HomeCalendar




  • Tours

    Conference, symposium - History

    Authority and society under the Directory - a republic in revolution (1795-1799)

    Une république en révolution (1795-1799)

    La chute de Robespierre et la fin de la Terreur en thermidor ont fait entrer la Révolution dans le règne de l’incertitude. La République renoue avec l’aléa démocratique même si l’idéal d’une démocratie fondée sur l’égalité s’est effondré. La rupture thermidorienne restaure une dynamique, qui était celle des assemblées constituante et législative, où l’État, la société, l’opinion publique et l’administration étaient livrés aux divisions inhérentes au jeu démocratique. Ce sont précisément ces dynamiques et tensions issues de la restauration des contre-pouvoirs, que sont la magistrature élue, l’administration locale, les groupes et partis politiques, la presse, la littérature, voire la religion, que ce colloque se propose d’étudier. Il s'agit de comprendre ainsi la complexité, la modernité, la rationalité – ou l’absence de rationalité –, du régime directorial.

    Read announcement

  • Paris

    Lecture series - History

    Paris, capital of revolutions

    Tuesdays at Lauzun

    L’Institut d’études avancées de Paris organise chaque année des cycles de conférences consacrés aux sciences humaines et sociales. Animées par des spécialistes du domaine, ces conférences sont ouvertes au public et se déroulent à l’hôtel de Lauzun, Ile Saint-Louis.

    Read announcement

  • Tours

    Call for papers - History

    Authority and society under the Directory

    A republic in revolution (1795-1799)

    La chute de Robespierre et la fin de la Terreur en thermidor ont fait entrer la Révolution dans le règne de l’incertitude. La République renoue avec l’aléa démocratique même si l’idéal d’une démocratie fondée sur l’égalité s’est effondré. La rupture thermidorienne restaure une dynamique, qui était celle des assemblées constituante et législative, où l’Etat, la société, l’opinion publique et l’administration étaient livrés aux divisions inhérentes au jeu démocratique. Ce sont précisément ces dynamiques et tensions issues de la restauration des contre-pouvoirs, que sont la magistrature élue, l’administration locale, les groupes et partis politiques, la presse, la littérature, voire la religion, que ce colloque se propose d’étudier. Il s'agit de comprendre ainsi la complexité, la modernité, la rationalité – ou l’absence de rationalité –, du régime directorial.

    Read announcement

  • Bordeaux | Pessac

    Conference, symposium - History

    Are Journalists the historians of the present day ?

    An investigation of an ambition, from the Englightenment to the present day

    Depuis la fin du XVIIIe siècle en Europe, les journalistes ont aspiré à dépasser les contraintes d’immédiateté et de périodicité pour prendre leurs distances à l’égard de l’actualité. Ils ont manifesté l’intention de mettre en perspective les événements dans le cadre d’un discours à vocation historique.

    Read announcement

  • Oxford

    Call for papers - Thought

    The century of lightness: emergences of a paradigm from the 18th century in France

    Au dix-huitième siècle, le concept de légèreté semble envahir tous les domaines des connaissances humaines, de la morale à la physique, des inventions aérostatiques aux créations artistiques. Perpétuant cette image d’un âge léger, depuis le dix-neuvième siècle bourgeois, industrieux mais aussi nostalgique du temps des fêtes galantes, jusqu’à notre époque célébrant la frivolité (et la commercialité) des années de Marie-Antoinette et de Fragonard, le dix-huitième siècle français en sa légèreté n’a jamais cessé de séduire. Ainsi, qu’elle soit l’objet d’une conquête (scientifique, morale, esthétique, etc.) ou de constructions historiques, la légèreté du dix-huitième siècle s’impose comme un paradigme dont il s’agira de soulever les enjeux, dans une perspective critique et historiographique.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Writing the insurrection / writing in insurrections in the 19th century

    Tout au long du XIXe siècle, la France et l’Europe ont vécu au rythme des insurrections. Qu’ils aient été transformés en révolutions ou qu’ils aient été éteints, réprimés, trahis, les « événements » insurrectionnels ont modelé le rapport à l’histoire en train de s’écrire. À l’heure où se multiplient d’une part les travaux sur les « pouvoirs de la littérature » et d’autre part les études sur l’expérience et les déstabilisations induites par le « moment révolutionnaire », il convient de reprendre à nouveaux frais une double question dont les enjeux sont profonds : ce que l’insurrection, temps d’ouverture des possibles, espérés ou craints, fait à l’écriture ; parallèlement le rôle de la littérature, ses codes, ses topiques, son efficace propre, sa force d’évocation, sa capacité de synthèse dans le temps insurrectionnel. Existe-t-il  au siècle des révolutions, qui est aussi celui de l’histoire, du sujet dit moderne, du sacre de l’écrivain et d’une mutation de fond de la culture écrite, un lien spécifique entre littérature et insurrection, de la révolution française à la première guerre mondiale ? 

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Early modern

    The poet in the age of revolutions: figures, statutes and (1780-1830)

    La charnière des XVIIIe et XIXe siècles est traditionnellement considérée comme un tournant majeur dans l’histoire de la poésie. Pratique longtemps subdivisée en différents genres, elle commence alors à devenir un genre en elle-même. Comme le résume Michel Delon, on écrivait jusqu’alors tel ou tel genre de poésie, on écrira désormais « de la poésie ». De quelles mutations cette reconfiguration discursive est-elle l’indice ? Afin de mieux comprendre la logique des diverses révolutions qui infléchissent la pratique poétique au point, peut-être, d’en redéfinir la nature, l’objectif de cette journée d’études sera de l’envisager sous les angles complémentaires de sa très fluctuante valorisation sociale, de ses différents usages politiques, mais aussi de ses nouveaux avatars formels et matériels. On s’interrogera plus précisément sur le statut du poète et ses transformations à l’âge des révolutions.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Histoire et politique : quand les révolutionnaires français prennent la plume (1789-1830)

    Colloque international sur la Révolution française

    Aura lieu le 26 juin 2012, à l'EHESS, à Paris, un colloque international sur la Révolution française. Il réunira des chercheurs confirmés de cette période de même que de jeunes chercheurs, aussi bien français qu'étrangers (Allemagne, Italie, Australie). Les divers courants historiographiques sur la Révolution française seront représentés afin qu'un débat riche et de qualité ait lieu entre les différents intervenants. Le thème est l'écriture de l'histoire de la Révolution française par les acteurs politiques de la Révolution eux-mêmes. Le révolutionnaire français de 1789 est au premier rang des événements politiques qui bouleversent l’histoire moderne. Quant ils prennent la plume, les acteurs de la Révolution française voient dans leur entreprise un bon moyen de continuer la lutte politique commencée en 1789, mais par d’autres moyens. Partant de là, les organisateurs du colloque ont voulu poser la question de ce qu’est l’histoire politique. Le colloque est ouvert à tous.

    Read announcement

  • Paris

    Seminar - Thought

    Returns on the Gift: of Beneficence and Gratitude

    Séminaire de Stéphane Pujol, directeur de programme au Collège international de philosophie.Organisation : Collège international de philosophie. Séminaire organisé en collaboration avec le Centre des sciences de la littérature (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), le Centre de recherche sur les rapports entre littérature, philosophie et morale (ENS), et le CIERL (Université de Laval, Québec). Lieu : Salle N 34, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, ParisDate: du 2 février au 8 juin 2011.

    Read announcement

  • Limerick

    Call for tender - Representation

    MA/PhD Assistantships, Mary Immaculate College, University of Limerick

    Postes d'ATER (master/doctorat) en Irlande

    Deux postes d’ATER niveau master : littérature française du XVIIIe siècle ou du XIXe siècle et un poste d’ATER niveau doctorat : littérature française du XIXe siècle

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Thought

    Table-ronde autour des Cours littéraires de l'École normale de l'an III

    Leçons de Garat, Sicard, La Harpe, Bernardin de Saint-Pierre

    Dès l'origine l'École normale fut un lieu de confluence entre scientifiques et littéraires. Au premier semestre 1795, des cours magistraux y furent prononcés en lettres — au sens large du terme : réflexions de Garat sur les mécanismes de l'entendement, remarques de l'abbé Sicard sur le langage, cours d'histoire littéraire de La Harpe et propos de Bernardin de Saint-Pierre sur la morale. Les débats très vivants qui ont suivi les conférences de l'an III viennent éclairer nombre de problèmes rencontrés par la pédagogie révolutionnaire, lesquels sont encore, pour une bonne part, d'actualité.

    Read announcement

  • Paris

    Call for papers - Early modern

    Les discours sur l’égalité, l'inégalité des femmes et des hommes

    De 1750 aux lendemains de la Révolution française

    La SIEFAR et l’IHMC organisent, à l’automne 2008, la première d’une série de journées d’études consacrées aux discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes. Cette journée s’inscrit dans un programme scientifique pluriannuel visant à faire progresser nos connaissances sur l’abondante production de discours sur les rapports entre les femmes et les hommes, depuis la Renaissance marquée par la célèbre « Querelle des femmes », jusqu’aux années 1810 qui voient se mettre en place les nouveaux rapports de force issus de la période révolutionnaire et de l’Empire.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • French Revolution

    Delete this filter
  • Intellectual history

    Delete this filter
  • Literature

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places