AccueilTypesAppel à contribution




  • Tours

    Appel à contribution - Représentations

    Marges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècle)

    Questionner la figure de l’architecte et son champ d’action

    La journée d’études proposée est le second volet d’une réflexion sur les marges en histoire de l’architecture, qui a déjà donné lieu à l’organisation d’une première journée d’études à l’Université de Tours. Conformément au désir initial du premier appel à communications et au caractère éminemment polysémique des termes « marge » et « interstice », les huit présentations de la première journée ont permis d’explorer plusieurs manières de concevoir, d’utiliser et de mettre en perspective ces notions ; ceci dans une chronologie élargie allant du XVIIIe au XXe siècle et souvent à la frontière – précisément – de plusieurs champs d’étude (architecture et photographie, paysage, philosophie, histoire, sociologie).

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Époque moderne

    Les champs du savoir au XVIIIe siècle

    L’objectif de ce colloque est d’aborder les champs les plus divers du savoir en un siècle où nombre de ces champs se dessinent et se structurent : certains sont loin d’être complètement définis tandis que d’autres se rapprochent de domaines inattendus; le discours à travers lequel ils prennent forme intègre sans complexe des éléments esthétiques, philosophiques, géographiques, scientifiques, historiques, politiques, religieux, économiques, sociaux... Nombreuses sont les modalités qui leur permettent d’exister, qu’il s’agisse des discours, des formats, des instruments, des matériaux, des canaux qui les façonnent ou des contextes sociaux, économiques ou institutionnels dans lesquels ils sont produits.

    Lire l'annonce

  • Avignon

    Appel à contribution - Europe

    Les états provinciaux « au travail » en France et en Europe (XVIe-XVIIIe siècle)

    Les assemblées d'états ne furent pas seulement des interlocuteurs dociles du pouvoir monarchique qui les instituait avec régularité ; leur histoire montre qu’elles furent aussi des assemblées vives et fécondes produisant un réel travail d’administration provinciale en même temps qu’un travail constant sur elles-mêmes pour se doter d’outils de gouvernement capables de les aider à mener leurs missions dans toute leur diversité. En proposant d’interroger ce thème du travail des états, il s’agit d’une part de prolonger les réflexions entamées lors du colloque d'Avignon (2012) consacrée aux délibérations des assemblées et d’autre part d’affirmer une démarche comparatiste, initiée lors du colloque de Besançon (2015). 

    Lire l'annonce

  • Pau

    Appel à contribution - Amériques

    Philosophie en Ibéro-Amérique

    Líneas n° 12

    Le numéro 12 de Líneas, « Philosophie en Ibéro-Amérique », s’attachera à la spécificité d’une philosophie développée en Ibéro-Amérique. Existe-t-il une philosophie ibéro-américaine ? Quels en seraient les principaux porte-paroles ? Serait-elle exclusivement centrée sur une histoire culturelle et des idées propre à l’Amérique latine ? Quel accueil a-t-elle reçu et reçoit-elle encore en Amérique et en dehors du territoire américain ?

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Représentations

    La polyphonie au siècle des Lumières

    Le discours sur la musique au siècle des Lumières apparaît comme structuré par l’opposition entre mélodie et harmonie. La Querelle des Bouffons, au milieu du siècle, voit se cristalliser l’opposition entre Rameau et Rousseau autour de ces deux notions. Défense d’une musique savante mais jugée froide d’un côté, prise de parti pour une musique émouvante et refusant de se subordonner au régime scientifique de la découverte des harmoniques, de l’autre. La journée d’études propose d’apporter un éclairage différent sur cette période en se donnant pour objet la construction de la notion de polyphonie au XVIIIe siècle. Sans se limiter à son emploi musical, la journée d’études fera apparaître la pertinence de cette notion dans le champ philosophique et littéraire. 

    Lire l'annonce

  • Mont-Saint-Aignan

    Appel à contribution - Histoire

    La musette, un instrument de cour, un instrument tout court

    La musette, petite cornemuse savante utilisée dans la musique de la cour de France, entre la Renaissance tardive, et la fin de l’époque baroque, vers le milieu du XVIIIe siècle, a bénéficié par ailleurs d’un engouement extraordinaire de la haute société dans le cadre d’une pratique amateur.

     

    Lire l'annonce

  • Saint-Étienne

    Appel à contribution - Représentations

    Presse et patrimoine, deux facteurs de la modernité (XVIIIe-XIXe siècles)

    Cette journée d'étude sur la presse et le patrimoine au XVIIIe et au XIXe siècles vise à explorer les rapports complexes entre deux notions contemporaines : loin de s'opposer comme l'imprimerie et l'architecture chez Hugo, elles sont deux émanations de la modernité. Ces deux termes renvoient en fait à deux conceptions de l'histoire et du bien public qui interagissent l'une avec l'autre pour définir de nouveaux cadres culturels du XVIIIe siècle au XIXe siècle. Les propositions attendues peuvent porter aussi bien sur les rapports matériels entre les deux notions (le patrimoine dans la presse, la presse comme patrimoine) que sur les procédures ou les modalités d'écriture communes (l'inventaire, l'enquête).

    Lire l'annonce

  • Pau

    Appel à contribution - Histoire

    Thermalisme et patrimoines dans les zones de montagne en Europe du XVIIIe au XXIe siècle

    Ce premier colloque international organisé dans le cadre du programme de recherche FEDER TCV-PYR par les universités de Pau et des Pays de l'Adour, Toulouse Jean - Jaurès et Perpignan Via Domitia, s'intéresse au patrimoine thermal et de villégiature de montagne en Europe du XVIIIe siècle à nos jours. Le thermalisme contemporain se développe en effet dans les zones de montagne à la fin du XVIIIe siècle, lorsque les préoccupations thérapeutiques, renouvelées par le vitalisme, se doublent d’un engouement sans précédent pour les spectacles de la nature qui touche alors à l’âme. Ce thermalisme, à la clientèle parfois mondaine s’ouvre aussi aux militaires et aux indigents.

    Lire l'annonce

  • Le Havre

    Appel à contribution - Époque moderne

    Les médailles de Louis XIV et leur livre (n° 3)

    On se propose à nouveau d’étudier l’histoire métallique du roi sous tous les angles possibles. Ses médailles furent les plus nombreuses créées pour un seul monarque. L’importance que celui-ci et son gouvernement accordaient à cette entreprise destinée à franchir les siècles ne doit pas être sous-estimée. Son influence sur la production postérieure est évidente. C’est une erreur d’appréciation moderne que de le reléguer dans les bornes d’une étroite spécialité. Le livre en lui-même suscite l’analyse, par ses débats académiques préparatoires, dont les protagonistes méritent d’être mieux connus, comme par leurs résultats.

    Lire l'annonce

  • Cambridge

    Appel à contribution - Études du politique

    Monarchie et modernité depuis 1500

    Si l’histoire de l’Europe est essentiellement celle d’États monarchiques, les monarchies encore en place au lendemain de la seconde Guerre mondiale ne ressemblent plus guère à celles qui régissaient le continent à la fin du Moyen Âge. L’époque contemporaine a transformé la monarchie comme état de fait en une opinion, dans le même mouvement qui faisait basculer un monde marqué par l’omniprésence du sacré vers un autre marqué par celle du profane. Les désignants ont pu demeurer inchangés – tout comme se sont perpétués familles, domaines et résidences princières -, mais leur sens s’est modifié en profondeur au fil des siècles et au gré des pays, transformant les mécanismes et les fonctions du pouvoir monarchique comme sa substance même.

    Lire l'annonce

  • Schœlcher

    Appel à contribution - Histoire

    Entre exclusif et contrebande : le commerce maritime aux Petites Antilles (fin XVIIe - début XIXe siècle)

    Cet appel à  participation concerne des journées d'études consacrées aux circulations maritimes commerciales aux Antilles à l'époque moderne et au début du XIXe siècle. On cherche à étudier l'importance des réseaux maritimes régionaux et à questionner les rôles respectifs de la contrebande, de l'exclusif, et de ses contournements.

    Lire l'annonce

  • Versailles

    Appel à contribution - Histoire

    Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe

    Perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)

    Les cours « modernes » en Europe comportent des aspects institutionnels, sociaux, sociétaux, culturels, etc., concomitants de l’affirmation politique d’individualités émergeant, en accord ou en conflits, de collectivités exerçant solidairement le pouvoir pour capter à leur profit personnel l’exercice de l’autorité et développer au service de leur personne des procédés encomiastiques de nature diverse. Aux XVe, XVIe et XVIIe siècles, les cours princières en Europe ne se réclament pas d’un paradigme unique. Il y a autant de cours que de maisons princières, que de types « nationaux », même si certaines, comme la cour de Bourgogne au XVe siècle, les cours d’Italie du nord et du centre aux XVe et XVIe siècles, proposent des modèles, exercent une influence d’une extrémité à l’autre de l’Europe tout en composant avec les caractères autochtones.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l'époque moderne

    Dans la continuité des conférences qu’il organise chaque mois et de sa journée d’études annuelle, le Groupe de recherche en histoire de l’art moderne (GRHAM) vous propose de réfléchir cette année 2018 au thème suivant : « Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l’époque moderne ». « Son pinceau est mou » ; c’est ainsi que le Dictionnaire de l’Académie qualifie, en 1798, une manière de peindre caractérisant « une faiblesse d’expression dans le mécanisme de l’art, une nonchalance répandue dans l’imitation ». Si cette appréciation apparaît définir péjorativement l’art du peintre qui se laisse aller à cette manière molle, elle ne reflète que très partiellement l’ensemble des enjeux qui se nouent autour de la notion de mollesse et ne rend pas compte de l’ampleur du champ sémantique que le mou désigne.

    Lire l'annonce

  • Reims | Charleville-Mézières

    Appel à contribution - Europe

    Identités et circulation des spectacles forains : musique, théâtre, danse, acrobaties et marionnettes, 1660-1830

    Le colloque a la volonté d’envisager les spectacles forains dans leur globalité et dans un contexte historique et géographique élargi. Il a pour objectif de s’interroger sur plusieurs aspects : peut-on dresser une typologie de ces spectacles ? Peut-on y discerner des spécificités, des particularités ou des invariants ? Dans le même esprit, le colloque étudiera aussi bien les spectacles parisiens que ceux de province, en incluant les pérégrinations des forains eux-mêmes, et en débordant du strict cadre institutionnel des foires. On s’attachera également aux manifestations spectaculaires au sens large en ne se limitant pas au théâtre d’acteurs : marionnettistes, acrobates, sauteurs et danseurs de corde, dont il faudra cerner les particularités.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles (Ixelles)

    Appel à contribution - Pensée

    Logique et métaphysique aux temps modernes

    Comme le montrent des études récentes, la question du statut de la logique fut, aux temps modernes, le lieu de toutes les confrontations ontologiques : alors que Descartes se méfiait de la logique de son époque, ou que Leibniz la refondait par son De Arte Combinatoria et sa Characteristica Universalis, Arnauld et Nicole la canonisaient dans la Logique de Port-Royal. C'est qu'aux temps modernes, poser la question du statut de la logique revenait eo ipso à soulever le problème de son inscription métaphysique.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Époque moderne

    Dynamique des héritages (XVIe-XVIIIe siècle)

    Ce colloque permettra d'interroger la façon dont les œuvres et les pratiques du passé ont été perçues jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, chaque époque réinventant ses origines et son identité. On s'intéressera aussi aux représentations des XVIIe et XVIIIe siècles jusqu'à aujourd'hui, y compris dans l'éducation et les médias. Enfin, ces rencontres, destinées prioritairement aux jeunes chercheurs mais ouvertes à tous, seront l'occasion de poser une série de questions théoriques concernant les représentations du passé et leurs fonctions religieuses, sociales, artistiques, etc.

    Lire l'annonce

  • Wrocław

    Appel à contribution - Histoire

    Liberté, égalité…, pour tout le monde?

    Les femmes et la lutte pour le progrès social (1700-1918)

    Bien que les efforts pour l’amélioration du statut des femmes puissent être observés au cours de toute l’histoire, nous voudrions focaliser notre discussion sur les « longues XVIIIe et XIXe siècles », car c’étaient les transformations politiques, économiques, aussi bien que les changements dans les mentalités de ce temps-là qui aboutirent au tournant du XXe siècle. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Architecture et société de l’Ancien Régime à la Restauration

    Colloque François Joseph Bélanger

    Construire une maison de plaisance en trois mois : ce pari fou – et réussi – entre la reine Marie-Antoinette et son beau-frère le comte d’Artois a marqué la carrière de François Joseph Bélanger. Avec ce coup d’éclat se dessine le portrait d’un architecte à la mode, chef d’orchestre des plaisirs de l’Ancien Régime, qui intéresse depuis longtemps les historiens. Dès 1930, Bélanger bénéficie d’une monographie grâce au travail documentaire minutieux de Jean Stern. Depuis les années 1970, les recherches se poursuivent avec des études plus spécifiques consacrées à son activité au service du prince, à ses demeures privées, à son rôle de paysagiste et à ses bâtiments publics. Cette riche historiographie n’épuise pas pour autant le sujet. Parmi les perspectives fructueuses, il convient notamment d’approfondir le travail de l’architecte au quotidien, ses relations avec les dessinateurs et les artisans, ses réseaux et les mécanismes de la commande, ses stratégies de carrière, son éclectisme, sa maîtrise technique ou encore ses écrits sur ses confrères et le soin apporté à la diffusion de son œuvre.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Représenter le conflit et le désordre au XVIIIe siècle (1715-1799)

    Depuis deux ans, l’équipe du Salon XVIIIe organise des séminaires et des Journées d’études consacrés à des thèmes variés liés à la recherche en histoire de l’art de l’époque moderne. Si, l’année dernière, le thème proposé était celui de la survivance d’un motif décoratif du XVIe au XVIIIe siècle, nous souhaitons à présent organiser une journée d’études consacrée au thème du conflit au XVIIIe siècle, et plus particulièrement sur ses représentations, ses significations et les manières de le mettre en scène. Nous avons choisi une borne chronologique allant de la mort de Louis XIV (1715) à la fin de la Révolution française (1799), en nous intéressant à tous les supports visuels (gravure, peinture, sculpture, architecture) afin de voir comment, mises en synergie, les différentes formes d’art expriment, de façon plus ou moins évidente, la notion de conflit, de trouble et de désordre.

    Lire l'annonce

  • Paris | Versailles | Royaumont

    Appel à contribution - Représentations

    Repenser la musique en France à l’époque baroque

    Depuis la parution du livre de James Anthony sur la musique baroque française en 1974, les recherches sur la musique jouée et composée en France durant l’époque baroque se sont enrichies de nombreuses connaissances et de nouvelles approches. Et pourtant, on constate que les études sur la musique française n’ont pas une visibilité analogue à celles des musiques allemandes et italiennes. Le 350e anniversaire de la naissance de François Couperin en 2018 offre aux chercheurs et aux interprètes une occasion de réévaluer les travaux antérieurs, et de mener une réflexion plus large sur les perspectives de recherche sur la musique des XVIIe et XVIIIe siècles en France. En écho aux Goûts réunis et aux Nations de Couperin, ces réflexions concerneront un périmètre géographique élargi aux échanges internationaux et permettront de dégager de nouvelles pistes pour l’avancée des connaissances.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Français

    Supprimer ce filtre
  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Français

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux