AccueilCatégoriesPériodesÉpoque moderneXVIIe siècle




  • Paris

    Journée d'étude - Moyen Âge

    Outils, ustensiles et accessoires

    Les objets de la vie quotidienne en cuivre, bronze et laiton du Moyen Âge à l'époque moderne (XIIIe - XVIIe siècle)

    Depuis quelques années de nombreuses études ont renouvelé nos connaissances sur l’environnement domestique médiéval et moderne, qu’il s’agisse de l’architecture de l’habitat (rural et urbain), de son aménagement intérieur et extérieur, de ses méthodes de construction ou de sa gestion. Elles nous ont éclairé sur les pratiques de vie quotidiennes rythmant la naissance, la vie et la mort des individus, leurs occupations pour se divertir ou entretenir leurs liens sociaux, sur la dévotion individuelle qui les anime, les manières dont ils mangent, dorment, se lavent, s’habillent, travaillent et les causes et conséquences sociales, culturelles, économiques ou politiques qui y président et en découlent.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Journée d'étude - Histoire

    Les fins de l’interprétation – Construire le sens ; suffisance et insuffisances du sens

    Du corpus à l’exégèse : interpréter la peinture du XVIIe siècle en France, entre provinces et capitales européennes (III)

    « Du corpus à l’exégèse : interpréter la peinture du XVIIe siècle en France, entre provinces et capitales européennes », est le titre générique d’un cycle de trois colloques, organisé entre 2014 et 2016, par l’université de Rouen (GRHis) et ses partenaires (Musée des Beaux-Arts de Rouen), avec le soutien de Rouen-Métropole. Ce dernier volet, en 2016, porte sur des enjeux plus théoriques où nous nous interrogerons sur les limites du travail interprétatif : « Les fins de l’interprétation – Construire le sens ; Suffisance et insuffisances du sens. » L’ensemble des actes donnera lieu à publication.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Journée d'étude - Histoire

    Un XVIIe siècle hors Panthéon : les « libertins » au XIXe siècle

    Cette journée d’étude souhaite revenir sur une dimension du XVIIe siècle longtemps minorée. En éclairant les avatars post-révolutionnaires de figures et de corpus catégorisés comme « libertins érudits » ou délibérément rejetés sous l’étiquette du « libertinage de mœurs » à partir de l’étude fondatrice de René Pintard, notre objectif sera de contribuer au comblement de ce qui fut longtemps un angle mort de l’historiographie littéraire et philosophique.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Histoire

    Circulation et publication des savoirs scientifiques et techniques (XIVe-XVIIIe siècle)

    Cette demi journée d'études, organisée par le Centre d'histoire sociale et culturelle de l'Occident (CHISCO) de Nanterre dans le cadre de son séminaire commun, est tournée vers la nouvelle question d'histoire moderne mise au concours du CAPES d'histoire-géographie et de l'agrégation d'histoire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque moderne

    Les philosophes « réformateurs » des XVIe et XVIIe siècles : leurs motifs et leurs projets

    Pourquoi une journée d'études sur les philosophes initiateurs de la modernité ? En premier lieu, parce que parmi tant d'études consacrées à l'origine de la modernité, aucune n'a encore proposé d'analyser la variété des motifs et des projets de ces philosophes, en les analysant un à un et pour eux-mêmes. La tendance de ces études est en outre de tisser un lien entre ces projets et notre situation présente, ou de prêter une forme d'homogénéité au mouvement moderne, alors qu'au premier abord, les motifs de ces philosophes sont parfois fort hétérogènes. Enfin, il valait la peine de se demander dans quelle mesure les philosophes dont les ambitions semblent limitées (réformes de la science) ont eu conscience d'introduire un bouleversement plus complet d'ordre moral et politique.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Journée d'étude - Époque moderne

    Fonds italiens et bibliophiles dans l’espace francophone à l’âge moderne

    Cette journée d'étude se tiendra dans le cadre du projet EDITEF (L’Edition italienne dans l’espace francophone à la première modernité – ANR-13-BSH3-0010-01). Ces recherches naissent de la nécessité de renouveler les connaissances sur la production, la diffusion et la conservation d’ouvrages en italien dans les régions francophones à la première modernité, qui ont donné lieu à des corpus indispensables à l’essor de l’Humanisme et de la Renaissance dans l’Europe continentale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Essor et renouveau de la bibliothèque (XVe-XVIIe siècle)

    La journée d’étude « Essor et renouveau de la bibliothèque (XVe-XVIIe siècle) », organisée par le l'Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT), Biblissima, l’université de Namur, le Centre de recherche pratiques médiévales de l'écrit (PraME) et l’Institut historique allemand (IHA) se tient le vendredi 17 juin 2016.

    Lire l'annonce

  • Mont-Saint-Aignan

    Journée d'étude - Époque moderne

    La guerre de siège de l’Antiquité à la période moderne

    En histoire militaire, la guerre de siège représente une phase particulière des campagnes de conquête, phase qui peut être éclairée sous plusieurs angles. En premier lieu, les contingences matérielles, techniques et stratégiques méritent d’être observées, car le déploiement massif de troupes et de canons ne débouche pas toujours sur la victoire attendue ; en cas d’issue positive, le siège distingue le prince qui l’a conduit, alors que l’échec provoque une enquête pour trahison. Le plus souvent, par économie, l’assaillant préfère ouvrir des négociations pour emporter la place ; dès lors, les pourparlers intègrent des dimensions politiques et sociales déterminantes, surtout en période de guerres civiles, lorsqu’il faut établir les conditions d’une reddition.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Journée d'étude - Époque moderne

    Penser les temps modernes avec les digital humanities

    Analyse de données et communication de la recherche

    Ce qu’il est coutume d’appeler la révolution numérique (Web 2.0, Digital Humanities, Big Data, édition électronique, etc.) touche un nombre de plus en plus considérable de secteurs de nos sociétés. Parmi ceux-ci, la production et la diffusion du savoir scientifique nous intéressent au premier chef. Cette seconde journée d’étude organisée par ModerNum, réseau des modernistes francophones de Belgique, veut être l’occasion d’une rencontre entre spécialistes des Digital Humanities et jeunes chercheurs autour d’une double interrogation: quel(s) rôle(s) peut jouer la technologie numérique dans notre rapport à la recherche et à la communication de nos résultats ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Une histoire sociale des relations internationales au XVIIIe siècle

    Des phénomènes régionaux

    L’histoire des relations internationales ne saurait se réduire à celle de la diplomatie ; de récents travaux ont élargi son champ d’étude traditionnel afin de prendre en compte les logiques sociales des sociétés de l’époque moderne. Cette nouvelle histoire des relations internationales a particulièrement su mettre en valeur la diversité des acteurs institutionnels et non-institutionnels – ambassadeurs, consuls, marchants, interprètes, francs-maçons ou pirates – impliqués dans les différents processus de négociation. De plus, l’essor de « milieux internationaux » ainsi que l’intégration locale des diplomates via le développement de réseaux et de patronages ont été particulièrement mis au jour. L’histoire sociale de la diplomatie rencontre alors l’histoire des diasporas marchandes qui elle aussi porte une attention particulière aux interactions à l’œuvre entre la diplomatie, le commerce et le savoir dont les marchants, les interprètes et les hommes d’église sont les principaux vecteurs. Reconnaissant cela comme point de départ, ces journées d’étude entendent confronter, partager et discuter les récentes problématiques de l’histoire internationale du XVIIIe siècle et ses approches sociales.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Journée d'étude - Pensée

    L'entrée d'Alexandre le Grand sur la scène théâtrale européenne (XVe-XVIIIe siècle)

     Au XVe siècle, la traduction par Giovanni Aurispa du XIIe Dialogue des Morts de Lucien, suscite en Italie, en France et en Espagne l’écriture en langue vernaculaire de Comparaisons entre Hannibal, Alexandre et Scipion. En France, le débat a été transformé en représentation théâtrale dans ce qui semble être la plus ancienne pièce française conservée qui mette en scène Alexandre le Grand, Les Épitaphes d’Hector et d’Achille de Georges Chastelain. Mais il faut attendre les XVIe et XVIIe siècles pour que les entrées sur la scène théâtrale d’Alexandre le Grand deviennent plus nombreuses dans l’espace littéraire européen.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • XVIIe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • 2016

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

  • 2016

Types

  • Journée d'étude

Lieux