AccueilTypesAppel à contribution




  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Lire et narrer le post-esclavage

    Revue « Esclavages et post-esclavages / Slaveries and post-slaveries »

    Le terme « post-esclavage » est un concept qui n’est pas toujours défini et qui sert à désigner la période complexe suivant l’abolition formelle de l’esclavage. Dans ce numéro spécial, on se propose d’explorer et d’interroger ce concept à travers les récits de vies individuelles. Ces formes narratives, qu’elles soient visuelles ou textuelles, pourront par exemple provenir de la littérature, de plates-formes numériques militantes, de documents officiels concernant les droits de l’homme, d’articles de journaux et de magazines, de pamphlets, de films, de pièces de théâtre, etc. Le dossier accueillera tout autant des contributions historiographiques fondées sur des récits d’esclavage postérieurs à l’abolition, que des contributions montrant de quelle façon ces récits ont été utilisés à travers le temps ou le sont encore aujourd’hui.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Qualifier le racisme

    En dépit de son utilisation et de son invocation fréquentes, il n’y a pas d’accord sur ce que désigne le racisme. Ses usages sont variés et ont changé au cours du temps. Qu’a-t-on à l’esprit lorsqu’on parle de « racisme » et que l’on désigne une situation, un comportement ou un système comme « racistes » ? Quels sont les conflits d’interprétation, les malentendus, les dits et les non-dits que le terme génère ? Quelles possibilités d’action ouvre-t-il et quelles portes referme-t-il ? Quels sont les usages scientifiques faits de la notion de racisme et quelles sont les modalités d’opérationnalisation de ce concept pour les sciences humaines et sociales  ? Le colloque abordera cette question du (ou des) « racisme(s) » en réunissant des communications issues de toutes les disciplines en sciences humaines et sociales (sociologie, science politique, anthropologie, histoire, philosophie, droit, linguistique, etc.).

    Lire l'annonce

  • Vauvenargues

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Soyons fous !

    Revue « Tête-à-tête » (n°10)

    À travers les œuvres et la pensée créatrice, elle propose à ses auteurs d’appréhender cette folie, peut-être nécessaire et magnifique, qui s’exprime dans une forme de démesure, d’excès, d’utopie ou de dystopie, mais encore de décalage ou de distorsion qui peuvent être la marque d’une lucidité tournée tant vers la franche rigolade que vers l’authentique désespoir. Que sa raison propre l’éclaire ou l’aveugle, le fou est conduit à prendre des risques, à transgresser, à déraper, à devenir aux yeux d’autrui et du sens commun un individu hors-norme. Cette folie amuse mais elle inquiète aussi car, dans un geste réfléchi ou pulsionnel, le fou peut basculer du côté de l’irrationnel (fun ou déviance) mais aussi dans une forme de sagesse, voire une certaine philosophie du monde. Faut-il donc être déraisonnable pour être fou ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Écrire l’histoire des maquis et des luttes clandestines au Cameroun

    Au-delà de la mémoire éclatée

    Au Cameroun, dans le processus de décolonisation, de nombreux Camerounais passent de la dissidence à la lutte clandestine. Pour structurer leur capacité à dire non à la colonisation française, ils prennent le chemin du maquis. Ruben Um Nyobe, Secrétaire Général de l’UPC, mouvement interdit en juillet 1955 et dans la clandestinité, considère que : « Traqués par les colonialistes, [les militants de l’UPC] ont été contraints de se retirer de la vie publique ». De même, pour lui, être dans le maquis est tout simplement la continuation du travail de militant dans l’ombre. Cette perception du processus de libération entre en contradiction avec l’interprétation que fait une partie importante des acteurs de la décolonisation du Cameroun.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Le militantisme aujourd'hui

    Interroger le changement

    Deux laboratoires - le CERLIS et PHILéPOL - de la faculté de sciences humaines et sociales de l'université Paris Descartes se sont associés pour constituer une journée d'études autour de la question du militantisme. Nous invitons les potentiels intervenants - doctorants et docteurs venant de diverses disciplines des sciences sociales - à questionner l'évolution du militantisme à travers deux axes majeurs : d'une part, interroger la dichotomie droite / gauche au sein du militantisme, d'autre part, discuter de la pluralité des espaces du militantisme dans le contexte récent d'une démocratisation d'internet.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Blasphème, profanation, iconoclasme

