AccueilTypesAppel à contribution




  • Vauvenargues

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Soyons fous !

    Revue « Tête-à-tête » (n°10)

    À travers les œuvres et la pensée créatrice, elle propose à ses auteurs d’appréhender cette folie, peut-être nécessaire et magnifique, qui s’exprime dans une forme de démesure, d’excès, d’utopie ou de dystopie, mais encore de décalage ou de distorsion qui peuvent être la marque d’une lucidité tournée tant vers la franche rigolade que vers l’authentique désespoir. Que sa raison propre l’éclaire ou l’aveugle, le fou est conduit à prendre des risques, à transgresser, à déraper, à devenir aux yeux d’autrui et du sens commun un individu hors-norme. Cette folie amuse mais elle inquiète aussi car, dans un geste réfléchi ou pulsionnel, le fou peut basculer du côté de l’irrationnel (fun ou déviance) mais aussi dans une forme de sagesse, voire une certaine philosophie du monde. Faut-il donc être déraisonnable pour être fou ?

    Lire l'annonce

  • Aberystwyth

    Appel à contribution - Pensée

    Dialectics of Dread and Refuge

    Theatre, Performance and Philosophy Working Group (TaPRA Conference)

    In A Grammar of the Multitude, Paolo Virno discriminates between the Kantian view of the dialectic of dread and refuge, which is based on a distinction between particular danger and absolute danger (also articulated by Heidegger through the distinction between fear and anguish) and the collapse of this distinction in the post-Fordist world, in which "the dividing line between fear and anguish, between relative dread and absolute dread, is precisely what has failed." (Virno 2004, 32) If post-Fordist institutions rely on a culture of pervasive dread – manifest as fear and anxiety – how do we resist this nearly intangible culture today? Arguably, we are moving beyond the sort of entrenched paralysis Virno speaks of, towards a new sort of political breakthrough, a manner of imagining life not determined by institutional cultures of fear and anxiety. Yet much thinking needs still to be done around the ways in which we engage in concerted resistance: do we fight within institutional walls – and if so, how do we resist systems of perpetual visibilisation – the gaze of securitization that renders us so exposed? What does this fight look like? Do we exit – and if so, where to? Is there a new underground? 

    Lire l'annonce

  • Berlin

    Appel à contribution - Représentations

    Capitalist Aesthetics

    Open Cultural Studies Journal (De Gruyter)

    Open Cultural Studies, an OA peer-reviewed Journal (De Gruyter) invites submissions to a special issue on  Capitalist Aesthetics edited by Dr Pansy Duncan & Dr Nicholas Holm (Massey University The issue will explore the aesthetic configurations—from the cute to the comfortable, from the no-brow to the fringe—through which the economic logics of late capitalism come to crystallize today. It invites work that treats the stylistic and formal dimension of cultural objects, and the verdictive and affective dimensions of cultural discourse/experience, as valuable “cryptograms” of contemporary ideological formations and the economic relations they sustain.

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Design et politique

    IIIe journée internationale d’études en design du laboratoire ACCRA de l’université de Strasbourg

    Pour cette troisième journée d’études en design, nous souhaitons interroger le lien existant (ou non) entre le politique et le design. S’il est vrai que la pratique du design peut amener à des changements de paradigmes, il faut supposer qu’elle opère à l’encontre des préceptes établis, contre ce que Jacques Rancière appelle « le régime de la police ». De ce fait, que l’on pense aux formes traditionnelles du politique conçues par Paul Ardenne comme une trinité – la tutelle, la collusion et l’opposition – ou à quelque autre forme nouvelle de politisation de la culture que le même auteur devine depuis l’émergence de l’art contextuel, la création artistique semble être un moteur de mutation politique. Qu’en est-il alors des arts appliqués ? Pouvons-nous nous appuyer sur l’historicité du champ de l’art pour envisager la dimension politique du design ? Ou bien à l’inverse celui-ci agit-il indépendamment des phénomènes artistiques et développe-t-il sa propre relation avec le politique ?

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Appel à contribution - Représentations

    Pirates

    Revue Tête-à-tête n° 07 (printemps 2015)

    Bandit de grands chemins, des mers ou de l’internet, le pirate fait figure de voleur patenté qui peut commettre le pire pour servir son propre intérêt. Mobile et opportuniste, prompt à investir les zones de non-droit et les terres franches, le pirate est doué d’une habileté, d’un savoir-faire : celle du faussaire, du passe-muraille qui se glisse dans les brèches pour infiltrer et défier les tenants d’un ordre qu’il veut déjouer au risque d’être assimilé au terroriste qu’il n’est pas toujours. La veille active des organisations pirates, qu’elle soit anonyme ou non, clandestine ou revendiquée, silencieuse ou tapageuse, échappe aux catégories habituelles du droit et interroge les principes de la propriété intellectuelle, de la circulation des biens et des idées mais aussi la légitimité des gouvernances. Abolition des brevets pharmaceutiques et des droits d’auteurs, licences alternatives et mouvance copyleft, Deep Web ou Darknet, parti pirate ou punk attitude, roman d’aventures ou essai insurrectionnel, activisme forcené ou performances dans l’espace public, défense des libertés fondamentales ou plateforme criminelle : autant d’enjeux socio-politiques et esthétiques dont les artistes et penseurs de ce numéro pourront explorer les trésors et les profondeurs.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Attente / Attentat

    Les formes de l'attente

    Appel à contributions consacrées à « l'attente ». On passe sa vie à attendre. Rien de moins neutre en vérité que les périodes d’attente, ces intervalles étranges apparemment sans histoire. Qu’est-ce qui se joue dans ces stases où le temps est comme suspendu ?Quelles sont les formes historiques de l’attente ? Quelles en sont les formes non-occidentales ? Comment penser l’attente au sein d’autres systèmes temporels, moins « progressistes » que le nôtre ? Existe-t-il des sociétés sans attente ? Quelles autres conceptions de l’attente, peut-être plus positives, nous permettent-elles d’entrevoir ?Quels sont les lieux, les formes et les espaces de, l’attente ayant récemment émergés ? Textes finaux attendus pour fin janvier 2011.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Ethnologie, anthropologie

    Supprimer ce filtre
  • Anthropologie politique

    Supprimer ce filtre
  • Études visuelles

    Supprimer ce filtre