AccueilLieux




  • Paris

    Colloque - Sociologie

    Les processus de désistance : une perspective comparative

    Depuis plusieurs années, le champ de recherche sur la désistance – autrement dit l’étude des processus de sortie de la délinquance – a suscité la constitution d’un corpus conséquent de recherches. Rompant avec le paradigme de la récidive centré sur le passage à l’acte, il permet d’appréhender le devenir des auteurs d’infractions de manière longitudinale. Tandis que cet enjeu a connu un essor certain dans les pays anglo-saxons depuis plusieurs décennies, d’autres pays européens, tels que la France, commencent seulement à développer des travaux suivant cette perspective.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Personnes âgées en détention

    La journée d'étude propose de croiser les approches et les regards (chercheurs, professionnels, magistrats, autorités indépendantes...) sur les actions institutionnelles à l'oeuvre, les expériences vécues par les personnes âgées détenues et sur les enjeux de leur prise en charge en prison.

    Lire l'annonce

  • Coimbra

    Journée d'étude - Sociologie

    As jovens, o desvio e o crime

    No âmbito do Projeto de Investigação «Desvio e crime juvenil no feminino: da invisibilidade dos factos, seleção e percursos no sistema judicial», que tem por objetivo caraterizar a delinquência juvenil, em Portugal, e investigar as eventuais (des)igualdades de género na seleção de jovens, no desempenho e nas respostas do sistema da justiça tutelar relativamente ao desvio criminal e não criminal, organiza-se este seminário, dividido em duas sessões, com espaço para debate.

    Lire l'annonce

  • Québec

    Bourse, prix et emploi - Sociologie

    Post-doctorat : séparation parentale, recomposition familiale

    L’ARUC – Séparation parentale, recomposition familiale offre des bourses d’études à des chercheurs qui souhaitent poursuivre des études postdoctorales sur le thème de la séparation parentale et de la recomposition familiale. Le soutien offert est d’une durée de 12 mois et d’une valeur de 15 000$.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Colloque - Sociologie

    Jeunesse et violence

    Approches socio-historiques

    L’actualité convoque de manière récurrente la question de la violence juvénile au premier rang des préoccupations des citoyens. S’entrecroisent dans les discours médiatiques la figure de l'enfant victime, à laquelle l’opinion se montre de plus en plus sensible, et celle du jeune agresseur, qui est au contraire l’objet de diabolisation. Depuis les années 1990, pouvoirs publics, intervenants sociaux et acteurs associatifs sont sommés de proposer des mesures de prévention et de traitement à l’égard d’une violence perçue comme exponentielle, qu’elle soit exercée ou subie par les enfants et les jeunes. Saisi par cette demande sociale, le personnel politique a fait de la sécurité et de la gestion des risques sociaux un nouveau mode de gouvernementalité.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Violences juvéniles sous expertise(s), XIXe-XXIe siècle

    Ouvrage collectif

    Dans la construction historique du problème social que constitue la violence juvénile, que celle-ci soit exercée ou subie, le rôle de l’expertise est primordial. La violence, phénomène intime et social, étroitement associé avec l’état de jeunesse, oscille entre l’objectivité de ses manifestations et la subjectivité de sa perception. Elle se mesure à l’aune de son énoncé dans la sphère publique. L’expert, agissant au cœur ou à la lisière du système institutionnel de protection de la jeunesse, peut être celui qui recueille cette expression et celui qui la met en forme. Ainsi, l’expérience de la violence chez les jeunes est médiatisée par les formes de discours savants que produisent les experts.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Âges de la vie

    Supprimer ce filtre
  • Criminologie

    Supprimer ce filtre