AccueilCatégoriesPériodesÉpoque moderneRévolution française




  • Clermont-Ferrand

    Journée d'étude - Époque moderne

    Réseaux et sociabilité littéraires en révolution

    Journée d’études, Clermont-Ferrand, 13 décembre 2003, 9 h -18 h. Co-organisée par la Société des Etudes Robespierristes et le Centre d’Histoire “ Espaces et Cultures ” (Université Blaise Pascal)

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Études du politique

    Minorités politiques en Révolution

    Journée d'études organisée à l'UMR TELEMME d'Aix-en-Provence

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Journée d'étude - Époque moderne

    Les musiciens en Révolution (II)

    Les enjeux d'une distinction : « amateurs » et « professionnels »

    Atelier « Réseaux et pratiques politiques » de l'IHRF (Paris I) et de l'Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand)

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Écrire l'histoire des individus en Révolution

    Cette journée d'étude a pour but de réfléchir sur les apports de l'histoire des individus et des méthodes biographiques dans l'étude de la période 1770-1830. Alors qu'elle est parfois assimilée à un renoncement face aux phénomènes collectifs, voire à un repli et à un émiettement des points de vue, l'approche biographique semble aujourd'hui faire l'objet d'un certain renouvellement dans l'histoire politique et sociale. A partir d'expériences relevant de différents champs de la recherche, il s'agit ici de poser les bases d'une discussion sur les limites et les intérêts du prisme biographique pour rendre compte d'une période révolutionnaire notamment caractérisée par une redéfinition de l'individu.

    Lire l'annonce

  • Guyancourt

    Journée d'étude - Représentations

    Les mots des révolutions

    Nommer, dénoncer, héroïser, nier (XVIIe-XXe siècles)

    Si les mots produisent du réel, ils peuvent aussi le transformer, voire le masquer, créant une autre réalité ou la niant, transformant au fil des jours des événements qui semblent être placés dans une mystérieuse lanterne magique. Partant de la crise de l’année 1788, on interrogera également les moments révolutionnaires et les guerres des XIXe et XXe siècles. Le vocabulaire s’y transforme parfois pour masquer la réalité (apposition de qualificatifs originaux pour renommer des événements, de la « révolutions des œillets » portugaise à la « révolution de velours » tchèque ou tout récemment, « la révolution orange » d’Ukraine, la couleur devant identifier le vainqueur). Enfin, la notion juridique de « crime contre l’Humanité » après la fin de la IIè guerre mondiale, a conduit la communauté internationale à réclamer et à vérifier sans cesse davantage de précision dans le vocabulaire et l’emploi des mots.

    Lire l'annonce

  • Le Puy-en-Velay

    Journée d'étude - Sociologie

    Musiciens d'Église en Révolution

    Portrait et devenir d'un groupe professionnel

    Cette journée d'études a pour ambition de dresser le portrait et de saisir le devenir d'un groupe professionnel, les musiciens d'Église.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    La pratique du portrait en France (1789-1820) : archives et documents

    Journée d’étude organisée par l’INHA et le LARHRA

    Cette journée d’étude a pour objectif de préciser les contextes de production et de réception du portrait peint en France entre 1789 et 1830. Chaque démonstration trouvera son point de départ dans l’examen de pièces d’archives : correspondances privées (lettres, notes, indications consignées par l’artiste lors de l’exécution d’une commande, livrets de comptes), documents administratifs ou encore écrits théoriques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Études du politique

    L’individu face au pouvoir : les pétitions aux assemblées parlementaires

    L’accent sera mis sur la pétition en tant qu’expression individuelle des personnes vis-à-vis de la puissance publique et moyen d’action de l’opinion publique dans l’élaboration des textes législatifs, appuyés sur un droit reconnu par la constitution. À l’heure où de nouveaux projets de recherche fondés sur les pétitions aux assemblées voient le jour, la journée d’études permettra de faire le point sur les sources d’archives, l’état des classements et des instruments de recherche, les approches méthodologiques et les travaux de recherche récents ou en cours.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Pratiques comparées de mémorialisation des massacres

    L’histoire des lieux de massacre et des fosses communes staliniennes reste à écrire. Elle pose violemment à la société russe la question de la place de la répression de 1937-1938 dans la mémoire nationale. Quelle place accorder à ces victimes de la violence stalinienne ? Comment, très concrètement, organiser le nouveau lieu de mémoire ?Pour aborder ces questions, nous avons rassemblé des spécialistes français et russes directement impliqués dans la construction de ces lieux de mémoire. Leur regard sera complété par celui de scientifiques travaillant sur ces questions aussi bien en France qu’en Russie.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    Le travail des femmes, un élément moteur du changement économique ?

    L’approche historique ici proposée à propos du travail des femmes s’efforcera de mettre l'accent sur les interactions entre les transformations dans les réalités et les représentations du travail féminin et les mutations économiques majeures. La place occupée ou prise par les femmes dans le monde du travail constitue un élément essentiel, que l’on a trop souvent tendance à considérer comme contingent ou second, dans l'avènement, le déroulement, le développement, l'accélération des grandes mutations ou transformations socio-économiques, telles que la « révolution » industrielle, la fin des corporations et l’essor de la libre entreprise, l’exode rural ou la tertiarisation de l'économie.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque moderne

    Félix Vicq d'Azyr et la Société royale de médecine

    Journée d'études, 07 avril 2008

    Journée d'études "Félix Vicq d’Azyr et la Société Royale de Médecine", organisée par le Groupe d’études sur Vicq d’Azyr (Centre Alexandre-Koyré & REHSEIS).Les recherches sur Vicq d’Azyr engagent, au-delà de sa production strictement scientifique, des enquêtes sur la mise en place d’un système permanent d’information sanitaire, sur les institutions et la construction des carrières scientifiques sous l’Ancien régime, sur l’état et la circulation des savoirs en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, en liaison avec les innovations théoriques et thérapeutiques du XIXe siècle : méthode anatomo-clinique, physiologie expérimentale, naissance de l’État hygiéniste, développement de la statistique médicale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Les discours sur l'égalité/inégalité des femmes et des hommes de 1750 aux lendemains de la Révolution française

    Journée d'étude

    La SIEFAR (Société internationale d'étude des femmes d'Ancien Régime) et l'IHMC (Institut d'histoire moderne et contemporaine, CNRS/ENS Paris, dans le cadre des activités du groupe « Femmes et histoire »), organisent, le 8 novembre 2008, la première d'une série de journées d'études consacrées aux discours sur l'(in)égalité des femmes et des hommes.Cette journée s'inscrit dans un programme scientifique pluriannuel visant à faire progresser nos connaissances sur l'abondante production de discours sur les rapports entre les femmes et les hommes, depuis la Renaissance (marquée par la célèbre Querelle des femmes), jusqu’aux années 1810 qui voient se mettre en place les nouveaux rapports de force issus de la période révolutionnaire et de l’Empire.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Histoire

    Le monde ouvrier français (1750-1850) : logiques d'éclatement, logiques unificatrices

    Journée d'étude du laboratoire Telemme

    Cette journée part du constat et de la vivacité historiographique actuelle du travail sur la construction des catégories sociales et de la relative marginalité des interrogations sur la catégorie de classe ouvrière. Elle se propose de réinterroger cette notion à partir d'une analyse des forces d'éclatement (logiques de métier, logiques sexuées, logiques locales) et des forces intégratrices (linguistiques et politiques notamment) qui travaillent le monde ouvrier au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Études du politique

    L’attentat politique : de l’actualité à l’histoire (XVIIIe-XXIe siècle)

    Partant du constat de l’actualité de l’attentat politique – qu’on le qualifie ou non de « terroriste » – cette journée voudrait proposer une réflexion sur l’histoire longue de ce type d’événement. Il convient d’interroger les étapes et les rythmes de cette histoire depuis la Révolution française, moment où se forge le terme « terrorisme », mais aussi début d’un mouvement – peu contestable quoique difficile à quantifier – de multiplication des attentats politiques, qui paraît accompagner le développement du régime d’opinion et d’une culture médiatique. Il nous semble également important de revenir sur la définition de l’attentat et sur sa place dans l’éventail des formes de violence subversive ou « révolutionnaire » depuis la Révolution.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Pensée

    Table-ronde autour des Cours littéraires de l'École normale de l'an III

    Leçons de Garat, Sicard, La Harpe, Bernardin de Saint-Pierre

    Dès l'origine l'École normale fut un lieu de confluence entre scientifiques et littéraires. Au premier semestre 1795, des cours magistraux y furent prononcés en lettres — au sens large du terme : réflexions de Garat sur les mécanismes de l'entendement, remarques de l'abbé Sicard sur le langage, cours d'histoire littéraire de La Harpe et propos de Bernardin de Saint-Pierre sur la morale. Les débats très vivants qui ont suivi les conférences de l'an III viennent éclairer nombre de problèmes rencontrés par la pédagogie révolutionnaire, lesquels sont encore, pour une bonne part, d'actualité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    L'invention des normes de genre et de sexualités dans les mouvements révolutionnaires (1789-1968)

    L’objet de cette journée d’étude est d’analyser comment les mouvements révolutionnaires déstabilisent et repensent les normes sexuelles et sexuées de leur société, à la fois dans leurs discours et dans leurs pratiques militantes. Elle présuppose que la subversion et l’invention des normes de genre et de sexualités, produites par ces mouvements, éclairent non seulement les conceptions du politique de ces derniers, mais aussi les non-dits de l’ordre social remis en question.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Polices et colonies, XVIIIe-XXe siècle

    La police a joué un rôle crucial dans l’histoire des empires coloniaux, en assurant le contrôle de la métropole et des colons sur les sociétés locales, en faisant respecter l’ordre colonial et en assurant la diffusion des normes des autorités impériales. La police est restée cependant une zone d’ombre relative dans les historiographies impériales et un secteur mal connu de l’État colonial. L’historiographie de la police a également longtemps traité les policiers des colonies comme un problème secondaire. Au regard des travaux récents sur les empires coloniaux espagnols et portugais, pour ne rien dire de l’Empire britannique, ou encore sur la police française au XXe siècle, il apparaît nécessaire de réévaluer le poids des expériences coloniales dans l’histoire longue des polices nationales et dans celle des modèles d’action étatique et de gestion des populations.

    Lire l'annonce

  • Oxford

    Journée d'étude - Représentations

    Les théâtres institutionnels au prisme de leurs querelles (1660-1848)

    Le lien des théâtres institutionnels aux régimes monarchiques nous invite à étudier ces questions sur une longue période, de 1669, date de création du premier privilège de l’Opéra, à 1848, où une grave crise des théâtres éclate au moment de la chute de la dernière monarchie.En portant notre attention sur l’intervention structurante des querelles dans les institutions théâtrales et dans l’institutionnalisation des pratiques, et non pas sur les querelles dramatiques déjà étudiées pour elles-mêmes dans de nombreux travaux, nous nous interrogerons sur ce qui peut faire la continuité de cette période, non pour faire un tour exhaustif de la question abordée, mais pour porter notre attention sur des études de cas concrets, susceptibles de dessiner des problématiques stimulantes pour la recherche.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Révolution française

    Supprimer ce filtre
  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

  • Journée d'étude

Lieux