HomeCalendar




  • Paris

    Call for papers - History

    Popularising the teaching of law, politics and economics and social economics in the 19th century (1814-1914)

    Études sociales, issue 2020/2

    Ce dossier des Études sociales se situe à la croisée de deux champs de recherches en pleine expansion : l’histoire de l’enseignement du droit et de l’économie politique et/ou sociale d’une part, et celui de l’histoire de l’éducation populaire de l’autre.

    Read announcement

  • Aix-en-Provence

    Conference, symposium - History

    Of citizens and rulers and their education

    The French Association of the Historians of Political Ideas

    Si l’on se réfère à Littré, il faut distinguer l’éducation, qui est « relative à la fois au cœur et à l’esprit (…) [et qui] s'entend des connaissances que l'on fait acquérir et des directions morales que l'on donne aux sentiments » de l’instruction qui consiste à « enseigner diverses connaissances à la jeunesse ». Cette distinction perd une grande partie de sa netteté chez la plupart des locuteurs. Avec Socrate, l’éducation est devenue, une question pour les philosophes du fait que l’exercice des responsabilités politiques et la participation citoyenne à la désignation des gouvernants supposent, pour atteindre un certain optimum, des connaissances, des dispositions et des qualités. Toute la question est de donc savoir comment les penseurs politiques, depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine, se sont saisis de la question de l’éducation des citoyens et des gouvernants.

    Read announcement

  • Rouen

    Call for papers - History

    Dying as a revolutionary (18th-20th century)

    Ce projet de colloque international entend étudier l'importance du thème de la mort des révolutionnaires et de ses représentations dans les mythologies révolutionnaires du XVIIIe siècle à nos jours, bien sûr par-delà les frontières nationales. Les approches seront donc volontairement comparatistes et internationales, faisant la part belle aux divers processus d'héroïsation et à la transmission de toute une culture révolutionnaire, dans les récits, les mémoires, les images, etc.

    Read announcement

  • Grenoble

    Call for papers - Political studies

    Mobilizing Voters in the United States and the United Kingdom: political strategies from parties and grassroots organizations (1867 – 2017)

    Following two different and yet complementary approaches (one from the top down with parties and the other from the bottom up with grassroots organizations), we propose to compare how potential voters have been appealed to, through the use of different strategies and tools of communication”. Whether it be organizations or parties, it will be interesting to analyze how these groups either (re)connect citizens with politics or give birth to social movements which durably occupy the political landscape of the United States and the United Kingdom. Common features may be observed along with distinct approaches particularly adapted to the specificity of each country concerned.

    Read announcement

  • Lisbon

    Call for papers - History

    Weimar and the Constitutional Cycle Post Great War

    In the Centenary of the Weimar Constitution, 1919-2019

    Congress that marks the centenary of the creation and implementation of the Weimar Constitution.

    Read announcement

  • Call for papers - Sociology

    Régulation des conflits et sortie de la violence

    Contribution numérique thématique de la « Revue des Sciences Sociales »

    L’actualité ne cesse de renouveler l’intérêt pour la sociologie des processus de régulation des conflits et de sortie de la violence. Ce numéro de la Revue des Sciences Sociales entend contribuer à la production d’analyses renouvelées portant sur les processus de régulation des conflits et/ou de sortie de la violence dans leurs dimensions agonistiques et polémogènes en tenant compte de leurs dynamiques temporelles, émotionnelles et de leurs potentialités socialisatrices.

    Read announcement

  • Paris

    Seminar - History

    Legal humanism - geographies of legal humanism

    Géographies de l'humanisme juridique

    Composante essentielle du renouveau intellectuel européen, l’humanisme juridique (it. umanesimo giuridico, angl. legal humanism, all. humanistische Jurisprudenz) se définit par une approche des textes hérités du droit romain qui s’oppose et en même temps complète les traditions médiévales de la glose et du commentaire. Privilégiant les connaissances historiques et linguistiques tirées d’une étude la plus vaste possible des œuvres, monuments et documents de l’Antiquité, les juristes humanistes ont contribué à replacer les écrits du Corpus juris civilis au sein de la civilisation gréco-romaine qui les a vu naître, tout en parachevant l’exégèse déjà mûrie au Moyen Âge grâce au travail des interprètes.

    Read announcement

  • Paris

    Call for papers - History

    What citizenship education for what democracy? Transnational perspectives from the 19th century to the 21st

    Quel citoyen et quelle citoyenne pour quelle démocratie ? Avec l’extension progressive du suffrage, dès lors que la politique ne se laissait plus penser sans le corps électoral, philosophes, politiques, pédagogues, activistes, citoyennes et citoyens, ont mis en discussion différentes approches de l’éducation à la citoyenneté. En sciences humaines et sociales, ces apports théoriques et pratiques à la question de la citoyenneté sont le plus souvent construits comme des cas d’étude séparés, dans des contextes nationaux pensés comme cloisonnés. Ils sont pourtant traversés de questions récurrentes. Le colloque réunira des spécialistes de différents pays et disciplines telles que l’histoire, la philosophie, les sciences de l’éducation, la science politique ou la sociologie, dans l'objectif d’historiciser les diverses réponses à ce défi démocratique et d'en interroger les représentations de la démocratie.

    Read announcement

  • Ottawa

    Conference, symposium - History

    Borders

    72nd IHAF congress

    Le plus grand congrès réunissant les historiennes et historiens de l'Amérique française aura lieu cette année à Ottawa pour sa 72e édition. Plus de 120 communications aborderont avec des angles, des approches et des questions diverses le thème des Frontière/s. Comment s’exprime, en différentes époques, la notion de frontière en Amérique française? Comment évolue-t-elle au fil des siècles? Quelles sont ses représentations? Quels types de pouvoir impose-t-elle? C’est autour de ces questions que nous engageons les participant.e.s à proposer des pistes d’analyse empiriques, théoriques ou épistémologiques qui permettront de mieux problématiser la frontière.

    Read announcement

  • Nancy

    Conference, symposium - Political studies

    Political fiction

    En 2004, Ralph Keyes publie son essai, The post-truth era, Dishonesty and Deception in Contemporary Life, popularisant le terme post-truth, élu mot de l’année 2016 par le Dictionnaire d’Oxford. Dans cette ère « post-vérité », ne peut-on au moins juger du discours politique à l’aune de la vérité des faits réels. Il ne faut pourtant pas oublier que le pouvoir politique a toujours eu partie liée à la fiction, et constitue ce que Patrick Boucheron, dans son enseignement au Collège de France, nomme une « fiction politique », soit « la forme narrative de la théorie politique », qui dédouble sur le plan symbolique l’agir politique. Quels écarts entre le discours politique et la réalité que nous vivons ? Sommes-nous les dupes plus ou moins consentantes de la fiction politique ?

    Read announcement

  • Chicago

    Call for papers - Modern

    European and global responses to the concept of “literary engagement” between 1945 and 1968

    ACLA 2020 panel

    The question of “engagement” (or commitment) became one of the defining elements of post-WWII literature and was, for a long period, at the center of the discussions about the relationship between aesthetics and politics in several European countries. Commonly associated with the name of Jean-Paul Sartre, the success of the notion of “committed literature,” however, went well beyond the French national space. This panel focuses on the transnational circulation of the concept of “committed literature” and, more broadly, on the circulation of related notions, such as writers’ “responsibility,” as well as on any type of counter-discourse or counter-theory targeting “committed literature.”  We would like to explore the different degrees of transnational propagation and dissemination of these debates both in regions that absorbed the intellectual debates taking place in France and in the case of countries which remained more impermeable to them. 

    Read announcement

  • Marseille

    Lecture series - Modern

    Pop philosophy week

    Philosophy, sociology and the aesthetics of crime

    Créée en 2009, cette manifestation a pris appui sur le concept de pop' philosophie que Gilles Deleuze avait imaginé à la fin des années 70. Elle a pour ambition de partager de nouveaux instruments de réflexion et d'interroger les changements que la société traverse aujourd'hui. Cette année , le thème de la semaine de la pop philosophie est « philosophie, sociologie et esthétique du crime ». La semaine de la pop philosophie se tiendra au Mucem, au Théâtre national de la Criée, au FRAC Paca, au Musée d'Histoire de Marseille, et au cinéma les Variétés. 

    Read announcement

  • Call for papers - Thought

    Philip Roth theme issue

    Implications Philosophiques journal

    La revue Implications Philosophiques lance un appel à contributions autour de l’œuvre de Philip Roth. Le dossier entend réunir des textes variés : analyses conceptuelles et littéraires ; récits d’expériences de lecture et études thématiques de portée philosophique. Il s'articule principalement autour des rapports qui se nouent, dans la progression des romans, entre vérité, identité et réel.

    Read announcement

  • Lyon

    Study days - Early modern

    Fortunes between the wars. Italian captains, prelates and ambassadors between Valois and Habsbourg, from the Alps to Venice (1519-1559)

    Le fort renouveau historiographique sur les guerres d’Italie de ces vingt dernières années a d’abord conforté, si ce n’est renforcé, l’idée que celles-ci pourraient se résumer en une déferlante d’États puissants, extérieurs à la péninsule, sur une Italie morcelée, affaiblie en son propre sein et, de fait, vulnérable. L’Italie de la période 1494-1559 est perçue, et d’ailleurs en partie vécue par les contemporains eux-mêmes, comme un territoire pris dans l’étau d’un conflit qui la dépasse, et sur lequel elle n’a que trop peu de prise. Cette Italie des partis pourtant, parce qu’elle implique qu’il faille absolument faire son choix entre des puissances à tendance hégémonique, semble trop manichéenne pour être totale : et s’il existait, aux côtés de cette Italie prise entre Valois et Habsbourg, des Italien(ne)s dont l’allégeance ne serait ni aussi certaine, ni aussi constante, dont l’existence saurait rendre à ce champ d’étude toute sa complexité sociale ?

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Forthcoming

    Delete this filter
  • Political history

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places