AccueilLieux




  • Appel à contribution - Géographie

    Les petites paysanneries des arrière-pays montagneux et forestiers

    Contextes, contraintes et stratégies

    Les arrière-pays montagneux et forestiers méditerranéens, lieux d’ancrage de petites paysanneries (PP) séculaires aux marges des centres du pouvoir, ont historiquement constitué des lieux de refuge pour les populations chassées des plaines. De nos jours, les petites paysanneries montagnardes et forestières, plus composites et de plus en plus intégrées aux entités nationales, souffrent, paradoxalement, de l’excentricité géographique et de la marginalité économique et sociale. Or, au-delà de la diversité des milieux physiques, culturels et des rapports tissés avec les avant-pays urbanisés, ces mêmes sociétés développent des pratiques adaptatives fondées sur des logiques spécifiques qui restent malgré tout exposées à des risques et à des incertitudes multiformes, que la politique publique n’arrive pas à endiguer.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Représentations

    1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris

    Cette session vise à discuter la valeur symbolique, culturelle et politique de la Biennale de Paris, des années 1950 aux années 1970, et sa réception dans deux contextes totalitaires de part et d'autre du rideau de fer. D'une part, une analyse critique de la Biennale de Paris par la presse polonaise du tournant des années 1950-1960 permettra de positionner cet événement par rapport au climat politique fluctuant de la période et aux débats locaux sur le statut de l'art moderne. D'autre part, l'étude de l'interaction entre les institutions franquistes, les artistes et la Biennale aidera à comprendre la position de cet événement (et son instrumentalisation) dans le contexte des politiques culturelles du régime aussi bien que dans celui de la montée des mouvements hostiles à la dictature et des luttes pour la construction de l'art moderne en Espagne.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Non-violence et politique, un compagnon pédagogique

    Les éditions Science et bien commun (Canada) lancent un appel à contribution pour un projet d’anthologie sur la non-violence et la politique. Ce projet vise à construire un outil unique, multilingue à terme, regroupant des analyses d’écrits connus et moins connus qui éclairent les relations complexes entre politique et non-violence, des interfaces trop souvent négligés en science politique. Il vise également à mobiliser les chercheurs et chercheuses qui s’intéressent au sujet, mais sont souvent dispersés sur différentes disciplines et différents continents. Cette anthologie s’adressera à des enseignant·e·s qui souhaitent explorer les interactions entre non-violence et politique avec leurs étudiant·e·s. Les responsables du projet espèrent également que cette collection d'études de textes permettra aux activistes d’explorer les racines conceptuelles et historiques de leur pratique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Pour une socio-histoire du « made in France » (XIX-XXIe siècle)

    Cette journée d’étude vise à questionner les enjeux du « produire français », à examiner comment ils sont saisis par différents acteurs et touchent tant les conceptions des économistes et des spécialistes de gestion, que le champ politique, les acteurs de luttes sociales et les mouvements syndicaux.

    Lire l'annonce

  • Francfort-sur-le-Main

    Journée d'étude - Histoire

    L’université et le politique

    Professeurs, étudiants et pouvoirs publics en Europe (1848-1945)

    Cette journée d’études ambitionne, sur la période d’un siècle allant des révolutions de 1848 à la fin de la seconde guerre mondiale, d’interroger la relation entre l’université et le politique en Europe. Onze communications permettront de réfléchir sous de multiples angles aux liens hétérogènes entre acteurs du champ universitaire, qu’ils enseignent, étudient ou administrent, et acteurs du champ politique, dans l’espace européen. Une problématique centrale qui traverse l’ensemble des exposés, qu’ils traitent d’un individu, d’un groupe d’individus ou d’une discipline, est celle de l’autonomie du champ universitaire, de sa constitution et de son éventuelle limitation, par rapport au champ politique, dans une période où l’institution universitaire est en pleine expansion et transformée par la formation de nouvelles disciplines.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Journée d'étude - Europe

    Les « mai 68 »

    Il s'agit d'une approche comparative d'un vaste mouvement depuis le début des années 1960.

