HomeCalendar




  • Call for papers - Representation

    The 20th century of the future

    Thinking, representing, and imagining the future in the 19th century, 7th conference of the Société des études romantiques et dix-neuviémistes

    On a souvent remarqué que le XIXe siècle a été le premier à se penser en tant que siècle, et le premier aussi à se désigner par un numéral. Une autre de ses caractéristiques, c’est qu’il ne s’est pas centré autour d’une qualification unique, comme a fini par le faire le siècle des Lumières, mais qu’il a, au contraire, multiplié les appellations censées le caractériser. Nombreuses sont les expressions sous la forme « le siècle de... », insistant sur une de ses déterminations jugées essentielles : le siècle de l’histoire, le siècle des révolutions, le siècle des inventaires (Thibaudet), le siècle des dictionnaires (Larousse), le siècle de l’abstraction (Fortoul), le siècle de la science, le siècle des inventions, le siècle de la vitesse, le siècle positif, le siècle romantique, le siècle de la blague (Goncourt), etc.

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - History

    Scientific, intellectual and political issues of translation and its practices (17th-19th century)

    Une traduction est le fruit d’altérations, d’adaptations et de négociations intellectuelles et matérielles, elle est porteuse d’enjeux scientifiques, intellectuels et politiques. Les travaux les plus récents ont montré que la pratique de la traduction s'inscrit, participe et souvent renforce des logiques de pouvoir et de domination entre des sociétés, des États et des nations différents. Ce sont ces pratiques et ces enjeux qu’il s’agit d’étudier de la fin du XVIIe au milieu du XIXe siècle, au cours d’une époque marquée par le développement des échanges culturels intra-européens, par le lent et inexorable déclin du latin au profit des langues vernaculaires, par l’essor du mouvement académique et des journaux savants, par l’ouverture croissante des échanges culturels bilatéraux avec le monde arabo-musulman et les grandes civilisations asiatiques, par le mouvement des Lumières et des contre-Lumières, et par la Révolution française et l’irruption du mouvement des nationalités. Outils de la fondation de langues nationales et de la construction des savoirs d’État, souvent encadrées et soutenues par les autorités, les traductions sont des armes non seulement pour alimenter les circulations d’idées entre les diverses nations, mais aussi (et surtout ?) pour affirmer des positions de pouvoir entre les diverses nations.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • History of science

    Delete this filter
  • History and sociology of the press

    Delete this filter
  • Political studies

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places