AccueilCalendrier




  • Poitiers

    Journée d'étude - Histoire

    Nomination savante, nomination populaire des circonscriptions administratives et autres territoires juridictionnels

    Les hommes donnent des noms propres à eux-mêmes, à d’autres êtres vivants qui leur sont le plus familiers (les animaux domestiques), à certains objets (les épées des chevaliers) et enfin aux lieux. Dans le dernier cas, ces noms peuvent être descriptifs, commémoratifs (d’un homme ou d’un événement) ou invocatoires (noms de saints notamment). Ils s’appliquent à l’origine à un lieu « ponctuel » (habitat ou élément bien caractérisé de l’environnement), en suivant des processus de nomination dont les acteurs nous échappent le plus souvent ; l’usage pesant d’un poids considérable dans l’emploi de ces toponymes, il est probable que ce sont les usagers eux-mêmes qui jouent un rôle déterminant, sinon dans le choix initial, au moins dans la perpétuation des noms.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Appel à contribution - Histoire

    Petits espaces en Méditerranée. Iles, présides, et enclaves

    Le contrôle du territoire dans la géopolitique méditerranéenne à l’époque moderne et au début de l’époque contemporaine (XVIe-première moitié du XIXe siècle)

    Ces journées d’études s’intéresseront à l’histoire de la Méditerranée de petits espaces et aux stratégies déployées par les États pour les contrôler. L’ambition est de reconstituer un scénario d’ensemble qui, à partir de ces petites entités, puisse contribuer à dessiner une histoire de la Méditerranée qui non seulement n’ignore pas les petits territoires en son sein, mais qui leur restitue l’importance qu’ils ont pu avoir au fil des siècles.

    Lire l'annonce

  • Tunis

    Colloque - Histoire

    L'architecture de tourisme au Maghreb, quelle relecture du patrimoine local ?

    Si l’orientalisme a certainement été une des sources du tourisme au Maghreb dès le XIXe siècle, si les voyageurs ont été attirés par les villes et les monuments du passé de l’Afrique du Nord, il est néanmoins certain que la séduction du milieu naturel a joué son rôle dans le développement touristique. Dès le milieu du XIXe en effet, au moment même où se développe en Europe l’alpinisme, où s’affirme le goût pour les rivages, commence également au Maghreb l’exploration touristique de son territoire et de ses hauts lieux naturels. Dans ces journées d’étude, on s’interrogera donc sur la question des rapports entre tourisme et espaces naturels sur un temps long qui va de la période coloniale à nos jours.

    Lire l'annonce

  • Kénitra

    Appel à contribution - Histoire

    Fruits et légumes de part et d'autre de la Méditerranée (XVe-XXe siècle)

    Les fruits et légumes intéressent aujourd’hui aussi bien les scientifiques que les professionnels. Historiens, sociologues, anthropologues, agronomes, diététiciens, producteurs de fruits et légumes, industriels de l’agro‐alimentaire, travaillent sur ces nourritures végétales selon leurs paramètres scientifiques, leurs outils méthodologiques, leurs intérêts économiques. Les travaux de recherche menés en ce domaine s’imposent avec des méthodes et des questionnements appropriés, loin de toute considération anecdotique ou pittoresque. Ils s’inscrivent dans une problématique féconde, celle de l’histoire et des cultures de l’alimentation où se recoupent le matériel et le culturel, les techniques et les usages, les nécessités et les préférences.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Colloque - Époque moderne

    Lieux, pratiques et discours de mémoire dans l’identité grecque et chypriote

    Le colloque international « Lieux, pratiques et discours de mémoire dans l’identité grecque et chypriote », organisé par le département d’études néohelléniques de l’Université Montpellier III, aura lieu du 20 au 22 novembre 2008. Ce colloque réunira des chercheurs venant de plusieurs horizons géographiques (France, Grèce, Chypre, Canada, Etats-Unis) et disciplinaires, mais aussi des écrivains et poètes. Les participants travailleront la question de la mémoire, non seulement la mémoire instrumentalisée et créatrice des références fondamentales, normatives et uniformes, mais aussi la mémoire locale. On s’interrogera sur les différences et/ou les ressemblances entre une interprétation officielle du passé produite grâce à un discours national plus ou moins imposé et celle émanant des lieux, monuments, pratiques et contenus de mémoire locale. Il s’agit de présenter et d’évaluer le rôle de cette mémoire à travers plusieurs types de sources : les textes officiels, les ouvres littéraires et artistiques, la presse, les manuels scolaires, les lieux et monuments de mémoire, les discours mettant en évidence des représentations et pratiques, et aussi d’autres sources, en fonction des disciplines qui interviendront. Ce colloque vise à contribuer à la prise de conscience de l’importance des liens historiques, cognitifs et affectifs qui rattachent une population locale à ses propres lieux et à évaluer l’impact de la mémoire locale, à la fois singulière et plurielle, dans la construction monolithique de la mémoire nationale. Par ailleurs, on réfléchira sur les principes qui régissent l’élaboration de la mémoire et qui résultent des processus sociohistoriques non géographiquement situés.Si vous souhaitez participer à ce colloque, envoyez un message avec votre nom, prénom et l’affiliation éventuelle à l’adresse électronique ColloqueGrecUPV@free.fr. Les frais d’inscription s’élèvent à vingt euros, payables sur place.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Méditerranée

    Supprimer ce filtre
  • Époque moderne

    Supprimer ce filtre
  • Espace, société et territoire

    Supprimer ce filtre