    Lire l'annonce

  • Lisbonne

    Appel à contribution - Histoire

    Iberian radical left, revolutionary process and democratic transition – rupture and consensus

    Comparative perspectives

    An ideological prejudice and a kind of tacit normativity have historically devalued the role played by radical leftists in the transition processes. This colloquium intends to be a contribution to the restoration of this balance.

    Lire l'annonce

  • Braine-le-Comte

    Appel à contribution - Histoire

    « Questionner le sens du travail social, hier et aujourd’hui »

    Revue Dynamiques. Histoire sociale en revue, n°7, septembre 2018

    Aujourd’hui comme hier, les assistants sociaux s’interrogent sur le sens de leurs pratiques professionnelles, et les finalités implicites de leur travail. Pour nourrir le questionnement aujourd’hui, on peut s’inspirer de ce que les travailleurs sociaux d’une génération précédente ont pu dire de leur métier, de leurs pratiques. La période 1970-1980 est en effet marquée par une interrogation radicale sur l’existence même du travail social comme corps professionnel et mode d’intervention de la société sur elle-même. Pourquoi ? Quels sont les questionnements ? Ont-ils évolué ? Quelles sont les issues ou les alternatives proposées ? L’objectif de ce numéro thématique de la revue Dynamiques. Histoire sociale en revue est de donner la part belle aux sources (archives, documents audiovisuels, sonores, publications, témoignages, etc.) qui permettent d’éclairer, d’un point de vue historique mais aussi sociologique, économique, philosophique, sociopolitique ou juridique, la façon dont les assistants sociaux s’interrogent sur le sens de leurs pratiques, de leur action et des aides qu’ils apportent aux populations marginalisées, des années 1970 à aujourd’hui.

    Lire l'annonce

  • Dijon

    Journée d'étude - Histoire

    Cinquantenaire de Mai 68

    Journée d'étude, exposition et conférences du Centre Georges Chevrier

    Profitant des commémorations liées au « cinquantième anniversaire » du printemps 1968, et désireux de prolonger une réflexion entamée sur les conflits et la conflictualité, le Centre Georges chevrier propose de revenir sur l’événement 1968 autour de plusieurs manifestations. Cette journée d’étude, co-organisée par le CGC et la Maison des Sciences de l'Homme de Dijon accompagne l’exposition de photographies inédites réalisées par Patrick Lescure à l’Atelier populaire des arts décoratifs en mai 1968. Elle est l’occasion de questionner le trait 68, la postérité politique et graphique de ses motifs, d’en renouveler l’approche au défaut d’une patrimonialisation consensuelle en ces temps de commémoration.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Appel à contribution - Histoire

    Mourir en révolutionnaire (XVIIIe-XXe siècle)

    Ce projet de colloque international entend étudier l'importance du thème de la mort des révolutionnaires et de ses représentations dans les mythologies révolutionnaires du XVIIIe siècle à nos jours, bien sûr par-delà les frontières nationales. Les approches seront donc volontairement comparatistes et internationales, faisant la part belle aux divers processus d'héroïsation et à la transmission de toute une culture révolutionnaire, dans les récits, les mémoires, les images, etc.

    Lire l'annonce

  • Saint Denis

    Colloque - Représentations

    Le phototexte engagé

    Du militantisme aux luttes de visibilité

    Le colloque international entend dresser un panorama de cent ans de luttes par la photographie et le texte, depuis le photomontage militant jusqu’aux stratégies de visibilité sur les réseaux sociaux. Il s'inscrit dans le champ pluridisciplinaire des visual studies, à la croisée de l'histoire de l'art, la littérature et l'analyse du discours. À l'heure des commémorations de « mai 68 », il entend interroger la médiation des luttes au-delà de l'évenement et sur le long cours, depuis les luttes de classe et ouvrières au début du XXe siècle jusqu'aux stratégies de médiatisation et de visibilité pour l'égalité des droits.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Études du politique

    Migrations africaines subsahariennes

    Enjeux et dynamiques d’un phénomène en expansion

    Alors que l’histoire de l’immigration est l’une des branches les plus actives de l’histoire occidentale des dernières décennies (Philippe Rygiel, 2010 :7), la thématique de la mobilité est restée, en revanche, la parente pauvre de l’historiographie africaine, ceci, alors même que les migrations extérieures n’ont cessé de croître et que la figure du migrant africain, défraie régulièrement la chronique internationale de sa vulnérabilité et de sa misère. Cette emprise occidentale sur la production du discours sur la migration a contribué à marquer ce champ d’un fort régionalisme disciplinaire ainsi que d’un provincialisme thématique.

    Lire l'annonce

  • Londres

    Colloque - Europe

    Stages of Utopia and Dissent, 50 years on...

    15 May 1968: the Odeon theatre in Paris is occupied by students and becomes the insurgent headquarters where every night militants recount the days' action in occupied factories to an audience of people camping in the auditorium. Youth rebellion was never as mythologised as that of the French students’ fight against institutional oppression. The effects were felt across the Channel, too – but the nature of those effects was, and remains, disputed. 50 years on… where are we? What remains of autogestion and emancipatory education? What remains of theatre inventiveness and sedition? What remains of a need for participatory audiences? What remains of utopia and dissent?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Le Cameroun à l'épreuve de la paradiplomatie identitaire anglophone

    Cet appel à contributions vise la publication d’un ouvrage collectif qui décrypte et analyse la paradiplomatie identitaire anglophone au Cameroun. En privilégiant une approche transversale, il est question d’interroger la manière dont, sur le plan international, les minorités anglophones s'organisent et se mobilisent au bénéfice de leur communauté. Les différentes contributions devront éclairer des problématiques telles que la conception et la mise en œuvre de la paradiplomatie identitaire ; les objectifs poursuivis ; les discours énoncés ; les acteurs impliqués ; les ressources mobilisées ; les contraintes existantes et les horizons de ces relations internationales.

    Lire l'annonce

  • Paris | Nanterre | Londres

    Cycle de conférences - Études du politique

    Global '68

    1968 fut une année de luttes, d’insurrections, d’offensives et de manifestations contre le capitalisme et l’impérialisme dont la guerre du Viêt Nam fut l’épicentre. La démocratie, l’égalité et l’émancipation y gagnèrent mais ces luttes rencontrèrent aussi une répression brutale et meurtrière. Des récits révisionnistes ont cherché à effacer la violence policière et la mort de combattants, à estomper le rôle des ouvriers, des femmes, des étudiants et des peuples autochtones, et à éliminer l’importance de l’anti-Américanisme comme de l’anti-impérialisme et de l’anticapitalisme, ainsi que les profondes influences qu’eurent ces mouvements sur les guerres de libération en Algérie, en Amérique Latine et au Viêt Nam.

    Lire l'annonce

  • Montréal

    Appel à contribution - Sociologie

    Aux lisières de l'art, de l'intervention et de la justice sociale

    Nouvelles pratiques sociales vol. 30, no. 2 (printemps 2019)

    Quels liens existe-il entre art, intervention et justice sociale ? Que signifient les expressions : intervention, pratique, intervention individuelle, communautaire, engagement social, changement social ? Tout d’abord, comment définir « intervention » et « art » ? Une simple recherche Google recense au moins 29 synonymes d’intervention. Ici, nous explorerons les interventions visant le changement social. Donc, comment ceci s’articule-t-il ? Comment l’art intervient-il sur le social ? Comment le social peut-il être appréhendé par l’art ? Comment l’art et la culture conjugués à une approche de changement social peuvent-ils transformer des institutions, des pratiques ou à tout le moins en atténuer les conséquences difficiles ? Comment éviter l’instrumentalisation de l’art ? Comment parler de résistances et de résiliences ? Que veut dire Art, avec un grand A ?

     

     

    Lire l'annonce

  • Lisbonne

    Appel à contribution - Histoire

    Insularities and enclaves in colonial and post-colonial circumstances

    Crossings, conflicts and identitarian constructions (15th - 21st centuries)

    Historically, archipelagos were considered as rehearsal spaces for new social constructions. Since colonization and, afterwards, colonialism and imperialism, many of them evolved in association with the strengthening of international networks, while others did not escape isolation and forced unequal integration in different spaces. On the other hand, enclaves were the outcome of historical circumstances, often externally decided, which prompted some degree of insularity regarding the immediate geographical surroundings. When those territories did not become independent, there were demands for autonomy or, at least, some underlying emancipatory and anti-colonialist feelings. Even when these feelings did not mobilize relevant segments of the population, they disclose the alterity – above all cultural – in regard to sovereignty.

    Lire l'annonce

  • Tunis

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Usages (et mésusages) de la cause des femmes

    Cas tunisien et perspectives comparatives

    Afin d’interroger et de discuter les usages (et mésusages) des répertoires féministes ainsi que les relations entre les mouvements de femmes et les États dans l’espace méditerranéen, le réseau de recherche « Reconfigurations » de la Philipps Universität de Marburg, associé à l’Université de la Manouba ainsi qu’à la Fondation Heinrich Böll de Tunis, organise deux journées d’étude interdisciplinaires à Tunis. Elles réuniront des universitaires investi·e·s dans les études de genre et les études féministes, travaillant sur et depuis différentes sociétés méditerranéennes et ayant le désir de mettre en perspectives leurs travaux.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Les acteurs européens du « printemps des peuples » 1848

    Colloque international du cent soixante-dixième anniversaire

    Après le colloque du cent cinquantième anniversaire de 1848 organisé par la Société de 1848 et des révolutions du XIXe siècle qui a marqué un important jalon historiographique, il a paru important, exactement vingt ans plus tard, de porter un nouveau regard sur cet événement majeur du XIXe siècle, et cela en répondant d’abord au souhait maintes fois formulé par Maurice Agulhon d’en mieux connaître les acteurs, au moment précis où le Dictionnaire des dirigeants français de 1848 du Centre d’histoire du XIXe siècle de Sorbonne Université et de Panthéon-Sorbonne, publié sous son patronage, constitue une nouvelle étape qui permet d’aller plus loin ; mais il s’agit aussi d’élargir la focale pour s’intéresser cette fois à l’ensemble du printemps des peuples. La question centrale de ces journées est ainsi : Qu’est-ce qu’être un acteur du printemps des peuples 1848 ?

    Lire l'annonce

  • Lille

    Appel à contribution - Études du politique

    Les élu·e·s aiment-ils la démocratie ?

    Le personnel politique face à la participation citoyenne

    À la croisée d’interrogations touchant la sociologie de l’action publique, des rôles et des comportements politiques, ce colloque a pour ambition de faire le point sur le rapport du personnel politique à la démocratie et la participation citoyenne. Quel est le rapport des élu·e·s à la démocratie et à la participation citoyenne ? Comment perçoivent-ils leurs rôles de représentants, leurs statuts et leurs marges de manœuvre politiques ? Comment appréhendent-ils le rôle des citoyens en démocratie et les compétences qui leurs sont associées ? En quoi ces enjeux délimitent-ils différents profils d’élus et différentes trajectoires politiques ? Quels sont les rapports des élus et des organisations partisanes aux réformes institutionnelles démocratiques ou à la problématique et la « cause » de la démocratisation de la démocratie ? Telles sont les questions qui seront au centre de ce colloque.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Mouvements politiques et sociaux

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Catégories