AccueilCalendrier2012




  • Paris

    Cycle de conférences - Études du politique

    La contestation du pouvoir

    Les mardis de la BULAC (2012-2013)

    Les conférences de ce cycle visent à expliciter les processus propices à l'émergence d'une alternative au pouvoir en place, qu'il soit accaparé par un régime politique ou une communauté, matérialisé par un système économique, exprimé au sein des structures familiales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Cycle de conférences - Histoire

    Premier cycle « Les Annales en débat »

    La revue Annales. Histoire, Sciences Sociales, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, organise depuis la rentrée 2012 un cycle de débats autour des dossiers thématiques publiés par la revue chaque trimestre. Ouvert à tout public, réunissant des membres de la rédaction, des auteurs et des invités, ces débats entendent être un lieu de vie intellectuelle où soumettre à la discussion les propositions portées par la revue et où donner au travail scientifique de l’histoire et des sciences sociales une exposition publique. La rédaction des Annales HSS vous invite aux conférences organisées dans le cadre du cycle « Les Annales en débat » et consacrées au « Crédit antique, crédit contemporain : entre histoire économique et histoire sociale » (numéro 4-2012).

    Lire l'annonce

  • La Courneuve | Paris

    Colloque - Histoire

    Trente ans d'histoire des relations internationales

    Commission d'histoire des relations internationales

    Créée à la suite du Congrès international des sciences historiques de Bucarest, tenu en 1980, et rattachée elle-même au Comité international du même nom (CISH), la Commission d’histoire des relations internationales (CHRI) vient d’avoir trente ans. Organisé à cette occasion par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avec le concours du ministère des Affaires étrangères, le colloque propose de dresser le bilan de trois décennies de recherches historiques, de s’interroger sur la fécondité de l’histoire des relations internationales pour penser la complexité du monde actuel, et de suggérer quelques perspectives quant aux méthodes et objets d’une discipline qui s’est profondément renouvelée au contact des autres sciences sociales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Sociologie

    Actualité de la pensée grecque

    Les apports des intellectuels grecs dans l’Europe de l’après-guerre

    Cornelius Castoriadis (1922-1997), Kostas Axelos (1924-2010), Kostas Papaïoannou (1925-1981), Nicos Poulantzas (1936-1979), Panajotis Kondylis (1943-1998) ne sont qu’une infime partie de ces penseurs dont les œuvres font déjà partie de notre patrimoine philosophique. Leur point commun ? Ces métèques de la cité réelle ont contribue à la construction de la cité juste en paroles (λόγω). Fondateurs de mouvements intellectuels, comme Socialisme ou Barbarie et de cercles, comme celui autour de la revue Arguments, traducteurs et passeurs de la connaissance d’une langue et d’une tradition a l’autre, ils furent surtout d’infatigables ouvriers de la ratio et de l’oratio, au service de l’esprit et de la justice sociale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque contemporaine

    La démocratie représentative est-elle « en crise » ?

    États des lieux et perspectives de recherche en France et en Italie

    Dans le cadre d'un partenariat entre les Écoles doctorales de science politique de l'université Paris 1 et de l'université de Turin, nous souhaitons proposer une série de séminaires et un colloque international autour d’une question centrale : la « crise » et les transformations de la démocratie représentative. L’objectif de ce projet ambitieux est de mobiliser des doctorants et des post-doctorants des deux pays travaillant sur cet objet, dans le cadre de terrains qui ne doivent pas obligatoirement être français et italiens. 

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Journée d'étude - Moyen Âge

    La construction du discours théorique dans le texte médiéval (péninsule Ibérique, XIIIe-XVe siècle)

    Atelier de recheche et doctoral réunissant, autour de la question de la construction du discours théorique dans le texte médiéval dans la péninsule Ibérique (XIIIe – XVe siècle), des chercheurs français, britanniques, espagnols et portugais et des doctorants de l'ED 484 3LA. En 2012, l'atelier portera sur « Histoire et auteur, de la narratio à l'enarratio ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Informations diverses - Études du politique

    Quel avenir pour l’histoire politique ?

    Table-ronde organisée par le CHPP à l’occasion de son dixième anniversaire

    Quel avenir pour l’histoire politique ? table-ronde organisée par le CHPP à l’occasion de son dixième anniversaire, avec des interventions de Jean Garrigues, Sylvie Guillaume, Éric Anceau, Corinne Legoy, Fabien Conord, Nicolas Roussellier, Bernard Lachaise, Sylvie Guillaume, Noëlline Castagnez et Gilles Richard.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Témoins et témoignages. Figures et objets du XXe siècle

    Le colloque international et interdisciplinaire « Témoins et témoignages. Figures et objets du XXe siècle » organisé par la Fondation pour la mémoire de la déportation (FMD), entend questionner les multiples figures du témoin au cours du XXe siècle, poser un cadre conceptuel et méthodologique, porter enfin un regard croisé sur les différentes approches et les différents usages et mésusages des témoignages et des témoins, tant dans l’espace savant que dans l’espace public.  

    Lire l'annonce

  • Liège

    Colloque - Histoire

    Maîtresses et favorites dans les coulisses du pouvoir

    Moyen Âge et époque moderne

    Dans le prolongement d’études scientifiques récentes consacrées aux conditions d’accès des femmes au savoir et au pouvoir, il semble important de se pencher à nouveaux frais sur ces femmes qui se sont approchées de ces lieux de gouvernement et de culture que sont les cours royales et princières par leurs fréquentations intimes avec de hauts personnages d’un État (rois et princes, mais aussi ministres ou gens d’Église). Ce colloque s’appuie sur les travaux récents portant sur les milieux de cour, sur l’histoire des rapports sociaux de sexes (et aussi sur l’histoire du mariage, de l’adultère, de la galanterie, du libertinage), sur l’histoire du politique ou celle du mécénat… et  vise en outre à étudier le phénomène sur le long terme et à l’envisager à l’échelle européenne.

    Lire l'annonce

  • Orléans | Paris

    Colloque - Études du politique

    Paroles d’en-haut

    Ce colloque est consacré à la parole d’autorité, dans son contexte de production et d’élaboration, dans sa diffusion et dans sa réception. La façon dont les pouvoirs (politique, administratif, économique…) s’adressent à leurs interlocuteurs, en leur qualité respective de citoyens, de sujets, de fidèles ou d’administrés, varie selon les époques et les contextes : une réflexion historique doit permettre de distinguer des lignes générales d’évolution ou de proposer des rapprochements suggestifs. L’objectif de ce colloque est de proposer une approche transpériodique (de l’Antiquité à nos jours) et pluridisciplinaire de la question (impliquant non seulement l’histoire mais aussi le droit, les sciences politiques, la linguistique) permettant de défricher le terrain et de préparer éventuellement d’autres études ou rencontres plus ciblées, voire un programme de recherche de plus long terme.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Religions

    L'ecclésiologie : du discours clérical sur la société à la science du social

    L'objectif de ces séances de travail de durée variable (de 2 à 4 heures) est d'examiner la dynamique historique suivant laquelle l'Église médiévale a pu être conçue comme une totalité du social, puis comment, sous forme de transferts de sacralité relevant de la « sécularisation », l'Église, en tant que structure englobante, a progressivement cédé le pas à d'autres instances, civiles mais pas moins majestueuses, de contrôle et de structuration de la société (la Cité, l'État), tout en conservant à long terme une force d'attraction renouvelée permettant de penser l'universel. D'où l'actualité persistante de l'Église, visible ou invisible, pour les philosophies de l'histoire du XVIIIe siècle, voire pour la première tradition sociologique au XIXe siècle. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Études du politique

    Constructions européennes. Histoire et science politique

    Pour la troisième année consécutive, historiens et politistes « européanistes » de la Sorbonne organisent un séminaire de recherche intitulé « Constructions européennes. Histoire et science politique ». Il est ouvert à toutes et à tous. Sa vocation est de permettre de discuter de recherches doctorales ou post-doctorales récentes en croisant les points de vue des deux disciplines.

    Lire l'annonce

  • Avignon

    Colloque - Histoire

    Les délibérations des assemblées d'États à l'époque moderne

    Culture et pratiques d'une forme d'écrit politique – XVIe-XVIIIe siècle

    Cette manifestation scientifique vise à faire le point sur un certain nombre de questions posées par l'existence même des procès-verbaux de délibérations. Pour faire une histoire des États, ces documents constituent bien souvent la source la plus accessible, la série la moins lacunaire, tout en offrant au chercheur le discours le plus lisse et le plus limpide sur l’action de ces assemblées. Cette apparence est évidemment trompeuse. Les procès-verbaux de délibérations – dont la structure peut varier d’une province à une autre – sont issus de processus de production complexes, qui font intervenir divers acteurs et s’articulent à d’autres types de documents, parfois invisibles dans les délibérations elles-mêmes. C’est cette complexité que le colloque envisage de révéler.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études du politique

    Politique et religion

    Chantiers politiques, revue de l'École normale supérieure de Paris, consacre son onzième numéro à « Politique et religion ». Le mormonisme de Mitt Romney, le rôle de l’islam dans les « révolutions » arabes, la difficulté à définir l’Europe indépendamment de ses « racines chrétiennes », les rapports ténus et parfois conflictuels entre judaïsme et sionisme, la « revanche de Dieu »…, autant de faits contemporains à travers lesquels se manifestent de façon aiguë les problèmes politiques et sociaux soulevés par le religieux. Pour rendre compte de ces points de saillance entre politique et religion, nous étudierons le rôle joué par la religion dans la construction politico-culturelle des États et les liens entretenus entre les pouvoirs spirituel et séculier ; l'influence de la religion sur les comportements politiques des individus ; et enfin l'influence latente et persistante du religieux dans l'exercice du pouvoir politique.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Époque moderne

    Élites urbaines et constructions territoriales : des appartenances plurielles ?

    France – Saint Empire, XVIe-XVIIIe siècle

    La journée d’études a pour projet d’analyser les manières dont les élites urbaines du royaume de France et du Saint Empire parviennent à articuler des appartenances plurielles à l’époque moderne : sociales ou professionnelles par la détention de positions sources de notabilité ou d’honorabilité dans la ville, civiques par l’exercice de fonctions municipales dans les conseils ou les corps de villes, ou administratives par l’exercice de fonctions dans les institutions étatiques (laïques ou ecclésiastiques). L’interrogation portera à la fois sur les normes, les logiques et les modalités de ces articulations, ainsi que sur les évolutions des formes prises par celles-ci. La confrontation des logiques d’incorporation des villes ou des réseaux de villes dans des constructions territoriales plus vastes permet d’aller au-delà du constat des différences d’organisation des trames urbaines pour interroger l’intérêt commun des deux historiographies pour les processus de négociations entre pouvoirs locaux – et en particulier urbains – et pouvoirs étatiques supérieurs.

    Lire l'annonce

  • Avignon

    Journée d'étude - Europe

    Écrire la mémoire, écrire l'histoire

    Table-ronde, Avignon, 7 décembre 2012

    Cette table-ronde entend préparer un projet ANR qui a pour but une nouvelle lecture du XIXe siècle par l’analyse des processus de mémorisation et d’écriture de l’histoire : quelles sont les événements du XIXe siècle qui marquent les individus et les historiens vivant et écrivant au XIXe siècle ? Quels sont les événements et les hommes qui restent dans les mémoires et qui s’inscrivent dans l’histoire ? Qu’est-il écrit à leur sujet ? Comment se font les liens entre écriture de l’histoire et écriture de la mémoire. Car les historiens utilisent les mémorialistes, mais les mémorialistes utilisent aussi les historiens. Il s’agit donc d’aborder une histoire de la mémoire d’une façon différente mais complémentaire de celle des Lieux de mémoire de Pierre Nora.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Les banques centrales comme organisations

    Les banques centrales sont à l’origine d’une abondante historiographie. De leur rôle dans la définition et la conduite de la politique économique et monétaire, à leurs relations parfois complexes avec la puissance publique, elles ont donné lieu à littérature économique et historique considérable. Aussi, l’objet de notre journée d’études est tout autre. Il s’agit d’envisager ces institutions particulières, situées entre l’État et le marché, mais aussi à l’intersection des logiques nationales et des dynamiques internationales, du point de vue de leur organisation, c’est-à-dire de l’évolution de leurs structures internes et de leur gouvernance face aux mutations de leurs environnements respectifs au cours du XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Saint-Étienne | Lyon | Paris

    Séminaire - Europe

    Parlement(s) et cours souveraines en France et en Europe sous l'Ancien Régime (2012-2013)

    Discours, pratiques judiciaires, sociabilité et théories politiques

    Consacré à l’espace européen et à l’« Ancien Régime » au sens large, le projet est conçu dans le long terme. Il se fixe pour objectif de présenter les recherches actuelles sur le thème du « Parlement » élargi, en une perspective résolument interdisciplinaire, à toutes les grandes problématiques qui lui sont intimement liées : la centralisation du gouvernement, la souveraineté, l’« absolutisme » et sa remise en cause, le jeu des relations entre puissances spirituelle et temporelle dans l’évolution des conceptions et des institutions politiques. Il prendra également en compte le droit dans toute son ampleur, de l’écriture juridique jusqu’à la question de la politique des archives, en passant par la pratique judiciaire et les réflexions sur la magistrature. 

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Histoire

    Princes martyrs

    Les relégitimations posthumes des souverains condamnés à mort (XVIe-XXIe siècle)

    « En ma fin est mon commencement … » : dernières paroles attribuées à Marie Stuart au matin de son exécution le 7 février 1587. Soixante ans plus tard, c’était au tour de Charles Ier de se montrer avec dignité devant son bourreau pour être décapité à la hache. En France, l’exécution de Louis XVI, puis de Marie-Antoinette, se fit elle aussi à la suite d’un procès et en place publique. D’autres princes furent encore mis à mort au terme d'un jugement, plus ou moins expéditif, pour abattre leur pouvoir jusque dans sa symbolique, comme Maximilien d’Autriche au Mexique ou encore le tsar Nicolas II, sommairement exécuté avec sa famille après lecture d'une sentence capitale délivrée par le « Comité exécutif de l'Oural ». Leur mort, préméditée, souvent publique et largement informée, fut rendue nécessaire au changement politique, mais c’est justement en incarnant dès lors une cause politique, voire religieuse dans certains cas, qu’ils devinrent des martyrs promis à une postérité - vouant plus au culte qu'à la fidélité - dont il est question ici d’éclairer les enjeux historiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Le Saint-Empire à l’époque moderne : approches croisées

    Le séminaire se fonde sur un double constat. D’une part, le renouvellement des études sur les institutions impériales, initié en Allemagne depuis plus de trente ans, émerge actuellement d’un certain isolement disciplinaire (concentration sur l’histoire institutionnelle, en particulier) et croise les interrogations de l’histoire générale en remettant en cause les paradigmes de l’État et de la nation aux XVIe-XVIIIe siècle, mais également en épousant des orientations thématiques plus larges et novatrices (histoire de la communication, des rituels politiques, etc.). D’autre part, les historiens français ont joué un rôle limité mais actif dans ces évolutions, obtenant toutefois un écho encore trop restreint en Allemagne, et surtout, paradoxalement, en France. 

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2012

    Supprimer ce filtre
  • Histoire politique

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Types

Catégories

Lieux