AccueilTypesAppel à contribution




  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Monde du sport, monde de la santé : quelles relations, quels croisements ?

    La pratique sportive est fréquemment présentée comme un vecteur de santé. Les politiques publiques, mais aussi le monde médical, associatif et sportif, confortent cette appréciation, et encouragent à travers force dispositifs une activité physique à visée sanitaire. Parallèlement émergent des voix plus dissonantes, sans doute moins audibles, pour dénoncer ou au moins questionner ces liens d'évidence entre sport et santé. Les abus de la pratique intensive, l'accidentologie, les conduites dopantes, ou bien encore les « conduites à risque », parmi d'autres, sont ainsi pointés. Ces rapprochements entre sport et santé au sens large (voire bien-être) méritent d'être questionnés par le regard sociologique. Tout comme, méritent d'être interrogés, plus largement, les croisements et rapports entre les mondes du sport et de la santé.

     

    Lire l'annonce

  • Angers

    Appel à contribution - Éducation

    Apprendre ensemble dans la société de l'accélération

    Questions pour l'éducation, le travail, la santé

    Cette IXe édition à Angers examine la tension entre « accélération » et « attention » du point de vue des apprentissages individuels et collectifs dans les trois domaines de l’éducation, du travail et de la santé. L’autoformation, qui consiste à « apprendre par soi-même » et non « tout seul », convoque le triple fait d’apprendre avec les autres, des autres et grâce aux autres. Or, cet « apprendre ensemble » se trouve désormais confronté à la « société de l’accélération », qui rend les savoirs de plus en plus provisoires. Comment articuler les diverses accélérations du flux d’information, du cycle innovation / obsolescence, de la labilité des savoirs, de la tyrannie de l’immédiateté ou de la tentation de l’ubiquité avec la nécessité, pour apprendre, de porter attention tant aux messages (concentration et vigilance) qu’aux personnes (prise en compte d’autrui et de soi-même) ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    La participation buissonnière : ce que faire participer hors de la démocratie participative veut dire

    Numéro thématique de la revue Participations (2017)

    Ce dossier propose de participer au nécessaire questionnement permanent des formes canoniques de la participation en prenant appui sur des formes, espaces et dispositifs de participation existant en dehors des espaces de la « démocratie participative », ce qui permet à la fois de réinterroger celle-ci depuis ses marges, et de saisir d’autres formes démocratiques. L’appel à explorer des formes buissonnières de participation est une invitation à un détour par des cas d'étude extérieurs à ce label de « démocratie participative ». En détaillant ces formes de participation dans leur routines, dans leur inscription dans l'ordinaire des participants et dans des configurations sociales diverses (scènes professionnelles ou associatives, liens affectifs ou familiaux, scènes discrètes de la « petite politique », etc.), ce dossier interrogera des relations de participation du point de vue du vernaculaire, du quotidien et des formes contemporaines de l’ethos démocratique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    L'action communautaire : quelle autonomie ? Pour qui ?

    Revue Nouvelles pratiques sociales - Hors série, n°2 (Printemps 2016)

    Dans le cadre de ses activités de mobilisation des connaissances, la revue Nouvelles pratiques sociales (NPS) s’est associée à des partenaires des milieux communautaires pour interroger les enjeux théoriques, idéologiques et politiques de l’autonomie de l’action communautaire, autant en ce qui concerne l’organisation en tant que telle que les personnes pour qui elle existe. Dans le cadre d’un numéro hors série, NPS lance cet appel de contributions à la communauté scientifique pour enrichir ces réflexions qui sont menées parallèlement avec des acteurs des milieux communautaires. 

    Lire l'annonce

  • Angers

    Appel à contribution - Sociologie

    Le non-recours en débat

    Expériences et usages des droits et des services sociaux parmi les professionnels et les ayants droit

    Depuis les années 1930 en Grande-Bretagne et plus tardivement en France (1990), on assiste à un processus de mise en lumière du phénomène de non-recours – notamment sous l’impulsion du monde académique. Le non-recours à un droit ressortirait du calcul différentiel entre population potentiellement éligible aux droits et aux services sociaux d’une part et population éligible et effectivement bénéficiaire d’autre part. Par la suite, la définition du non-recours s’est complexifiée. Cependant, suffit-il de décrire et de mesurer le non-recours aux droits et aux services pour en faire directement un objet sociologique ? Certes, il est pertinent de faire du non-recours une porte d’entrée pour comprendre ce qui empêche – autant que ce qui peut potentiellement faciliter – l’accès aux droits et aux services sociaux. Toutefois, pour l’appréhender véritablement comme un fait social, nous invitons les contributeurs à considérer notamment trois approches.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Anglais

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie de la santé

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie politique

    Supprimer ce filtre