AccueilCatégoriesSociétésSociologieSociologie de la culture




  • Londres

    Colloque - Europe

    Stages of Utopia and Dissent, 50 years on...

    15 May 1968: the Odeon theatre in Paris is occupied by students and becomes the insurgent headquarters where every night militants recount the days' action in occupied factories to an audience of people camping in the auditorium. Youth rebellion was never as mythologised as that of the French students’ fight against institutional oppression. The effects were felt across the Channel, too – but the nature of those effects was, and remains, disputed. 50 years on… where are we? What remains of autogestion and emancipatory education? What remains of theatre inventiveness and sedition? What remains of a need for participatory audiences? What remains of utopia and dissent?

    Lire l'annonce

  • Montréal

    Appel à contribution - Sociologie

    Aux lisières de l'art, de l'intervention et de la justice sociale

    Nouvelles pratiques sociales vol. 30, no. 2 (printemps 2019)

    Quels liens existe-il entre art, intervention et justice sociale ? Que signifient les expressions : intervention, pratique, intervention individuelle, communautaire, engagement social, changement social ? Tout d’abord, comment définir « intervention » et « art » ? Une simple recherche Google recense au moins 29 synonymes d’intervention. Ici, nous explorerons les interventions visant le changement social. Donc, comment ceci s’articule-t-il ? Comment l’art intervient-il sur le social ? Comment le social peut-il être appréhendé par l’art ? Comment l’art et la culture conjugués à une approche de changement social peuvent-ils transformer des institutions, des pratiques ou à tout le moins en atténuer les conséquences difficiles ? Comment éviter l’instrumentalisation de l’art ? Comment parler de résistances et de résiliences ? Que veut dire Art, avec un grand A ?

     

     

    Lire l'annonce

  • Paris | Nanterre | Londres

    Cycle de conférences - Études du politique

    Global '68

    Solidarity in Alliance and Global History

    1968 fut une année de luttes, d’insurrections, d’offensives et de manifestations contre le capitalisme et l’impérialisme dont la guerre du Viêt Nam fut l’épicentre. La démocratie, l’égalité et l’émancipation y gagnèrent mais ces luttes rencontrèrent aussi une répression brutale et meurtrière. Des récits révisionnistes ont cherché à effacer la violence policière et la mort de combattants, à estomper le rôle des ouvriers, des femmes, des étudiants et des peuples autochtones, et à éliminer l’importance de l’anti-Américanisme comme de l’anti-impérialisme et de l’anticapitalisme, ainsi que les profondes influences qu’eurent ces mouvements sur les guerres de libération en Algérie, en Amérique Latine et au Viêt Nam.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    L'impressionnisme face aux idées

    L’ambition de cette journée d’étude est d’aborder l’impressionnisme en fonction des grandes idées de son temps, d’interroger son insertion dans le contexte intellectuel – scientifique et philosophique, mais aussi politique et religieux – de la France de la seconde moitié du XIXe siècle, afin de mieux comprendre et « situer » la pensée de ses membres. Si ce contexte a fait l’objet de nombreuses études, celles-ci ont presque toujours été menées par rapport aux seules œuvres des impressionnistes, et non par rapport à leur pensée. En effet, aujourd’hui encore, poser la question de la pensée impressionniste, c’est peu ou prou se confronter à une inconnue. Y a-t-il une pensée impressionniste ? L’impressionnisme « pense »-t-il ? Le temps paraît venu d’y consacrer une attention particulière.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les discours de l’éditeur

    Ce numéro vise à enrichir la connaissance et l’analyse de la parole et du discours de l’éditeur, entendu au sens du responsable de l’élaboration, de la production et de la diffusion de livres ou de périodiques (publisher). À la jonction de la sociologie de l’édition, de l’histoire culturelle et de l’histoire intellectuelle, nous adoptons ici une perspective transnationale et transhistorique (XIXe-XXIe siècle), afin d’identifier des points de convergence entre les différents cas étudiés. De quelle manière l’éditeur se présente-t-il par la parole et par l’écrit, depuis la naissance de sa figure sociale au XIXe siècle jusqu’à ses incarnations contemporaines ? Comment sa position dans les champs littéraire, intellectuel et éditorial est-elle construite par les discours qui accompagnent sa pratique ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Représentations

    Représenter l’auteur-e de bande dessinée

    Quoique n’étant jamais présentés de manière unanime comme des artistes ni comme des écrivains, les producteurs et productrices de bande dessinée sont désormais presque toujours désignés comme des auteur-e-s, et c’est d’ailleurs sous cette appellation qu’ils défendent leurs droits. Loin d’être seulement un questionnement sur leur dénomination professionnelle, la question de la place et du statut de l’auteur s’interroge également en analysant leurs dessins.

    Lire l'annonce

  • Liège

    Colloque - Sociologie

    Champs, mondes et réseaux de la bande dessinée : le cas de Glénat

    Distinct à la fois des maisons plus traditionnelles comme Dupuis ou Dargaud et des institutions alternatives plus récentes comme L’Association ou Frémok, Glénat est un éditeur original, qui offre des prises diverses et solides permettant de rendre compte de ses rouages et logiques. Fondée en 1969 à Grenoble par le bédéphile amateur jacques Glénat, la maison voit le jour la même année que le fanzine Schtroumpf qui deviendra les fameux cahiers de la bande dessinée (1969-1990), dirigés par Thierry Groensteen à partir de 1984 et qui constituent une clé pour saisir l’émergence d’un discours critique sur la bande dessinée. Glénat investit dans les styles et genres très divers (fantastique, humour, aventure, histoire…) avec dans chaque domaine des succès retentissants comme Les Passagers du vent de François Bourgeon (1980-87) jusqu’à Il était une fois en France (2007-2012).

    Lire l'annonce

  • Angers

    Colloque - Sociologie

    Les temps de la fulgurance

    Forces et fragilités de la forme brève

    Les formes brèves font l’objet d’un intérêt grandissant de la part des chercheurs. Notre colloque, international et interdisciplinaire, s’inscrira dans ce paysage selon un angle d’approche inédit. Si la notion du bref n’est bien sûr pas synonyme de celle du court, il nous semble intéressant de questionner le rapport des formes brèves au temps, ou plutôt aux temps de la fulgurance, en nous intéressant tout particulièrement à leurs enjeux, leurs atouts et leurs limites, en lien précisément avec cette temporalité protéiforme.

    Lire l'annonce

  • Palerme

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    The logics of persuasion. Between anthropology and rhetoric

    In this conference, we will study the logics of persuasion according to anthropological and rhetorical perspectives, exchanging insights and viewpoints. The question is: how do social sciences make use of rhetorical procedures to be more effective?

    Lire l'annonce

  • Béja

    Colloque - Histoire

    Frontières et régions frontalières

    La notion de limite d’État est présente dès l’Antiquité. En effet, l’Empire romain est bordé, à partir du Ier siècle, par un limes, ligne de postes fortifiés permettant de contrôler et de repousser les populations « barbares » vivant de l’autre côté. Par endroit, il s’agit d’une ligne continue. Ainsi, entre 122 et 127, l’empereur Hadrien fait édifier un mur de 117 kilomètres entre l’Angleterre et l’Ecosse actuelles. Au VIe siècle, l’historien byzantin Procope de Césarée distingue bien la romaion gè (terre des Romains) et les autres régions situées au-delà. Le mot « frontières » apparaît en français au XIIIe siècle. Il dérive du terme militaire « front » désignant la zone de contact avec une armée ennemie. L’acception actuelle se fixe progressivement à partir du XIVe siècle, à mesure que les pouvoirs étatiques se renforcent et qu’ils soumettent les territoires dépendant d’eux à des lois et à des impôts. Le progrès des techniques cartographiques et les travaux des ingénieurs topographes qui se développent à l’époque moderne permettent aux dirigeants de mieux définir les limites de leurs territoires et de mieux les contrôler. Cependant la fixation des frontières n’est pas uniforme dans le temps et, au XXe siècle, certains pays, en proie à des difficultés politiques ou économiques, n’ont pas encore exactement précisé l’emplacement de leurs confins.

    Lire l'annonce

  • Sfax

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    Humanités et cultures à l'épreuve du tournant numérique

    الإنسانيات والثقافات في ضوء المنعطف الرقمي

    Notre société actuelle génère de nouveaux référentiels au progrès humain qui sont de nature culturelle, éthique et esthétique moins basés sur les avoirs matériels et davantage tournés vers les interactions humaines qui ne cessent de se modifier et de s’intensifier. Ces perpétuelles mutations interpellent les sciences humaines et sociales (SHS) de façon récursive. La question des usages du numérique et l’évolution des pratiques, l’analyse des modes de communication et des échanges culturels, le rôle du web participatif et des jeux électroniques dans la transformation du lien social font émerger de nouveaux paradigmes et entrainent de nouvelles problématiques de la recherche. À partir de ce constat, le forum « Humanités, cultures et transition numérique » lance sa première session thématique intitulée : Humanités et cultures à l'épreuve du tournant numérique.

    Lire l'annonce

  • Londres

    Appel à contribution - Représentations

    Reaching/Outreaching

    TaPRA Theatre, Performance and Philosophy Research Event

    In On Being Included, Sara Ahmed argues that institutional commitments to diversity may be considered “non-performatives”: they do not bring about what they name. Institutions run diversity workshops and committees, outreach programmes and ‘participatory’ or ‘inclusive’ agendas, but where does the gesture stop, and where does it begin? How may we understand the choreography and the dramaturgy of institutional outreaching? How can we begin to detour this language so as to rethink the role of the university – and of artistic practice – in public life today? Does the university have a role to play in public life, and what might that be? Does this equate with ‘outreach’? What is the relationship between artistic practice and what may be termed ‘creative research’?

    Lire l'annonce

  • Angers

    Journée d'étude - Sociologie

    Penser la rupture : définitions et représentations

    Cette journée d’études s’inscrit dans le programme des rencontres scientifiques « Ruptures » de l’équipe de recherche pluridisciplinaire LÉMIC, inauguré par deux Journées d’études « Ruptures : Approches méthodologiques » (17 novembre 2017 et 15 juin 2018).La troisième journée d’études a pour ambition de s’interroger plus en profondeur sur le sens et les usages de cette notion familière mais floue, en questionnant les significations et les représentations qui lui sont associées selon les contextes linguistiques, historiques et sociétaux. L’hypothèse de départ est que la rupture est une catégorie d’intelligibilité de l’histoire des hommes et des sociétés. Elle contribue à construire une représentation du temps et de l’espace.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Traites esclavagistes et mémoire culturelle

    Ce numéro d'Ethnologie française a pour thème l’institution commémorative du passé de l’esclavage dans plusieurs sites, ports et comptoirs négriers européens, africains et américains. Il se propose d’interroger l’édification – ou éventuellement son absence – d’une « mémoire culturelle » [Assman], officielle et normative, des traites esclavagistes, les mouvements d’adhésion et de dissensions ainsi que les oublis créateurs ou les silences, parfois chargés de significations tacites, qu’une telle mémoire suscite ou interpelle.  À partir d’une réflexion générale sur les mémoriaux comme espaces producteurs de passés simultanément perpétuels et en sursis, nous envisageons de produire une analyse fine des sites et des récits contemporains véhiculant une mémoire culturelle des traites esclavagistes.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Journée d'étude - Représentations

    Street Art Europe

    Second cross-disciplinary seminar of the Nice Street Art Project (NSAP) #4

    Les œuvres de street art ont vocation à être in situ, c’est-à-dire réalisées dans un endroit précis et un contexte bien déterminé, pour cet endroit précis et par cet endroit précis. Certains artistes considèrent en effet que ce sont les lieux qui font l’œuvre, tel Ernest Pignon-Ernest, pionnier du mouvement en France et ailleurs. L’œuvre de l’artiste n’éclaire pas seulement le lieu, elle tire aussi son sens et son impact du lieu, dans un jeu de miroirs où l’on ne sait plus où est l’image et où est l’objet. Il s’agit donc d’un art intrinsèquement contextuel.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence | Port-de-Bouc

    Colloque - Éducation

    Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité

    Ce colloque à l’initiative de l’École supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) est destiné aux artistes, aux formateurs et aux chercheurs qui s’intéressent aux questions de la recherche scientifique en art et en formation. Outre les communications retenues pour ces deux journées, deux tables rondes réunissant des créateurs, des chercheurs, des formateurs et des critiques du monde de l’art, sont organisées à la fin de chaque journée pour confronter leurs expériences et discuter la thématique de la journée.

    Lire l'annonce

  • Ottawa

    Appel à contribution - Représentations

    Machines et imaginaires musicaux (1900-1950)

    Cette journée d’étude propose de reconsidérer d’un point de vue historique, esthétique, analytique et socioculturel la place occupée par les machines dans les musiques de la première moitié du XXe siècle, époque de prolifération de la technologie de masse. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Penser l'articulation des rapports sociaux de sexe, de classe et de race en sociologie des arts et de la culture

    Troisième colloque du RT14 « Sociologie des arts et de la culture » avec le RT24 « Sexe, classe, race : rapports sociaux et construction de l'altérité »

    L’objectif de ce colloque est d’interroger les objets classiques de la sociologie des arts et de la culture en prenant explicitement en compte l’articulation de plusieurs rapports de domination. Nous avons choisi de nous centrer sur l’articulation des rapports sociaux de genre, de classe et de race.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Approche pluridisciplinaires de l'émotion

    Journée d'étude des jeunes chercheurs du laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de Montpellier (LERSEM)

    Cette journée d’étude a pour but de cerner le thème de l’émotion à travers une approche pluri-disciplinaire comprenant, anthropologie, sociologie et les masters reliés au parcours sciences sanitaires sociales. Sont invités à intervenir des étudiants de masters des différentes disciplines qui présenteront des travaux sur l’émotion. Par ce biais, les étudiants de l’UFR 5 bénéficient d’une première expérience en matière de communication et d’organisation d'événements scientifiques.

    Lire l'annonce

  • Metz | Nancy

    Séminaire - Afrique

    Les Afriques

    Le séminaire interroge le rôle des médias dans la mondialisation des idées et des valeurs vers et depuis le continent africain. En bousculant l’ordonnancement du monde en un centre et des périphéries, la mondialisation vient-elle modi er la tendance à la sous-représentation des voix africaines dans les médias internationaux ? Le cas échéant, cela impacte-il le contenu des messages médiatiques qui circulent vers et depuis ce continent ? L’afropessimisme serait-il, au contraire, toujours au cœur des contenus ? Afin de répondre à ces questions, ce séminaire documente la diversité des expériences et des conditions de production des messages médiatiques concernant les Afriques. Il fait aussi dialoguer recherches contemporaines et historiques a n d’éviter de céder trop vite à la rhétorique de la rupture.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Sociologie de la culture

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux