AccueilCatégoriesSociétésÉtudes du politiqueSciences politiques




  • Bordeaux

    Colloque - Sociologie

    Accompagnement, médiation et altérités : de l’inclusion prescrite à l’inclusion réelle

    Quels apports, bénéfices, limites et freins pour les élèves et étudiant-e-s malades ou en situation de handicap ?

    La complexité et l’aspect multifactoriel des concepts d’accompagnement et de médiation méritent d’être pensés à l’aune de regards et disciplines variées. Aussi, il sera donc proposé de croiser des analyses émanant de chercheurs avec celles de professionnels (pluricatégoriels) venant de divers horizons géographiques et scientifiques. De ce fait, les recherches, réflexions, expériences, comparaison et propositions innovantes autour des pratiques professionnelles scolaires/universitaires sont les bienvenues pour mieux appréhender, comprendre et agir au profit des personnes en situation de handicap et/ou malades.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Droit

    Réguler la bioeéconomie

    (Re)Making and regulating life and livelihoods across borders: transnational bioeconomy, law, and governance

    La définition de la bioéconomie est incertaine. Le terme désigne les activités fondées sur les bio ressources  (produits des vies terrestre ou marine, végétale, fongique, animale, bactérienne, etc.). Le terme désigne aussi souvent la transition écologique souhaitée par les Etats d'une économie dépendante des ressources fossiles vers une économie basée sur la biomasse et des ressources renouvelables. Mais le terme désigne aussi l'ultime  marchandisation de la vie opérée par les grandes compagnies transnationales. La bioeconomie doit ainsi être explorée avant d’envisager sa régulation.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Une élection pour l'histoire

    170e anniversaire de la première élection présidentielle française

    A l'occasion du 170e anniversaire de la première élection présidentielle de France, qui, le 10 décembre 1848, porta à la tête de l'État Louis-Napoléon Bonaparte, l'Institut de France et le LabEx EHNE, avec le soutien du Comité d'histoire politique et parlementaire, organisent une rencontre scientifique pour en éclairer le contexte, les enjeux et la portée.

    Lire l'annonce

  • Amiens

    Colloque - Sociologie

    De l'émigration empêchée à l'immigration piégée : les migrations sous contraintes

    Dès 2015 et avec la médiation « d'une crise migratoire » pour les un·e·s « crise de l'accueil » pour les autres, les limites des politiques européennes en matière d'immigration se sont révélées au grand jour. Loin de conduire les États concernés à repenser leurs modalités d'accueil et de gestion des flux, les frontières se sont « renforcées ». La multiplication des dispositifs de contrôle enserre l'expérience des personnes concernées générant, à toutes les étapes de leurs parcours, des situations de blocage et d'immobilité sociale et spatiale. Ce sont précisément ces expériences qui seront examinées dans ce colloque international.

    Lire l'annonce

  • Lille

    Colloque - Études du politique

    Les élu·e·s aiment-ils la démocratie ?

    Le personnel politique face à la participation citoyenne

    Quel est le rapport des élu·e·s à la démocratie et à la participation citoyenne ? Comment perçoivent-ils leurs rôles de représentants, leurs statuts et leurs marges de manœuvre politiques? Comment appréhendent-ils le rôle des citoyens en démocratie et les compétences qui leurs sont associées ? En quoi ces enjeux délimitent-ils différents profils d’élus et différentes trajectoires politiques ? Quels sont les rapports des élu.e.s et des organisations partisanes aux réformes institutionnelles démocratiques ou à la problématique et la "cause" de la démocratisation de la démocratie ? A la croisée de la sociologie de l’action publique, des rôles et des comportements politiques, ce colloque a ainsi pour ambition de faire le point sur le rapport du personnel politique à la démocratie et la participation citoyenne.

     

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Sociologie

    Biologiser les faits sociaux

    La « biologie » comme justification des discours et des pratiques

    La notion de biologisation du social renvoie à une forme croissante de justifications individuelles ou collectives des pratiques sociales : il s’agit de faire référence à une biologie réelle ou fantasmée pour légitimer les manières de dire, de penser et d’agir. Cette biologisation traduit une forme d’importation du vocabulaire et des résultats des sciences biologiques dans les discours et les pratiques, scientifiques comme ordinaires . 

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Colloque - Europe

    Le juge dans le constitutionnalisme moderne

    QSQ 8eme édition

    Le constitutionnalisme est un courant de pensée juridique qui se donne pour objet de réfléchir et d’organiser le pouvoir politique exercé par l’Etat par le prisme d’une norme juridique qualifiée de Constitution, ou de règles de droit de valeur dite « constitutionnelle ». Issu du rationalisme et du libéralisme juridique du 18ème siècle, ce courant s’est construit autour de quelques principes fondamentaux qui inspirent la construction juridique des Etats démocratiques modernes dans le but d’assurer la « liberté politique » qui doit advenir de la juste articulation des principes d’autorité et de liberté qu’ils sont chargés de réaliser.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Droit

    Penser la gestation pour autrui (GPA) : aspects juridiques, philosophiques et sociologiques

    Absente dans la révision des lois de bioéthique, la (gestation pour autrui (GPA) est omniprésente dans le débat public : présentée comme une forme de marchandisation du corps humain et contraire à la dignité de la femme pour ses opposants, elle est justifiée, par ses partisans, comme une réalité incontournable à laquelle il faut répondre si ce n’est que par l’inscription des enfants nés par GPA à l’étranger. C’est cette position minimaliste qui a été adoptée par la Cour européenne des droits de l’Homme lorsqu’elle condamne la France pour refus de transcription. Dans cette journée d’études nous proposons de penser la GPA au-delà des fantasmes qu’elle suscite et à partir d’une réflexion posée sur les principaux enjeux qu’elle soulève.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Droit

    Changement climatique et dialogue interdisciplinaire

    Colloque de lancement du groupe de recherche « Climat et normes regards interdisciplinaires » (ClimaLex)

    L’objectif de ce colloque à vocation pluridisciplinaire est d’interroger tant la « pré-maturation » du droit que son adaptation sous l’effet de dialogues entre le droit et les sciences « dures », entre le droit et les autres sciences humaines, entre le droit et les savoirs profanes et entre les juristes eux-mêmes.

    Lire l'annonce

  • Rabat

    Colloque - Afrique

    La lutte contre la désertification : le projet de grande muraille verte

    Gouvernance climatique en Afrique

    L’objectif de ce colloque international est de discuter des enjeux et des limites que présente la(es) réponse(s) africaine(s) aux défis climatiques. Il s’agit de la IIe édition du colloque et portera cette année sur « la lutte contre la désertification : le projet de grande muraille verte ».

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Colloque - Sociologie

    Ville et capitalisme

    3e biennale de la sociologie de l'urbain et des territoires (RT9/AFS)

    Cinquante ans après la publication de l’ouvrage Le droit à la ville, d'Henri Lefebvre, la troisième biennale de la sociologie de l'urbain et des territoires propose d’interroger les interactions entre les dynamiques du capitalisme et les dynamiques urbaines, et plus largement les logiques économiques et marchandes de la production et de la transformation des territoires, ainsi que leur articulation avec les politiques et les mouvements sociaux.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Colloque - Droit

    La dimension kantienne du concept de l’État de droit

    Le regard croisé des juristes et des philosophes dans une optique européenne

    Ce colloque propose de mener une réflexion juridique et philosophique sur l’idée d’« État de droit », en interrogeant les liens entre cette notion et l’« Europe ». Il comporte d’une part un volet historique, retraçant le parcours de cette notion qui prend sa source dans l’œuvre deKant, avant de se développer chez des philosophes et juristes le plus souvent d’inspiration kantienne. Il comporte d’autre part un volet problématique : l’idée d’État de droit peut-elle trouverdes applications dans le cadre de l’Europe et de ses institutions ? L’usage de cette notion en contexte européen est-il pertinent et légitime ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Géographie

    Crise migratoire et perspectives politiques en France, en Allemagne et en Europe

    Accueilli à la Maison Heinrich Heine, ce colloque fournira l’occasion d’étudier les perceptions française, allemande et européenne face aux flux migratoires et s’intéressera à la problématique de la montée des populismes. Il sera ensuite question de la capacité de la France et de l’Allemagne à coopérer sur le sujet. L’attention se focalisera enfin sur les réactions des autres pays européens (Italie et Royaume-Uni) et sur la politique européenne en matière de migration.

    Lire l'annonce

  • Saint-Étienne

    Colloque - Sociologie

    Les politiques éducatives à l'ère du partenariat

    La notion de "partenariat" s’est, depuis quelques décennies, imposée comme une des formes les plus légitimes pour (re)penser la division du monde social et les oppositions qui le structurent. Elle reflète en même temps qu’elle contribue à produire une remise en cause des clivages traditionnels à l’origine de notre perception du monde. L’approche "partenariale" se propose de concilier les contraires et prétend rapprocher ce qui est séparé. Les politiques éducatives n’échappent à cette mode du partenariat, qui s’est imposée en France comme à l’étranger, avec l’objectif de "décloisonner" l’action publique en favorisant le rapprochement entre des entités habituellement enclines à s’ignorer, voire à s’opposer. En invitant chercheur.e.s, praticien.ne.s, élu.e.s et étudiant.e.s, ce colloque souhaite contribuer à une meilleure connaissance de ces politiques éducatives "partenariales" en interrogeant leur genèse et leurs effets en France comme à l’étranger.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    L'argent immoral et les profiteurs de la guerre (1870-1945)

    Ce colloque se concentre sur les accusations de corruption lancées contre les entreprises qui, dans l’aire européenne, ont réalisé des profits élevés en temps de guerre ou de sorties de guerre, entre le dernier tiers du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Le poids des guerres comme temps forts historiques se retrouve dans la question des normes publiques. À l’heure où la contradiction potentielle entre gains individuels et intérêt collectif est exacerbée, des sacrifices considérables sont accomplis au nom du salut national et de la collectivité, et le patriotisme est exigé de chacun. Dans le même temps, une dynamique économique particulière voit le jour : les décisions se prennent dans un temps accéléré, les dépenses publiques augmentent de façon considérable, et d’importantes sommes d’argent sont injectées dans le système.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Colloque - Droit

    Quelles références pour le droit public ?

    Le droit constitue-t-il un champ référentiel spécifique ? La question, assurément, n’est pas nouvelle : elle a toutefois souvent été réduite à une étude des sources – formelles et matérielles – servant de fondement à l’édiction des normes. Pourtant, de la même façon que le droit ne se limite pas à la production normative, le discours juridique s’étend très au-delà de la seule invocation des sources. Il incorpore et renvoie à un ensemble de références, à la fois vaste et hétéroclite, qui joue un rôle fondamental dans la manière dont ces sources sont comprises, mises en œuvre et enseignées. Étendu, le champ référentiel des juristes n’est pas pour autant infini : il consiste pour l’essentiel en la répétition de mentions récurrentes, sinon rituelles, qui contribuent à l’identification d’un discours comme étant proprement juridique. Le droit serait ainsi, plus qu’un langage comportant un lexique et une grammaire propre, une culture fondée sur l’usage ritualisé de références partagées, qu’il s’agit d’identifier au travers des pratiques professionnelles et académiques dans différentes branches du droit public.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Sociologie

    La médecine en délibération

    Réunions de concertation pluridisciplinaires sur des cas cliniques, comités d’éthique dans les hôpitaux, commissions des agences sanitaires, groupe de travail pour l’élaboration d’une recommandation médicale, expertises collectives ou réunions de synthèse entre équipes médico-sociales sont autant d’espaces relativement récents dans lesquels des collectifs divers discutent de la médecine. Qu’ils traitent de situations individuelles ou statuent sur des normes générales, édictant parfois des recommandations et des orientations, ces espaces collectifs ont en commun de répondre à une demande d’expertise et de mobiliser des savoirs scientifiques, au premier rang desquels les savoirs médicaux. Ils répondent également à une double exigence de participation (convoquer les représentants des différentes parties prenantes de la question traitée) et de délibération. Les savoirs médicaux se trouvent ainsi soumis à l’épreuve de la délibération dans des espaces collectifs (plus ou moins) élargis, non limités aux seules disciplines médicales et ouverts aux préoccupations sociales, économiques ou éthiques. Qu’est susceptible de produire l’extension à la médecine de cet « impératif délibératif » ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Études du politique

    Le cosmopolitisme sauvera-t-il la démocratie ?

    Face à l’inquiétante progression des idéologies identitaristes, l’affirmation cosmopolite se propose de repenser le rapport du sujet à ses appartenances. La question centrale est la suivante : est-il envisageable de concilier le principe d’universalité des droits humains, lequel, par définition, s’applique quelle que soit la nationalité des individus, et l’exclusivité des devoirs politiques liant les concitoyens entre eux ? Si l’on voit dans la citoyenneté un principe d’exclusion et, donc, l’acceptation d’une différence de traitement politique, ce principe semble constituer les fondements d’une impossibilité théorique du cosmopolitisme. Cette apparente aporie n’est surmontable qu’à la condition, nécessaire et suffisante, que chaque être humain bénéficie de droits politiques au sein d’une communauté politique. L’indignation morale peut être relayée par une réponse collective qui a sa place dans les institutions et devient ainsi une affaire de justice.

     

    Lire l'annonce

  • Brisbane

    Colloque - Afrique

    Justice globale et nouvel ordre international. Le cas des relations sino-africaines

    Le cadre de notre réflexion se focalisera sur la reconfiguration de l’ordre mondial en cours au sein de l’arène internationale contemporaine. Les pays émergents tels que le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, entendent peser sur le sens de l’histoire, et re-façonner l’équilibre des puissances datant de la fin du vingtième siècle. Ils intensifient leurs politiques extérieures en destination de zones stratégiques riches en matières premières, a fortiori en Afrique, où les nations occidentales ont également des intérêts. Rappelons que la persistance de la pauvreté mondiale renvoie, selon Pogge, à des problématiques relevant de la justice globale, dans la mesure où ce phénomène résulte d’un ordre mondial ayant pour effet structurel d’entériner une injustice qui, par ailleurs, contredit la Déclaration universelle des droits de l’homme.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Colloque - Histoire

    Les forces et les cultures politiques dans le Grand Est de la fin du XIXe siècle à nos jours

    Ce colloque a pour ambition de dresser un état des lieux des recherches en histoire politique à l'échelle du Grand Est et de proposer de nouvelles perspectives à la lumière des travaux récents. Le temps est venu de faire le point sur les tendances, les évolutions et les recompositions politiques pour une période comprise entre la fin du XIXe siècle et la fin du XXe siècle. Par ailleurs, la naissance de la région Grand Est constitue une opportunité de diversifier les angles d'approche entre chercheurs au prisme des différents espaces politiques considérés. L'objectif des participants à ce colloque est de dégager les grandes mutations politiques dans l'histoire contemporaine du Grand Est, d'interpréter la présence de courants et de sensibilités qui structurent le paysage politique et de réfléchir aux nouveaux horizons géopolitiques qui s'ouvrent à cet espace régional en devenir.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Sciences politiques

    Supprimer ce filtre
  • Colloque

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

  • Colloque

Lieux