HomeCalendar2015April

L M M J V S D
    01(29) 02(25) 03(17) 04(1) 05(3)
06(3) 07(22) 08(17) 09(42) 10(51) 11(13) 12(2)
13(21) 14(21) 15(56) 16(36) 17(31) 18(5) 19(2)
20(4) 21(5) 22(10) 23(9) 24(16) 25(4) 26(3)
27(7) 28(6) 29(11) 30(60)      



  • Pierrefitte-sur-Seine

    Study days - History

    Opening archives: issues, debates and conflicts

    Ces deux journées d’étude proposent une réflexion collective et comparatiste sur les ouvertures d’archives. Dans une perspective de longue durée réunissant archivistes, juristes et spécialistes de la France, de la péninsule Ibérique et de Jérusalem, les conflits liés aux ouvertures d’archives seront d’abord envisagés comme une affaire de droit(s). Et ce, depuis les conditions concrètes des ouvertures d’archives où surgissent des conflits, jusqu’aux acteurs impliqués et aux motivations liées à la valeur symbolique, politique, voire fondatrice prêtée aux archives. Il s’agit de comprendre dans quelle mesure les luttes menées en vue de leur plus grande accessibilité laissent des traces dans le fonctionnement et le rôle ultérieur des archives. Certaines ouvertures s'avèrent problématiques, inachevées, ou peuvent être remises en cause, en raison notamment de changements politiques. Tout en signifiant métaphoriquement une forme de libération par l’accès à ce qui était auparavant tenu au secret, « l’ouverture des archives » peut ainsi, de fait, constituer un compromis précaire entre des protagonistes aux intérêts divergents. En ouvrant les archives, met-on véritablement un terme définitif aux conflits qu’elles suscitent ?

    Read announcement

  • Madrid

    Call for papers - Epistemology and methodology

    Littératures grises et pouvoirs : méthodes et pratiques

    Le pouvoir emprunte bien souvent des itinéraires sous-jacents, cachés, inconsistants. En deçà de ses manifestations visibles, en deçà des discours officiels élaborés dans des formes codifiées et institutionnalisées, bien avant qu’elle ne s’énonce ni ne s’annonce en tant que telle, en théorie comme en pratique, toute forme de pouvoir est le résultat de multiples processus d’élaboration. Dans des mesures variables selon les époques et les lieux, ces travaux de l’ombre ont laissé des traces dans les archives d’État ou dans d’autres fonds. Nous aimerions orienter notre réflexion non pas vers la définition théorique d’un pouvoir en tant que tel, visible et identifiable, mais au contraire vers la mise en lumière de la multiplicité de ses expressions indirectes. Cette journée d’études a donc pour objectif d’articuler une réflexion transdisciplinaire sur la production des discours qui conduisent à la mise en récit du pouvoir. L’histoire, la géographie, l’urbanisme, la sociologie, l’anthropologie ou encore la philosophie doivent être associées à une entreprise de réévaluation des possibilités épistémologiques offertes par les « littératures grises ».

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 2015 - April

    Delete this filter
  • Iberian Peninsula

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

Types

Subjects

Places