    Revue Ethnologie française

    « Blasphème, profanation, iconoclasme » : ces termes ont été illustrés de manière spectaculaire en quelques semaines au début de l’année 2015. Analyser ce genre d’actes nécessite de les resituer dans le temps et l’espace, d’en dessiner la genèse, de les déployer dans leur complexité, et de les comparer à d’autres. Tel est l’objectif de cet appel à contributions pour la revue Ethnologie Française. Ce faisant, ce projet s’inscrit dans le sillage ouvert par un numéro précédent consacré aux « Paroles d’outrage » en 1992 (vol. 22, n°3).

    Lire l'annonce

  • Bacău

    Appel à contribution - Langage

    Formes discursives. Nouvelles perspectives

    Langue, littérature, communication

    Le domaine de l’analyse du discours n’est pas le résultat d’un acte programmatique, mais il s’est imposé après les années soixante comme une suite nécessaire à l’apparition des disciplines telles : la psycholinguistique, la sociolinguistique, la pragmatique, l’ethnographie de la communication, l’ethnométhodologie, la psychosociologie du langage. Le discours peut se référer à l’activité verbale en général ou à chaque événement de parole. Il est à même de désigner tantôt les règles de la formation discursive, tantôt le discours lui-même, vu comme un type particulier de texte dans son rapport avec le contexte (discours télévisuel, journalistique, médical, juridique, etc.). Comme domaine dynamique et protéiforme par excellence, l’analyse du discours ne cesse de se renouveler. Son actualité dérive de l’étude des productions transphrastiques, orales ou écrites, conjuguée à leurs significations sociales.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Pensée

    Le neutre

    La notion de neutralité, ainsi que l’indique son étymologie, neuter (ni-ni), refuse de prendre parti et d’inscrire sa parole, qu’elle soit assujettie à l’ordre social ou qu’elle se prétende révolutionnaire, dans un espace des possibles ouvert et simultanément limité par ce qui est contesté. Or l’idéal de retraite ne relève-t-il pas du simple fantasme et le déni de toute prise de position dans l’espace politique n’équivaut-il pas à la reconduction pleine de mauvaise foi de ce qu’il y à proprement de politique jusque dans le refus d’en reconnaitre le domaine sans limites d’exercice ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Océanie

    Les mises en récit de la mine dans le Pacifique : histoire, littérature, politique, patrimoine

    Dossier du Journal de la société des oceanistes

    Le projet de ce dossier, coordonné par Eddy Banaré et Pierre-Yves Le Meur est de mettre en lumière autant la variété des problématiques posées par l’exploitation minière dans le Pacifique que leurs points de convergence, aux travers du prisme de sa mise en récit : comment la mine est-elle racontée ? Par qui, à quelles fins et avec quels effets ? Pour traiter de ce thème, sont attendus des papiers proposant des analyses et des mises en contexte des textes, situations et héritages historiques et des productions artistiques (littéraires, picturales, cinématographiques, théâtrales, etc.) et muséographiques portant sur les différentes formes de mise en récit de la mine dans le Pacifique.

    Lire l'annonce

  • Craiova

    Appel à contribution - Langage

    Les gros mots de la politique

    Revue en ligne Argotica (n° 1(2)/2013)

    La thématique que nous nous proposons d’interroger dans le prochain numéro d’Argotica, dans une perspective lexicologique, sémantique et sémiotique, est celle des « Gros mots de la politique », toute production langagière pour des sujets engagés dans des stratégies d’interlocution, des positions sociales ou des conjonctures historiques, avec une intention plus ou moins réfléchie d’influencer les destinataires.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Appel à contribution - Pensée

    Métabolisations de la « cohésion sociale »

    Colloque international dans le cadre du projet « Dynamiques citoyennes en Europe »

    Dans le cadre du projet Dynamiques citoyennes en Europe (http://www.dcie.net) nous invitons au colloque Métabolisations de la « cohésion sociale » qui aura lieu du 15 au 16 mars 2013. Doctorants, post-doctorants… seront invités à interroger à nouveaux frais la conflictualité de cette formule peu définie « cohésion sociale » (J. Donzelot). D’où provient, qu’apporte encore ce « quasi concept » (Caroline Guibet Lafaye) ? Quelles pratiques anciennes et nouvelles produisent une telle cohésion ? Les participants questionneront les multiples « Métabolisations de la cohésion sociale ». Le colloque sera clos par un débat commun confrontant les différentes positions développées durant ces deux journées. Les contributions seront publiées au sein de la revue en ligne « Droit de Cité ».

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Langage

    Couleur politiques

    Revue Mots. Les langages du politique

    Dans ce numéro intitulé Couleurs politiques une réflexion d’ensemble sera consacrée au rôle joué par les termes de couleur dans le discours politique : d’un point de vue strictement lexicologique, en raison de la spécificité de ces termes ; du point de vue de l’analyse des discours politiques dans la mesure où, sous des formes très diversifiées, ils configurent la « politisation » même du discours.

    Lire l'annonce

  • Galaţi

    Appel à contribution - Langage

    Lexique commun / lexique spécialisé : le lexique politique, témoin des transformations sociopolitiques

    La conférence s’adresse aux chercheurs spécialistes du domaine des sciences de la langue, des sciences politiques, de la sociologie, de l’ethnologie et de l’histoire des mentalités. Les débats concerneront les problèmes soulevés par l’approche pluridisciplinaire du lexique politique et par la mise en évidence, d’un point de vue comparatiste, des différences et des similitudes repérables au niveau du lexique politique commun, mondialisé, véhiculé dans les diverses langues modernes.

    Lire l'annonce

  • Évian-les-Bains

    Appel à contribution - Pensée

    Individu – individualisme – individualité

    Le commerce de l'homme avec le monde est marqué par sa rencontre avec des objets singuliers. Les objets sont donc, considérés logiquement, des individua : les éléments dont le monde est fait. Dans l'ontologie sociale, nous sommes confrontés à un concept de l'individu plus ambitieux qui engage notre auto-compréhension comme êtres humains. Le principe de leur individualité n'est pas la simple continuité d'existence dans le temps et dans l'espace, mais l'unité de la conscience de soi. Pour ce qui est des personnes, tout ce qui est numériquement un n'est pas encore individuel. Sur cet arrière-plan, le concept de l'individualité a été marqué comme un concept critique. Le 17e Colloque Philosophique International d'Evian invite des philosophes au bord du lac de Genève pour discuter du concept d'individualité dans tout l'éventail de ses significations.

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Appel à contribution - Études urbaines

    (In)visibles cités coloniales

    Stratégies de domination et de résistance de la fin du XIXe siècle à nos jours

    Ce colloque pluridisciplinaire réalisé dans le cadre du programme « Villes invisibles et écritures de la modernité » de la Maison Inter-universitaire des Sciences de l'Homme d'Alsace (MISHA), se propose de mettre en lumière les relations entre processus de colonisation et d’urbanisation à travers les notions de visibilité / invisibilité. La colonisation fait intervenir systématiquement des rapports de pouvoir et la substitution d’un ordre par un autre de façon plus ou moins violente ou radicale. Il s’agira non seulement d’étudier les pratiques urbanistiques qui se caractérisent par une forme de domination, de cécité, d’incompréhension par rapport à un territoire urbain, mais également les résistances à cette domination et leurs manifestations culturelles (usages, événements, …) et objectales (spatiales et architecturales). La visibilité/invisibilité fait appel à des processus hétérogènes tels que la superposition de states temporelles et(ou) spatiales, les projections utopiques ainsi que le mimétisme colonial qui sont autant de déformations réciproques du colonisé et du colonisateur. La colonisation peut être comprise ici dans un sens symbolique, et non uniquement d'après un sens « géopolitique ».

    Lire l'annonce

  • Caprino Veronese

    Appel à contribution - Langage

    Le lexique entre identités culturelles et genres textuels

    Colloque International

    Ce colloque, organisé dans le cadre du « PRIN Dictionnaires, manuels, mots au croisement des langues, des cultures et des idéologies », se donne comme objectif de faire la lumière sur la relation vocabulaire/héritage culturel en se concentrant tout particulièrement sur les dictionnaires, les glossaires et les méthodes de langue.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Ethnologie, anthropologie

    Supprimer ce filtre
  • Anthropologie politique

    Supprimer ce filtre
  • Langage

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux