AccueilTypesAppel à contribution




  • Montpellier

    Appel à contribution - Histoire

    La diplomatie des villes dans les mondes latins, musulmans et byzantins (XIIe-XVIe siècle)

    I – Normes et statuts de la négociation urbaine

    La première rencontre, organisée par le Centre d'études médiévales de Montpellier (CEMM), vise à étudier le développement d’un droit d’ambassade. Le statut de la diplomatie et des ambassadeurs a en effet été abordé essentiellement « par le haut », c’est-à-dire à partir des manifestations des pouvoirs princiers ; aucune enquête d’envergure ne s’est préoccupée de la façon dont les villes géraient leurs relations extérieures. 

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Appel à contribution - Moyen Âge

    Le martyr politique (XIe-XVIe siècle)

    Le Moyen Âge occidental connaît, en particulier dans le dernier tiers de la période, un déplacement des logiques martyriales vers des sphères laïques – celles des autorités politiques, mais aussi des sujets et fidèles qui participent à la fabrique de ces « martyrs politiques » médiévaux. Oubliant l'utilisation politique du martyre chrétien, c'est la piste des martyrs « hors la foi » que nous nous proposons d'explorer, à travers quatre thématiques principales : les sources – leur nature, leur diffusion, les échos qu'elles ont suscités ; les figures – le potentiel d'identification qu'elles possèdent ; la mort – le message qu'elle véhicule, ses éventuelles récupérations ; les contextes favorables au développement de ce phénomène.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le Portugal en relation avec l’Afrique. Récits, connexions, identités (XVe-XVIIIe siècle)

    L’objectif de ce colloque est de revenir sur la présence « portugaise » en Afrique entre le XVe et le XVIIIe siècle - période de l’histoire du continent souvent délaissée par ailleurs par la recherche actuelle. Pendant longtemps l’historiographie s’est surtout intéressée à l’époque dite des Découvertes (fin XVe siècle - début XVIe siècle), moment glorieux de l’expansion ibérique, négligeant le temps long et nourrissant l’idée d’un déclin précoce et progressif. En premier lieu, il s’agit par conséquent d’interroger les interactions entre le continent africain et les « Portugais » sur la longue durée, sans s’inscrire exclusivement dans les périodisations propres à l’Empire lui-même. En second lieu, il apparaît essentiel de s'affranchir de deux tendances majeures : d’un côté, une approche luso-centrée, qui revient généralement à construire une « histoire des Portugais en Afrique », et de l’autre, une réflexion afro-centrée, qui puise fréquemment sans recul critique dans les sources portugaises et tend à surévaluer ou, à l’inverse, à sous-estimer le « facteur » portugais.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Français

    Supprimer ce filtre
  • Asie

    Supprimer ce filtre
  • XVIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Français

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux