HomeCalendar




  • Paris

    Call for papers - History

    Citizens for Empire?

    French Citizenship and Colonization in the 20th century (until 1946)

    Les dimensions impériales de la citoyenneté française sont à la fois bien et mal connues. Des travaux récents ont rappelé que la césure entre citoyens et sujets s’est construite de façon progressive et par ajustements entre les enjeux de pouvoir à l’échelle locale et impériale, les logiques juridiques et les revendications portées par des acteurs mus par des intérêts différents, sinon contradictoires. La multiplication des recherches d’histoire sociale, politique et culturelle de la colonisation permet désormais d’écrire une histoire plurivoque des dimensions impériales de la citoyenneté française en se demandant comment tous ces acteurs formulent la question qui sert de titre au colloque « quels citoyens pour l’empire ? » et quelles réponses ils lui apportent, ou comment ils font en sorte d’empêcher qu’elle soit débattue.

    Read announcement

  • Pierrefitte-sur-Seine | Paris

    Conference, symposium - History

    Foccart : open archives (1958-1974)

    Politics, Africa and the world

    Ce colloque est le fruit d’une décennie de recherches scientifiques sur la Françafrique, qui a permis d’offrir aux chercheurs l’inventaire de la première cellule Afrique de l’Élysée : le secrétariat général des Affaires africaines et malgaches, dirigé par Jacques Foccart. L’objectif de ces journées d’études est de proposer un regard critique, à la lumière de ces archives, sur les activités de celui qui a longtemps été qualifié « d’homme de l’ombre » ou de « barbouze » de la Ve République. C’est au carrefour de ses quatre domaines d’activité (l’Afrique, l’outre-mer, les services secrets et la politique) que se joue la décolonisation de l’Afrique subsaharienne francophone. 

    Read announcement

  • Paris

    Conference, symposium - Sociology

    Changer de regard sur les outre-mer

    Ce séminaire propose un dialogue ouvert à l’administration et aux chercheurs. Il sera ouvert par Daniel Lenoir, directeur général de la CNAF et clos par Franck Von Lennep, directeur de la DREES. Deux sessions traiteront, l’une de la démographie et de l’état de santé de la population, l’autre de la lutte contre la pauvreté et de l’accès à l’emploi Elles seront animées par Mathieu Lefebvre, adjoint au sous-directeur en charge des politiques publiques à la direction générale des outre-mer (DGOM).

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Europe

    Short of archives? Revisiting colonial libraries

    The postcolonial usage of archives (literature, cinema and plastic arts)

    « Je choisis d’écrire sur Port of Spain, ma ville d’origine, parce que […] je croyais qu’il n’y aurait pas trop de matière […]. Puis je m’aperçus qu’il n’existait pas vraiment d’ouvrage de référence. » Dans L’Énigme de l’arrivée, V. S. Naipaul prend conscience du fait que, s’il veut écrire sur Trinidad, il lui faut se « reporter aux documents eux-mêmes ». La vérité historique n’est pas « préservée quelque part dans les bibliothèques, sous forme de volumes semi-divins. » Retour similaire sur un passé inexploré (refoulé) ? Depuis les années 1980, les héritiers de l’histoire coloniale semblent, plus que tout autre, « en mal d’archive » (Derrida). Chez eux cependant, la passion de l’archive vise moins à mettre au jour une origine qui se déroberait qu’à compenser les déficits d’une histoire demeurée longtemps inexplorée. Pour ressusciter l’événement et s’appuyer sur ce qui fait preuve, de nombreux artistes contemporains revisitent dans leurs œuvres les fonds de la bibliothèque coloniale. Ils s’approprient ces matériaux, les absorbent, les citent et, dans certains cas, vont jusqu’à forger des faux. 

    Read announcement

RSS Selected filters

  • France

    Delete this filter
  • Oceania

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places