AccueilTypesAppel à contribution




  • Béja

    Appel à contribution - Histoire

    Frontières et régions frontalières

    La notion de limite d’État est présente dès l’Antiquité. En effet, l’Empire romain est bordé, à partir du Ier siècle, par un limes, ligne de postes fortifiés permettant de contrôler et de repousser les populations « barbares » vivant de l’autre côté. Par endroit, il s’agit d’une ligne continue. Ainsi, entre 122 et 127, l’empereur Hadrien fait édifier un mur de 117 kilomètres entre l’Angleterre et l’Ecosse actuelles. Au VIe siècle, l’historien byzantin Procope de Césarée distingue bien la romaion gè (terre des Romains) et les autres régions situées au-delà. Le mot « frontières » apparaît en français au XIIIe siècle. Il dérive du terme militaire « front » désignant la zone de contact avec une armée ennemie. L’acception actuelle se fixe progressivement à partir du XIVe siècle, à mesure que les pouvoirs étatiques se renforcent et qu’ils soumettent les territoires dépendant d’eux à des lois et à des impôts. Le progrès des techniques cartographiques et les travaux des ingénieurs topographes qui se développent à l’époque moderne permettent aux dirigeants de mieux définir les limites de leurs territoires et de mieux les contrôler. Cependant la fixation des frontières n’est pas uniforme dans le temps et, au XXe siècle, certains pays, en proie à des difficultés politiques ou économiques, n’ont pas encore exactement précisé l’emplacement de leurs confins.

    Lire l'annonce

  • Rennes

    Appel à contribution - Europe

    Redéfinir le monde (de l’art)

    Engagement, défis et crises de la critique d’art internationale depuis 1945

    Le colloque a pour objectif de clore trois années intenses de recherche collective, menée dans le cadre du programme PRISME qui envisage la critique d’art, au-delà du seul discours esthétique, comme un terrain dynamique des débats de la société qui lui est contemporaine. Volontairement pluridisciplinaire, l’objectif  est d’établir un relevé précis d’un chapitre encore peu connu de l’histoire culturelle, afin de repenser la critique d’art, tel un prisme historique et épistémologique, à l’aune des enjeux internationaux depuis la seconde moitié du XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Europe

    Nouveaux regards sur les saisies patrimoniales en Europe à l'époque de la Révolution française

    Régulièrement réapparaît çà et là une remise en question des notions de sécularisation et de décontextualisation des œuvres d’art qui ont présidé à la création, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, des musées modernes. Cette remise en cause conduit à considérer, dans la foulée de Quatremère de Quincy, que l’œuvre d’art ne peut être appréciée que dans son contexte d’origine. D’où le risque de vouloir réécrire notre passé en reconsidérant les transferts patrimoniaux qui ont, de tous temps, jalonné l’histoire. Dans la foulée de l’inventaire scientifique que dresse l’IRPA des peintures et des sculptures spoliées par les révolutionnaires français dans les Pays-Bas autrichiens et la principauté épiscopale de Liège, un colloque de deux jours sera organisé par la même institution pour réévaluer de la manière la plus large les circonstances historiques, politiques et artistiques de ces prélèvements révolutionnaires à travers l’Europe, ainsi que leurs antécédents et répercussions immédiats. 

    Lire l'annonce

  • Béja

    Appel à contribution - Géographie

    Le tourisme : le phénomène et ses conséquences socio-économiques

    Le mot tourisme possède deux sens : l’acte de voyager pour des raisons non lucratives et l’activité économique correspondante. Les dictionnaires français du XIXe siècle soulignent les caractères de « curiosité » et le « désœuvrement » qui sont le propre des touristes. Au XXe siècle, les institutions internationales complètent la définition en ajoutant le critère du temps. Le tourisme ne peut naître et se développer que si diverses conditions sont réunies : la curiosité, le goût de la découverte et le dépaysement ; des ressources permettant de financer cette curiosité ; du temps libre pour pouvoir quitter temporairement la résidence habituelle ; des moyens de transport et d’hébergement.

    Lire l'annonce

  • Vila do Porto

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    L’aviation : l’impact sur le temps et l’espace

    L’impact de l’aviation, tant sur le temps que sur l’espace, aux XXe et XXIe siècles, a été remarquable. Depuis les aventures des pionniers, en passant par les premières compagnies aériennes, jusqu’à l’âge du jet et, de nos jours, les opérateurs à bas prix, l’aviation a profondément changé les notions de temps et d’espace. Ce colloque international vise à réfléchir au rôle de l’aviation dans la mutation subie par ces notions, aussi bien qu’aux effets de ce phénomène sur le commerce, la sécurité, la culture et les territoires.

