AccueilTypesAppel à contribution




  • Dijon

    Appel à contribution - Sociologie

    Violences et santé : des vulnérabilités réciproques ?

    Le numéro 6 de la revue Populations Vulnérables sera dédié aux interactions entre violences subies et état de santé. Les articles proposés seront fondés sur l’analyse de données quantitatives permettant non seulement d’établir des corrélations entre indicateurs d’état de santé et indicateurs de violences subies mais aussi d’étudier des processus.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Prix du Comité d'histoire de la sécurité sociale (2018)

    Le Comité d'histoire de la sécurité sociale récompense chaque année des thèses et des travaux du niveau master, rédigés en Français, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l'histoire de la protection sociale au sens large (chomage et action sociale inclus) y compris dans sa dimension internationale.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Appel à contribution - Pensée

    Hospitalité(s)

    Espace(s) de soin, de tension et de présence

    L’appel met l’accent sur les rapports entre hospitalité et espace. En effet, Jacques Godbout, dans son article « Recevoir, c’est donner », pose que l’hospitalité est un « don d’espace ». Dès lors quelles sont les caractéristiques de ces espaces donnés ? Sont-ils permanents, provisoires ou transitoires ? Y a-t-il des capacités hospitalières immanentes ? Au contraire comment sont-elles construites ? Depuis l’hôpital jusqu’au domicile, de quels espaces et quelles spatialités s’agit-il ? De quel(s) sens de l’hospitalité les espaces sont-ils porteurs ? De quels espaces l’hospitalité est-elle productrice ?

    Lire l'annonce

  • Mayence

    Appel à contribution - Histoire

    Faire des enfants ?

    Procréation humaine et planning familial à l’épreuve de l’évolution des valeurs au XXe siècle

    Aidé par les progrès technologiques et médicaux accomplis au cours du XXe siècle dans le domaine de la contraception, de l’avortement, de la stérilisation et de l’aide médicale à la procréation, l’homme (et, de plus en plus, la femme) des sociétés occidentales s’est progressivement approprié la maîtrise de sa fécondité. Cependant, cette appropriation ne s’est pas déroulée sans heurts. Ainsi, la question de savoir par qui, quand, en quel nombre, dans quelles conditions, dans quel but mettre des enfants au monde, et même si on devrait le faire, a fait l’objet de réflexions individuelles et de conflits sociaux et a pu recevoir, au cours des décennies, des réponses fort différentes.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Histoire

    Les marchés de la santé en France et en Europe (XIXe-XXe siècles)

    Health markets in France and Europe (19th-20th century)

    À une époque charnière pour l'État social dans l'Union européenne, l'objectif de ce programme est d'interroger les relations entre la santé et le marché dans leur dimension historique, afin de mettre en perspective les recompositions actuelles. Trois thèmes structurants ont été retenus : marchés et industrialisation, marchés et médicalisation, marchés et régulation publique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Agir pour chercher, chercher pour agir : recherches interventionnelles en SHS sur le cancer

    Dans des travaux de recherche en cours dans le champ des sciences sociales du cancer, les pratiques de recherche-interventionnelle semblent aujourd’hui prendre une importance croissante. Cependant, cette évolution ne semble pas infléchir les représentations du champ académique français qui tendent à déconsidérer ces pratiques par rapport aux recherches dites fondamentales. Pour autant, il semble que de nombreuses recherches en sciences sociales ont pour but ultime de générer des recherches pour l’action. En sciences sociales, notamment, étudier les inégalités sociales, n’est-ce pas, au-delà de la description et de l’analyse, chercher à les combattre ? 

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Appel à contribution - Sociologie

    La fabrique du tolérable

    Corps difficiles et maîtrise émotionnelle du « sale boulot »

    Un certain nombre de « figures » se voient refuser, de manière croissante, l’accès à l’espace public et à la visibilité depuis la seconde moitié du XXe siècle : les pauvres, les prostituées, les vieillards, les mourants, certains types de handicaps, les cadavres… et la liste n’en est sans doute pas exhaustive. Ce phénomène signale-t-il, et/ou précipite-t-il, une hausse spécifique de la sensibilité à l’égard de ces réalités sociales ? Aurait-t-on affaire à des transformations dans leur traitement social et leur acceptation collective ? Qu’est-ce que ces corps « difficiles » font aux professionnels qui y sont confrontés ? Comment s’efforcent-ils de les rendre « tolérables » ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Anglais

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie de la santé

    Supprimer ce filtre
  • XXe siècle

    Supprimer ce filtre