AccueilTypes




  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le marché de l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle

    Expertises, négociations et controverses

    Cette troisième journée d’étude organisée par le Groupe de recherche en histoire de l'art moderne (GRHAM) se propose de revenir sur le thème du marché de l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Son objectif est de participer à la diffusion des récentes recherches qui se sont penchées sur les différentes problématiques et controverses qui ont pu animer ce domaine.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Journée d'étude - Époque moderne

    La destruction du patrimoine de l’époque moderne : récits anciens et enjeux actuels

    Le réseau des modernistes francophones de Belgique organise, le vendredi 26 avril 2019, sa cinquième journée d’étude. Celle-ci se déroulera à la Bibliothèque royale, à Bruxelles, et proposera d’aborder la thématique suivante : la destruction du patrimoine de l’époque moderne : récits anciens et enjeux actuels. Cette manifestation ambitionne de contribuer à rendre visible le patrimoine moderne disparu, tout en le rendant intelligible.

    Lire l'annonce

  • Vaulx-en-Velin

    Journée d'étude - Représentations

    Marges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècles)

    La figure de l'architecte

    Depuis ces dernières années, la « marge » apparaît, pour les différentes disciplines des sciences humaines, comme une voie possible de renouvellement de leurs méthodes et de leurs objets. Dans le champ de l’histoire de l’architecture, le détour par la marge permet de faire bouger les lignes de l’historiographie classique, de dépasser l’histoire des architectes ou des institutions, l’histoire des innovations ou des grands chefs d’oeuvre. Il conduit à convoquer des sources et des acteurs négligés jusque-là. Il invite à bousculer les catégories, à recontextualiser succès et insuccès, fortunes et infortunes critiques.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Appel à contribution - Représentations

    Marges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècle)

    Questionner la figure de l’architecte et son champ d’action

    La journée d’études proposée est le second volet d’une réflexion sur les marges en histoire de l’architecture, qui a déjà donné lieu à l’organisation d’une première journée d’études à l’Université de Tours. Conformément au désir initial du premier appel à communications et au caractère éminemment polysémique des termes « marge » et « interstice », les huit présentations de la première journée ont permis d’explorer plusieurs manières de concevoir, d’utiliser et de mettre en perspective ces notions ; ceci dans une chronologie élargie allant du XVIIIe au XXe siècle et souvent à la frontière – précisément – de plusieurs champs d’étude (architecture et photographie, paysage, philosophie, histoire, sociologie).

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Construction Techniques and Writings on Architecture in Renaissance and Early Modern Europe

    Thematic issue of the journal Opus Incertum (Florence University Press)

    The 2020 issue of the open access journal Opus Incertum (Florence University Press) aims to examine, through selected case studies, the complex relationship between construction practices and architectural writings in Renaissance and early modern Europe. Situated at the crossroads of several disciplines (architectural history, history of science and technology, history of literature), the subject can be approached from different perspectives. To begin with, confrontations of texts on construction techniques with the material realities of extant buildings may reveal, for specific contexts, to what extent these texts operated as vehicles for the transmission of technical know-how, and how much weight they gave to topoi borrowed from ancient authors. 

     

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Représentations

    La polyphonie au siècle des Lumières

    Le discours sur la musique au siècle des Lumières apparaît comme structuré par l’opposition entre mélodie et harmonie. La Querelle des Bouffons, au milieu du siècle, voit se cristalliser l’opposition entre Rameau et Rousseau autour de ces deux notions. Défense d’une musique savante mais jugée froide d’un côté, prise de parti pour une musique émouvante et refusant de se subordonner au régime scientifique de la découverte des harmoniques, de l’autre. La journée d’études propose d’apporter un éclairage différent sur cette période en se donnant pour objet la construction de la notion de polyphonie au XVIIIe siècle. Sans se limiter à son emploi musical, la journée d’études fera apparaître la pertinence de cette notion dans le champ philosophique et littéraire. 

    Lire l'annonce

  • Mont-Saint-Aignan

    Appel à contribution - Histoire

    La musette, un instrument de cour, un instrument tout court

    La musette, petite cornemuse savante utilisée dans la musique de la cour de France, entre la Renaissance tardive, et la fin de l’époque baroque, vers le milieu du XVIIIe siècle, a bénéficié par ailleurs d’un engouement extraordinaire de la haute société dans le cadre d’une pratique amateur.

     

    Lire l'annonce

  • Magny-les-Hameaux

    Colloque - Religions

    Port-Royal et la sainteté

    Né au siècle des saints, le mouvement port-royaliste se forge dans un moment où les questions sur la sainteté sont de plus en plus prégnantes. Après le concile de Trente s’affirme une pensée de style juridique dans la théologie, qui conduit le magistère romain à alourdir sensiblement les processus de canonisation. En 1588, la création de la Sacrée Congrégation des Rites permet de donner un premier cadre normatif aux causes de canonisation. Après avoir institué le promoteur de la Foi en 1631, Urbain VIII renforce la codification de l’instruction des procès. La nouvelle législation, définitivement validée en 1642, impose le procès super non cultu vérifiant l’absence de culte local et l’obligation de respecter un délai de cinquante ans entre la date du décès du serviteur de Dieu et l’ouverture de la procédure apostolique.

    Lire l'annonce

  • Châtenay-Malabry

    Journée d'étude - Histoire

    Autour de Ledoux : l’architecte, le livre et l’écrivain au tournant des Lumières

    Claude-Nicolas Ledoux (1734-1806) figure parmi les architectes les plus célèbres, voire les plus emblématiques, du siècle des Lumières. En revanche, il est resté, sinon moins connu, du moins très peu étudié, comme écrivain. Son livre, L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation (1804), très souvent cité, et auquel les historiens empruntent des formules saisissantes et des passages frappants pour illustrer son œuvre d’architecte, est pourtant rarement envisagé pour lui-même, dans la fabrique littéraire de son texte, ou dans sa genèse matérielle et éditoriale comme livre.

    Lire l'annonce

  • Arras

    Journée d'étude - Époque moderne

    Réception, appropriations, détournements des fêtes de cour (XVIIe - XVIIIe siècles)

    La recherche s’est surtout intéressée à la reconstitution des fêtes de cour. Il s’agit ici de poser la question de leur réception : comment l’événement de la fête circulait-il hors de la cour ? comment était-il approprié, utilisé, détourné ? Quelles adhésions et quelles résistances à l’imaginaire monarchique du pouvoir ces usages mettent-ils en lumière ? On s’intéressera aux écrits, aux images et aux spectacles suscités par les fêtes, aux récits de fêtes dans des ouvrages autonomes (livrets, relations, livres de fêtes) ou insérés dans d’autres ouvrages (romans, mémoires, pièces de théâtre…) et tout particulièrement aux récits de fêtes fictives, détachés de tout événement, aux récits parodiques ou aux détournements critiques des récits officiels.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    Femmes artistes à l’âge classique (arts du dessin, peinture, sculpture, gravure)

    Comment ces artistes sont-elles désignées, et de quelle manière préfèrent-elles se nommer ? Le siècle hésite à se saisir d’expressions pour les qualifier. Quelles sont les conditions de travail et de vie de ces artistes ? De quelles façons apprennent-elles leur art, où peuvent-elles l’exercer et l’exposer, avec qui à leurs côtés ? Quelle est la réception de leur art dans les Salons et les journaux de l’époque, en France et en Europe ? En quelle réputation – nationale et internationale, bonne ou mauvaise – sont-elles ?

     

    Lire l'annonce

  • Francfort-sur-le-Main

    Bourse, prix et emploi - Époque moderne

    Contrat doctoral à l‘Institut Max-Plack für europäische Rechtsgeschichte

    Le Max-Planck Institut für europäische Rechtsgeschichte de Francfort-sur-le-Main, Allemagne, lance un appel à candidatures pour un contrat doctoral de trois ans, pour un(e) doctorant(e), dans le groupe de recherche « Governance of the Universal Church after the Council of Trent : Papal Administrative Concepts and Practices as exemplified by the Congregration of the Council between the Early Modern Period and the Present » sous la direction de Madame Benedetta Albani.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l'époque moderne

    Dans la continuité des conférences qu’il organise chaque mois et de sa journée d’études annuelle, le Groupe de recherche en histoire de l’art moderne (GRHAM) vous propose de réfléchir cette année 2018 au thème suivant : « Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l’époque moderne ». « Son pinceau est mou » ; c’est ainsi que le Dictionnaire de l’Académie qualifie, en 1798, une manière de peindre caractérisant « une faiblesse d’expression dans le mécanisme de l’art, une nonchalance répandue dans l’imitation ». Si cette appréciation apparaît définir péjorativement l’art du peintre qui se laisse aller à cette manière molle, elle ne reflète que très partiellement l’ensemble des enjeux qui se nouent autour de la notion de mollesse et ne rend pas compte de l’ampleur du champ sémantique que le mou désigne.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Informations diverses - Représentations

    LexArt - Words for art. The Rise of a Terminology (1600-1750)

    Enjeux, réalisations

    Le programme de recherche LexArt étudie le vocabulaire artistique tel qu'il s'élabore au XVIIIe siècle, se diffuse au Nord des Alpes et se transforme au début du XVIIIe siècle en relation avec les pratiques artistiques. Le but du projet Lexart est de proposer à la communauté scientifique un instrument de travail nouveau à la fois réflexif et documentaire, 

    Lire l'annonce

  • Trois-Rivières

    Colloque - Histoire

    Le corps sensoriel au sein des loisirs et divertissements

    Pluridisciplinaire et internationale, cette rencontre, qui aura lieu les 22 et 23 février 2018, se veut l’occasion de porter une réflexion sur l’histoire des sensibilités comme axe de recherche au sein de l’histoire culturelle des loisirs et des divertissements au 18e siècle, amenant ainsi diverses disciplines des sciences humaines à se croiser et à s’imbriquer: histoire de l’art, littérature, philosophie, anthropologie, histoire, architecture, danse, théâtre.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Représenter le conflit et le désordre au XVIIIe siècle (1715-1799)

    Depuis deux ans, l’équipe du Salon XVIIIe organise des séminaires et des Journées d’études consacrés à des thèmes variés liés à la recherche en histoire de l’art de l’époque moderne. Si, l’année dernière, le thème proposé était celui de la survivance d’un motif décoratif du XVIe au XVIIIe siècle, nous souhaitons à présent organiser une journée d’études consacrée au thème du conflit au XVIIIe siècle, et plus particulièrement sur ses représentations, ses significations et les manières de le mettre en scène. Nous avons choisi une borne chronologique allant de la mort de Louis XIV (1715) à la fin de la Révolution française (1799), en nous intéressant à tous les supports visuels (gravure, peinture, sculpture, architecture) afin de voir comment, mises en synergie, les différentes formes d’art expriment, de façon plus ou moins évidente, la notion de conflit, de trouble et de désordre.

    Lire l'annonce

  • Paris | Versailles | Royaumont

    Appel à contribution - Représentations

    Repenser la musique en France à l’époque baroque

    Depuis la parution du livre de James Anthony sur la musique baroque française en 1974, les recherches sur la musique jouée et composée en France durant l’époque baroque se sont enrichies de nombreuses connaissances et de nouvelles approches. Et pourtant, on constate que les études sur la musique française n’ont pas une visibilité analogue à celles des musiques allemandes et italiennes. Le 350e anniversaire de la naissance de François Couperin en 2018 offre aux chercheurs et aux interprètes une occasion de réévaluer les travaux antérieurs, et de mener une réflexion plus large sur les perspectives de recherche sur la musique des XVIIe et XVIIIe siècles en France. En écho aux Goûts réunis et aux Nations de Couperin, ces réflexions concerneront un périmètre géographique élargi aux échanges internationaux et permettront de dégager de nouvelles pistes pour l’avancée des connaissances.

    Lire l'annonce

  • Zurich

    Colloque - Histoire

    “Num’rous Uses, Motions, Charms, and Arts”. Fans as Images, Accessories, and Instruments of Gesture in the 17th and 18th Centuries

    This interdisciplinary conference discusses the cultural role of European folding fans in art, fashion, and material culture in the seventeenth and eighteenth centuries. The conference aims to take a closer look at the pictorial and intermedial interplay of or- namental patterns, figurative elements, and artistic subject matters against the background of European fan manufacture, artistic net- works and international trade. Furthermore, it seeks to closer examine fans as gender-specific instruments of gesture and communication.

    Lire l'annonce

  • Rome

    Journée d'étude - Représentations

    Censimento e schedatura dei carteggi artistici

    Cantieri aperti e problemi interpretativi

    Secondo seminario di ricerca del programma «Lettresarts. Lettres d’artistes. Pour une nouvelle histoire transnationale de l’art (XVIIIe­‐XIXe siècles), organizzato dalla École française de Rome con il supporto della Bibliotheca Hertziana - Istituto Max Planck per la storia dell'arte. A un anno dall’inizio del programma di ricerca Lettres d’artiste, questo seminario si propone di fare il punto sulle ricerche in corso nel quadro del programma, analizzando i primi risultati e affrontando le questioni metodologiche ancora aperte circa il censimento, la schedatura, il trattamento informatico e l’analisi degli epistolari artistici tra Sette e Ottocento.

    Lire l'annonce

  • Bourse, prix et emploi - Représentations

    Prix Bruno Pons 2017

    Créée en 2009 sous l'égide de la Fondation de France grâce au legs Geneviève Pons, la fondation Bruno Pons décerne tous les deux ans un prix dans le domaine de l’histoire de l’art.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire de l'Art

    Supprimer ce filtre
  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux