HomeCalendar2006




  • Lille

    Conference, symposium - History

    L'invention de la décentralisation

    Noblesse et pouvoirs intermédiaires en France et en Europe (XVIIe-XIXe)

    Partout en Europe, c’est dans le cadre des « pays » primitifs (comtés, duchés, principautés) que les noblesses ont affirmé leur vocation politique. L’absorption de ces « pays » dans des ensembles plus vastes, selon des processus décalés, s’étendant du Moyen Âge à l’époque moderne, n’a pas initialement aboli les structures de représentation (assemblées d’États, diètes, cortès) dans lesquelles les corps nobiliaires se sont épanouis comme « représentants-nés » de territoires en voie de provincialisation. L’extension territoriale et le renforcement étatique, tant des monarchies nationales que des conglomérats dynastiques, se sont conjointement accompagnés de la démultiplication des attaches nobiliaires, sous l’effet du service princier et de la captation curiale, et d’un processus d’évidement des organes de pouvoir intermédiaire, qui n’a pas partout triomphé. Le rôle que les noblesses européennes ont joué dans les phénomènes de résistance et de renouvellement des pouvoirs intermédiaires sous les anciens régimes ne sera pas le seul aspect examiné au cours de ce colloque. Le prolongement de la réflexion au- delà de 1789 vise à comprendre comment les noblesses, particulièrement celles qui avaient perdu leur statut d’ordre, ont porté l’idéal et le projet de décentralisation des États post-révolutionnaires.

    Read announcement

  • Rouen

    Call for papers - Representation

    Autour de Bernardin de Saint-Pierre : les écrits et les hommes, des Lumières à l’Empire

    Colloque Rouen et Le Havre, 26-28 octobre 2006

    Voyageur « récalcitrant » ou « immobile » pour reprendre l’expression d’Alain Guyot (Revue des Sciences Humaines, 245, 1997), Bernardin de Saint-Pierre a, tout au long de sa carrière, entretenu des relations épistolaires considérables dont les fonds normands, en particulier, gardent des traces nombreuses. Alors que le Journal de Normandie répercute des échos des Etudes de la Nature et de « ce qu’écrit Monsieur de Saint-Pierre » sur la traite, Mlle Le Masson Le Golft défend au Havre une opinion anti-esclavagiste nourrie de la lecture de son compatriote. Les milliers de feuillets conservés à la Bibliothèque Municipale du Havre témoignent de la diversité des préoccupations, mais aussi des interlocuteurs, auxquels Bernardin accorde son intérêt.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 2006

    Delete this filter
  • Nineteenth century

    Delete this filter
  • Social history

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

    Types

    Subjects

    Places