    Lire l'annonce

  • Béja

    Appel à contribution - Histoire

    Les « Identités » : le concept, ses manifestations, ses évolutions

    La notion complexe et polysémique d’identité ouvre de vastes perspectives de réflexion. Historiens, géographes, sociologues, ethnologues, politistes, géopoliticiens, économistes, linguistes, philosophes, sémiologues, théologiens…, entre autres, avec les méthodes propres à leur discipline, analysent l’identité, sa formation, ses liens avec le territoire et les populations environnantes, la communication verbale, écrite, symbolique avec les membres du groupe ou des groupes voisins, les évolutions dans le temps et l’espace. Chaque identité apparaît particulière et, pour la comprendre, il faut analyser la combinaison extrêmement variable de multiples facteurs constitutifs qui eux-mêmes évoluent dans le temps et dans l’espace. Si les changements se révèlent rapides et spectaculaires, ils peuvent effrayer certaines couches de la population. Parfois, les mutations s’opèrent sans traumatisme apparent.

    Lire l'annonce

  • Montréal

    Appel à contribution - Sociologie

    Communication internationale et communication interculturelle. Enjeux, stratégies, méthodes et pratiques visant l’harmonisation des relations interculturelles

    ACFAS 2016

    Le thème de l’harmonisation des relations interculturelles constitue un enjeu central à nos sociétés. Avec l’augmentation des flux migratoires et la mondialisation des enjeux politiques associés aux différences culturelles, la question des relations interculturelles devient récurrente dans l’actualité mondiale. Plusieurs événements récents rendent encore plus pertinente l’idée de s’interroger sur les enjeux, les stratégies, les obstacles et les pratiques reliées à l’harmonisation des relations interculturelles. L’exemple de la crise des réfugiés en Europe permet de s’interroger sur les stratégies diplomatiques et politiques des États pour accepter ou refuser un nombre conséquent d’individus jugés non intégrables. La crise en Syrie, les attaques de Boko Haram ou les attentats de Bamako, de Beyrouth, de Paris, de Tunis suggèrent une reconfiguration de la géopolitique et des intérêts stratégiques avec en toile de fond une lutte contre les terroristes transnationaux et/ou sectaires. Au Québec, après la crise des « accommodements raisonnables », vint la crise sur la charte des valeurs puis la crise du niqab. Face à une situation de déliquescence du débat public concernant le rapport à l’Autre, le colloque vise à réfléchir aux stratégies nécessaires pour l’harmonisation des relations interculturelles.

    Lire l'annonce

  • Québec

    Appel à contribution - Droit

    La Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles : dix ans après son adoption

    Quels enjeux et défis pour les politiques culturelles des États ?

    Ce colloque permettra de dresser un bilan de la Convention dix ans après son adoption et d'identifier les défis qui devront être pris en compte par les États Parties au cours des prochaines années, en particulier face aux enjeux actuels et aux référentiels pluriels qui remettent en cause les politiques culturelles en vigueur. L'événement impliquera des intervenants nationaux et internationaux, favorisera la rencontre d'universitaires établis et en émergence, de décideurs publics et d'acteurs de la société civile qui, depuis 15 ans, collaborent à la mise en œuvre de cet instrument juridique international.

    Lire l'annonce

  • Amiens

    Appel à contribution - Sociologie

    Les sciences sociales européennes face à la globalisation de l’éducation et de la formation

    Vers un nouveau cadre réflexif et critique ?

    Le CR07 de l'AISLF (Association internationale des sociologues de langue française), l'AFEC (Association francophone d'éducation comparée) et l'EERA (European Educational Research Association) co-organisent un colloque international qui s’inscrit dans le prolongement de réflexions engagées lors de congrès de l’AISLF, de l’AFEC et de l’EERA. Plusieurs laboratoires, revues et sociétés savantes ont souhaité une réflexion sur les changements qui affectent le monde de la recherche concernant les sciences sociales de l’éducation.

    Lire l'annonce

  • Bobigny

    Appel à contribution - Sociologie

    Jeunes adultes et circulation des biens culturels : perspectives méditerranéennes

    Colloque interdisciplinaire et international organisé par l'Université Paris 13 - Labsic LABEX ICCA

    L’objectif de ce colloque est d’interroger les rapports entre jeunes adultes et biens culturels à l’ère du numérique et de la globalisation. Il s’agit de questionner les logiques et les modes de production, de diffusion tout comme de mise en circulation et de consommation des biens culturels à destination des jeunes adultes dans un espace géographique aussi diversifié que celui des pays qui entourent la Méditerranée.

    Lire l'annonce

  • Mons

    Appel à contribution - Histoire

    Des frontières transcendantes en Europe durant la Belle Époque

    L'organisation du savoir, les réseaux mobilisateurs et les changements sociaux en Europe durant la Belle Époque

    Les contributions attendues exploreront différents aspects du fonctionnement du réseau, son information, sa création, son organisation et son système d’échange ou les activités de « boundary spanning » des individus et institutions et instruments techniques et académiques qu’ils ont été capables de développer pendant cette période de la Belle Époque qui s’étend de 1880 à 1914 où le vieux continent (y compris l’Angleterre) supporte un changement social, politique et « épistémique » considérable. Les contributions peuvent être méthodologiques ou analytiques. Les résumés, rédigés en français ou en anglais avec un maximum de 500 mots, doivent parvenir pour le 31 janvier 2010 au plus tard à Boyd Rayward (wrayward@illinois.edu) ou à Stéphanie Manfroid (stephanie.manfroid@mundaneum.be).

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Français

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie de la culture

    Supprimer ce filtre
  • Relations internationales

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Français

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux