HomeCalendar




  • Paris

    Study days - Ethnology, anthropology

    Contemporary anthropologies of globalised relationships

    EHESS ethnology and social anthropology, masters 2 study day

    Les étudiants du master 2 d'ethnologie et anthropologie sociale de l'EHESS organisent une journée d'étude le mardi 5 juin de 9h à 19h, amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail. Treize étudiants présenteront leur recherche en cours sur des thèmes variés, qui seront discutés par des chercheurs (C. Douxami, F. Brunois, S. D'Onofrio et B. Hazard). M. Agier introduira la journée et M. Godelier donnera une conférence en conclusion. L'entrée est libre.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Ethnology, anthropology

    The Sexualities of Transgression in the Islamic World

    New issues, new approaches

    Journée d’étude organisée autour des deux axes principaux que sont « la construction de l’anormal » et « les pratiques de résistance et de transgression ». La réflexion se basera sur une série de questions fondamentales : que sous-tend la répression contemporaine des sexualités de « transgression » dans les pays islamiques contemporaines ? Est-elle seulement une réaction à la dépénalisation et à la « libération » de la sexualité et à l’acquisition des droits civiques par les homosexuels en Occident ? En quoi l’islam est-il porteur d’un discours normalisateur sur la sexualité excluant toute transgression de la norme ? Et comment interpréter de ce fait les pratiques quotidiennes des sociétés islamiques, qui témoignent de situations complexes intégrant négociations et contournement des interdits religieux, moraux et légaux ?

    Read announcement

  • Nanterre

    Study days - Ethnology, anthropology

    Grieving children

    LESC (université Paris Ouest Nanterre) general seminar

    Perdre un enfant est de peu d’importance dans certaines sociétés où l’on ne les pleure pas, et où les mères semblent peu affectées par la mort de ceux qu’elles ont mis au monde. Dans d’autres, c’est notamment le cas aujourd’hui en Europe, ce serait au contraire insoutenable, et il n’existerait pas de pire perte que celle d’un enfant ; le chagrin serait sans fin et l’oubli impossible. Cet état de fait est néanmoins récent ; la mort prématurée des nouveaux-nés n’a pas toujours été motif de deuil, et a fait l’objet de pratiques funéraires diverses. Ces variations culturelles et historiques suscitent réflexion et constitue ici le sujet d’une collaboration entre ethnologues et psychanalystes, qui vise à dépasser les dichotomies tranchées.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • Study days

    Delete this filter
  • Social anthropology

    Delete this filter
  • North Africa

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

  • Study days

Subjects

Places