AccueilTypesAppel à contribution




  • Appel à contribution - Études urbaines

    La ville caribéenne, les villes dans la Caraïbe

    Revue « Études caribéennes » n°39 (2018)

    La ville caribéenne, cette inconnue. Établissements humains hétérogènes, héritages des premiers temps coloniaux, refuges des démunis et des sans-logis, métissées et fragmentées, vitrines du tourisme caribéen, les villes caribéennes affichent les ambitions économiques de ces territoires insulaires et autres rivages baignés par la mer des Caraïbes. D’aspect chaotique, juxtaposant des fragments de modernité et d’exotiques anachronismes, cette ville duale, objet social et représentation ou symbole politique, ouvre un champ immensément riche et original. Tantôt d’allure européenne, reliquat d’Afrique – diront d’aucuns –, ville américaine – sans doute –, format hybride, la ville caribéenne constitue bien un objet d’étude spécifique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Géographie

    La plaisance : développement touristique vs protection du littoral ?

    La plaisance : un état des lieux. L’appel à contribution de la revue Études Caribéennes invite à établir un état des lieux de la plaisance, sous toutes ses dimensions : les lieux de la plaisance, les espaces et les pratiques, l’industrie de la plaisance, les événements, l’aménagement des ports de plaisance avec les enjeux économiques et les questions environnementales. Il s’agit de construire une réflexion pluridisciplinaire sur la plaisance.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études urbaines

    Financer la ville. Les mutations de la ville sous contrainte financière

    Revue « Espaces et sociétés »

    Le financement de la ville a fait l’objet de bien des attentions au cours des 15 dernières années. Montée en puissance des investisseurs institutionnels, titrisation de pan entier de la propriété immobilière, développement des partenariats publics privé dans un contexte de contraction des ressources publiques sont autant de phénomènes qui sont venus progressivement bouleverser les façons de faire. Le présent numéro ne vise pas à analyser ces nouveaux modèles du financement de l’urbanisation en tant que tels, mais à en étudier les conséquences. Plusieurs pistes de travail peuvent être évoquées qui relèvent toutes de l’analyse des effets sociaux et spatiaux des évolutions des façons de financer de la ville aujourd’hui : effets d’un financement globalisé de la ville, concentration des acteurs, des modes de financement et finalement standardisation des produits, développement de nouvelles formes de partenariat public privé et logiques de localisation des investissements, modalités de financement de la transition vers une ville plus durable ou mise en compétition des villes par l’intermédiaire de grandes opérations partenariales sont autant de questions qui pourront être abordées.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Revisiter Patrick Geddes

    Par l’interdisciplinarité de sa pensée, sa dimension internationale et l’actualité de ses idées, mais aussi par la méconnaissance de son travail en France, Espaces et Sociétés consacre son prochain dossier auteur à Patrick Geddes, pionnier de l’urbanisme moderne et des méthodes interdisciplinaires, précurseur de l’environnementalisme. En effet, la question environnementale n’a pas émergé d’un coup en urbanisme, elle remonte au XIXe siècle et au tournant du XXe avec des auteurs tels que lui. Son choix s’est imposé par l’interdisciplinarité de sa pensée, sa dimension internationale et l’actualité de ses idées, mais aussi par la méconnaissance de son travail en France : il faudra, en effet, attendre 1994 pour avoir une première traduction de son ouvrage, Cities in Evolution (1915). C’est également cet oubli, cette mise à l’écart, que ce numéro voudrait comprendre et combler, en appelant à une relecture critique de son œuvre.

    Lire l'annonce

  • Narbonne

    Appel à contribution - Géographie

    Paysages des franges urbaines : décrire, habiter, gouverner

    Narbonne, du 5 au 7 novembre 2014

    L'objectif de ce colloque est d'interroger les espaces de franges urbaines européennes, que nous définissons comme des espaces de transition, nette ou graduée, où la ville laisse place à autre chose : la campagne, la forêt, la « nature », le terrain vague ou la friche en attente de projets. Ces franges urbaines peuvent être appréhendées à différentes échelles, de la métropole, l'agglomération, au quartier, voire à l'échelle du projet d'aménagement. Cinq axes de réflexions sont suggérés : un axe sur la description des paysages des franges urbaines, les méthodes de lecture et d'évaluation, les typologies pour appréhender leurs formes et fonctionnements ; un axe sur les agricultures qui se déploient en proximité des villes, et les interrelations fonctionnelles ou symboliques entre villes et agricultures ; un axe sur les relations à la nature et à la biodiversité dans ces espaces spécifiques ; un axe sur les contrastes sociaux et les questions de déqualification/requalification ; enfin, un axe sur le rôle des risques et des politiques de protection pour contraindre, ou ouvrir à de nouvelles formes de projet, les limites de la ville.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Passés

    Supprimer ce filtre
  • Espagnol

    Supprimer ce filtre
  • Géographie appliquée et aménagement

    Supprimer ce filtre