AccueilTypesAppel à contribution




  • Versailles

    Appel à contribution - Histoire

    Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe

    Perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)

    Les cours « modernes » en Europe comportent des aspects institutionnels, sociaux, sociétaux, culturels, etc., concomitants de l’affirmation politique d’individualités émergeant, en accord ou en conflits, de collectivités exerçant solidairement le pouvoir pour capter à leur profit personnel l’exercice de l’autorité et développer au service de leur personne des procédés encomiastiques de nature diverse. Aux XVe, XVIe et XVIIe siècles, les cours princières en Europe ne se réclament pas d’un paradigme unique. Il y a autant de cours que de maisons princières, que de types « nationaux », même si certaines, comme la cour de Bourgogne au XVe siècle, les cours d’Italie du nord et du centre aux XVe et XVIe siècles, proposent des modèles, exercent une influence d’une extrémité à l’autre de l’Europe tout en composant avec les caractères autochtones.

    Lire l'annonce

  • Orléans

    Appel à contribution - Pensée

    Imaginaires, nations et écritures de femmes au XIXe siècle en Amérique Latine

    À partir de la question déjà classique « qu’est-ce que la Nation ? » jusqu’aux nombreuses contributions critiques sur l’émergence des États-Nations en Amérique Latine, on a insisté sur les coupures et exclusions impliquées par ces processus et sur la diffusion des mythes et des images les ayant appuyées. Afin que la Nation existe, il faut que se construise un récit de ses origines, de ses qualités uniques et intrinsèques, de ses héros et de ses exploits : il lui faut un imaginaire historique, politique et social, dans lequel prend place un discours articulant les relations de genre. Ce colloque part de ces prémisses et invite à explorer la façon dont les relations de genre, les femmes, leurs corps et leurs représentations ont fait partie et ont construit les récits de nation.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Représentations

    L'art fait scène

    Culture(s) et médiation, problématiques de l'exposition

    L’exposition, si elle demeure un événement crucial en proposant un enjeu artistique, est aussi l’espace de constitution ou de perpétuation d’une scène structurant différents publics, en relation à une très grande multiplicité de lieux ou à l’émergence d’une diversité de programmations, s'inscrivant ainsi dans la logique d'un espace autre, d'un espace particulier, se définissant comme une scène de l'art. Plus que jamais elle se structure comme un lieu vivant, fait d’une multitude d’interactions, d’approches et de pratiques, auxquels participent la critique, le public et conjointement une multiplicité d'acteurs autant institutionnels que privés, transcrivant l’exposition comme un récit éminemment combinatoire et polysémique, spéculatif et conceptuel, intègrant une cartographie de gestes et d’interprétations qui font d’elle désormais un champ disciplinaire et un domaine d'étude.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • 2018

    Supprimer ce filtre
  • XIXe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Identités culturelles

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

  • 2018

Catégories

Lieux