AccueilTypesAppel à contribution




  • Neuchâtel

    Appel à contribution - Économie

    Politisation et dépolitisation du travail dans l’entreprise contemporaine et au-delà

    « Le futur du travail », congrès de la Société Suisse de Sociologie 2019 | Atelier n°25

    La relation de travail qui s’est affirmée après la seconde guerre mondiale connaît des évolutions majeures. Aujourd'hui, des enjeux comme la précarisation de l’emploi et des conditions de travail ainsi que le nombre croissant des working poors se posent de manière plus aiguë. À cela, s’ajoutent des enjeux nouveaux comme le brouillage des frontières spatio-temporelles entre vie professionnelle et vie privée. Ces enjeux échappent souvent aux mécanismes de la négociation ou de la délibération collective, ils sont alors le reflet d’une dépolitisation de la relation de travail. Cependant, on observe aussi des mouvements de réaction visant à repolitiser le travail : ils s’organisent parfois autour d’objets nouveaux et mobilisent aussi des acteurs nouveaux. Ces phénomènes de repolitisation du travail connaissent une ampleur différente suivant les secteurs économiques et les pays. Cet atelier veut mettre en débat cette question de la dépolitisation et repolitisation du travail dans le contexte actuel, pour en saisir l’ampleur et en repérer les enjeux et les acteurs.

    Lire l'annonce

  • Naples

    Appel à contribution - Europe

    International migrations and labour from the 70s to the present

    Since the 70s the presence of migrants in Europe, and especially in Italy, has become a structural issue and has been at the center of the public and political debate. The progressive demolition of welfare systems, the job precariousness, and new consumer lifestyles have generated different responses in terms of regulation of the admissions of foreign citizens in search of a job and their management (housing issues, access to health care, etc.). Both with regard to organization of forms of protection of immigrants in the exercise of theirs fundamental rights, especially in cases of serious discrimination and exploitation (immigrant associations, trade union action, etc.).

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Sociologie

    Mutations du travail et « nouvelles » formes de discriminations

    « Les cahiers de la lutte contre les discriminations » - Appel à articles n° 10

    Ce numéro des Cahiers de la Lutte Contre les Discriminations entend s’intéresser aux mutations du travail, tant dans leurs dynamiques de transformations non stabilisées dans un contexte de chômage de masse, que dans leurs conséquences discriminatoires sur les personnes selon leur genre, classe, race, état de santé, âge, etc. Ce qui invite les auteur·e·s à les appréhender à la fois dans leur dimension interdisciplinaire et internationale. Dans ce sillage, les contributions mettant en perspective une approche intersectionnelle, rendant compte de la complexité des discriminations, seront particulièrement privilégiées dans ce numéro de la revue.

    Lire l'annonce

  • Chicoutimi

    Appel à contribution - Économie

    L’impact de la déréglementation du travail sur la relation salariale : les effets humains, sociaux, économiques, juridiques, politiques

    86e congrès de l'Association francophone pour le savoir - ACFAS

    Depuis les années 1970 l’idéologie libérale a élargi son emprise sur l’esprit des dirigeants politiques et inspire de plus en plus les décisions économiques et sociales. Les modifications (appelées réformes dans la conceptualisation libérale) plus ou moins fondamentales, inspirées par la pensée libérale, induisent des décisions politiques fondatrices du nouveau modèle d’organisation économique et sociale. La promotion des lois du marché est la base de la « révolution » qui s’opère. En effet le marché est censé réguler au mieux les mécanismes économiques et sociaux (tendance à l’optimum). Cette vision « idéalisée » s’étend aujourd’hui à l’espace du travail. Dans ce colloque nous proposons d’examiner les fondements des problématiques de déréglementation. Par ailleurs nous proposons d’examiner les différentes incidences de la dérèglementation du travail sur les plans économiques, humaines et sociales et en termes de gestion des ressources humaines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Travail et emploi à l’ère du capitalisme de plateforme

    Le débat sur les nouvelles formes de travail et d’emploi prend aujourd’hui une ampleur considérable. Pour nombre d’observateurs et de journalistes, les sociétés occidentales seraient en voie d’« ubérisation », néologisme dérivé du nom de la désormais célèbre plateforme de mise en relation de chauffeurs privés et de particuliers usagers. L’entreprise Uber symbolise en effet l’émergence d’un capitalisme de plateforme, qui bousculerait tant l’organisation collective du travail que les formes d’emploi. Derrière le cas d’Uber se profile plus largement un nouveau modèle économique dans lequel des entreprises ayant la forme de plateformes numériques jouent le rôle d’intermédiaires entre clients et prestataires de service, ainsi qu’entre demandeurs et offreurs de travail.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Précarité, précaires, précariat

    Allers-retours internationaux

    La notion de précarité a fait l'objet d'un investissement important dans les sciences sociales françaises.  D’abord, depuis l’expérience de pays de tradition plus libérale où la « flexibilité » serait vécue de manière plus positive, la notion de précarité peut paraître moins efficiente pour analyser les situations d’emploi de pays moins administrés que la France. Ensuite, des groupes militants se sont appropriés les mots de la précarité pour en faire des autodéfinitions positives, valorisant les capacités d’autonomie des « précaires » et dénonçant les connotations compassionnelles de la « précarité ». À ces mises en cause, on peut ajouter une question d’ordre général : les perspectives politiques, qu’implique la notion de précarité, sont-elles toujours actuelles ? Sa prise empirique et critique se limite-t-elle aux sociétés salariales déclinantes ? Est-elle encore éclairante pour penser les hybridations et les activités informelles qui foisonnent dans les « ruines » laissées par le capitalisme industriel ?...

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    L’origine sociale des dispositions professionnelles

    Revue « Émulations »

    Ce numéro souhaite se saisir d’un phénomène sous-estimé par les études de sociologie des professions, du travail et de la socialisation professionnelle : la manière dont des dispositions acquises en dehors de la sphère du travail contribuent à façonner les carrières, les visions du métier et les pratiques professionnelles (Avril et al., 2010). Ce « hors-travail » comprend tant la trajectoire antérieure à l’entrée dans le métier que les expériences vécues et les parcours suivis en parallèle de celui-ci. Il s’agit en somme d’appréhender la socialisation professionnelle, ses « sources, la manière dont elles agissent et les effets de ces actions sur l’individu » (Darmon, 2016 : 99), en tenant compte d’autres instances de socialisation, comme le milieu d’origine, le genre, l’ethnicité ou la socialisation politique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Donner une deuxième chance

    Contexte, cadre et conditions des dispositifs d'accompagnement vers la qualification et l'emploi

    Il existe de nombreux dispositifs, dits de « deuxième chance », visant à encadrer des jeunes non qualifiés et « éloignés de l’emploi » dans la perspective de les conduire à la qualification et/ou à l’emploi. Ceux-ci ont la particularité de ne procurer aucune qualification. Ils consistent à transmettre un ensemble de compétences, d’attributs, de qualités dont les mauvaises conditions de socialisation, et particulièrement de scolarité, n’ont pas permis l’inculcation et qui sont supposés permettre un accès plus aisé à la qualification ou à l’emploi.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    L'apprentissage en Allemagne

    « Formation emploi », revue française de sciences sociales

    Ouvert à l’économie, la sociologie, les sciences de gestion, les sciences de l’éducation ainsi qu’aux sciences politiques, cet appel à contribution est centré sur l’apprentissage et le système dual allemand, mais sera attentif également à toute proposition sur la formation professionnelle initiale,l’articulation entre formation et emploi et la comparaison internationale comprenant l’Allemagne.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Appel à contribution - Économie

    Économie sociale et économie politique : regards croisés sur l'histoire et sur les enjeux contemporains

    XXXVIIe journées de l'Association d'économie sociale

    Depuis ses débuts au XIXe siècle, l’économie sociale entretient des liens étroits, critiques et constructifs, avec l’économie politique, pour articuler l'économie et la société, mettre à jour et valoriser des formes de production, de coordination et de régulation variées. Le recul historique permet de contextualiser les écrits et de relier le poids des idées aux préoccupations de l'époque. À ce titre, les analyses de l'économie sociale et de l'économie politique sur l'allocation des ressources, la production, les échanges, les inégalités ont été essentielles pour saisir et faire face aux enjeux passés, concilier les impératifs d'efficacité économique et de justice sociale.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les pratiques du low cost

    La notion de low cost est difficile à définir. Elle peut désigner un processus de production ou bien le produit fini. On parle aussi de pays low cost au sens de zone géographique à bas coût de main-d’œuvre. Ces flottements sémantiques figurent parmi les raisons qui poussent à s’intéresser au low cost et à la place, semble-t-il, croissante qu’il occupe dans les pays occidentaux, notamment.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    (Faire) travailler plus : vers l’extension des durées de travail ?

    La nouvelle revue du travail, corpus n° 11

    Le premier corpus de la Nouvelle Revue du Travail s’est intéressé aux nouvelles temporalités du travail et à ses effets sur le travail et les travailleurs, en mettant l’accent sur l’éclatement des temps professionnels. Le détricotage progressif des 35 heures pour augmenter de nouveau le temps de travail – de la loi Fillon du 17 janvier 2003 à la loi Macron du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques – s’est doublé d’une volonté de procéder à l’allongement de la vie professionnelle via l’allongement de la durée de cotisation. Ce onzième corpus pose la question de l’extension des durées du travail.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    L’éducation à l’esprit d’entreprendre

    Questionnements interdisciplinaires autour des enjeux, formes et impacts du développement de dispositifs éducatifs

    Ce numéro thématique vise donc à ouvrir un espace de réflexion autour de ce qu’il convient d’appeler, en référence au champ plus large des « éducation à », l’éducation à l’esprit d’entreprendre  qui vise à développer l’esprit d’entreprendre des jeunes, plutôt que leur esprit d’entreprise.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Économie

    La formation continue et les parcours professionnels : l’entreprise au cœur des enjeux

    La revue française de sciences sociales Formation Emploi vient de publier l’appel à contributions au numéro spécial sur la thématique « La formation continue et les parcours professionnels : L’entreprise au cœur des enjeux ». Les thèmes proposés pour ce numéro spécial sont les suivants : la diversité des formations et des formes d’apprentissage ; la formation continue en entreprise et les parcours des salariés : quelles pratiques, quels enjeux ? ; les systèmes de formation professionnelle continue : une mise en perspective internationale.

    Lire l'annonce

  • Reims

    Appel à contribution - Sociologie

    Politiques sociales et transformations du travail

    Intercongrès AFS RT 06 et RT 25

    Ce colloque, organisé par deux réseaux thématiques de l’Association française de sociologie, propose d'analyser les dynamiques interactives entre les politiques sociales et les transformations du travail en s'intéressant notamment au contenu et au sens du travail, aux conditions de travail, mais aussi à l'implication, l'engagement, les parcours de vie. Cet appel à communication porte intérêt à tout type d’analyse étudiant ces formes d’articulation renouvelées entre travail et politiques sociales et les reconfigurations qu’elles créent. Il s’adresse aux sociologues, mais également aux autres disciplines (économie, gestion, droit, science politique, histoire,…) qui étudient cette thématique sous un angle interdisciplinaire et/ou comparatif.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Économie

    La libération des entreprises au prisme d’une analyse critique

    L’adoption de formes plus démocratiques d’organisation et de management semble susciter un intérêt croissant de la part des entreprises. L’heure serait à une plus grande liberté accordée aux salariés, à un fonctionnement collectif davantage basé sur la confiance que sur le contrôle, à une plus grande responsabilité du salarié, à une plus large horizontalité organisationnelle et aux mécanismes de gestion démocratique… Ces éléments seraient les garants d’une meilleure productivité, favoriseraient l’innovation et la cohésion sociale. Cependant, il existe peu de travaux scientifiques permettant de confirmer ou d’infirmer l’efficacité de ces nouveaux modèles managériaux.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Appel à contribution - Sociologie

    Travail et mondialisation au Maghreb

    Approches pluridisciplinaires et multidimensionnelles

    Ces journées sont destinées à rendre compte des travaux menés dans le cadre du Labex-Med MMSH, sur le thème « Travail et mondialisation au Maghreb ». Elle réuniront des collègues spécialistes des différentes thématiques et dimensions que nous avons rencontrées dans nos recherches autour de cet objet, et ont pour ambition de tracer des lignes de recherches futures et d’envisager les différents cadres dans lesquels elles pourraient s’élaborer.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    La communication en statistique : pourquoi ? quand ? et comment (ne pas) faire ?

    Essachess - Journal for Communication Studies, volume 9, n° 1(17) / 2016

    Essachess – Journal for Communication Studies invite les chercheurs à soumettre des articles originaux pour le dossier « La communication en statistique: pourquoi ? quand ? et comment (ne pas) faire ? ». Les coéditeurs de ce numéro sont intéressés par des propositions d’articles qui abordent toutes les problématiques pertinentes de la communication en statistique.

    Lire l'annonce

  • Athènes

    Appel à contribution - Sociologie

    Crise(s) et mondes du travail

    Quinzièmes journées internationales de sociologie du travail

    Élément anthropologique au cœur des civilisations humaines, le travail, dans ses formes sociales, se transforme avec les dynamiques du capitalisme. Il est ainsi lié aux crises que celui-ci traverse de façon récurrente. Le terme de « crise » possède une dimension historique, au sens de changement qui s’opère au fil du temps et qui, dans une certaine mesure, peut conduire à ce que les historiens nomment « la rupture historique ». Comment comprendre l’impact de ces crises dans l’histoire des mondes du travail ? Comment leurs dynamiques et les dynamiques sociales qu’elles engendrent contribuent-elles à structurer et déstructurer les mondes du travail ? Qu’en est-il particulièrement de la période actuelle ? Quelles leçons tirer du passé ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Marges de l’emploi et protection sociale

    Numéro thématique de la revue « Travail et Emploi »

    L’emploi et le travail d’un côté, la protection sociale de l’autre, sont souvent conçus par les sciences sociales contemporaines comme deux domaines d’analyse distincts. La revue Travail et emploi souhaite consacrer un numéro spécial pluridisciplinaire à des travaux de recherche liant ces deux champs d’étude. En particulier, le système de protection sociale français étant réputé reposer majoritairement sur le modèle de l’emploi salarié, stable et à plein-temps, il s’agit d’interroger le rapport qu’entretiennent les marges de l’emploi et la protection sociale. Depuis les années 1980, la multiplication des formes d’emploi atypiques suscite des débats sur l’adaptation du modèle français de protection sociale et pose la question de la construction de nouvelles formes de protections. La revue Travail et Emploi souhaite, dans le cadre de ce numéro, mettre en perspective historique ces constats en en interrogeant la pertinence sur le temps long.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie économique

    Supprimer ce filtre
  • Travail, emploi

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie du travail

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux