule, une profession s'organise, trouvant ses marques et définissant sa méthodologie ; une discipline, l'« ethnomusicologie de la France », s'affirme et revendique son autonomie aux côtés d'une ethnomusicologie « générale » ou exotique, qui a pris quelques longueurs d'avance au musée de l'Homme. Il est grand temps de prendre la mesure d’une entreprise aussi systématique, d’autant qu’elle se déploie, pour l’essentiel de la période considérée, en situation de quasi-monopole.

    Read announcement

  • Montreal

    Lecture series - Representation

    Regards singuliers sur une pratique plurielle : Amos Gitaï

    Résolument pluridisciplinaire, le cycle Regards singuliers sur une pratique plurielle (28 janvier au 29 avril 2015) interroge la construction d’un imaginaire médiatique et culturel protéiforme à travers un corpus d’œuvres défini. Les réalisations du cinéaste, artiste contemporain, architecte et photographe, Amos Gitaï, nous paraissent incarner cette diversité. Depuis ses premiers courts-métrages, Gitaï se situe, en effet, toujours à l’articulation entre différentes cultures, à cheval sur différentes pratiques, dans un entre-deux artistique et politique. Dans le cadre de ce cycle, l’objectif est de faire résonner ses films, ses installations, ses photographies, avec différentes approches disciplinaires (archivistique, esthétique, histoire culturelle, muséologie, études cinématographiques, histoire de l’art), afin de faire ressortir la complexité et la diversité qui les caractérisent.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 2015

    Delete this filter
  • Lecture series

    Delete this filter
  • Epistemology

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

  • Lecture series

Subjects

Places