AccueilTypesAppel à contribution




  • Appel à contribution - Études urbaines

    La ville caribéenne, les villes dans la Caraïbe

    Revue « Études caribéennes » n°39 (2018)

    La ville caribéenne, cette inconnue. Établissements humains hétérogènes, héritages des premiers temps coloniaux, refuges des démunis et des sans-logis, métissées et fragmentées, vitrines du tourisme caribéen, les villes caribéennes affichent les ambitions économiques de ces territoires insulaires et autres rivages baignés par la mer des Caraïbes. D’aspect chaotique, juxtaposant des fragments de modernité et d’exotiques anachronismes, cette ville duale, objet social et représentation ou symbole politique, ouvre un champ immensément riche et original. Tantôt d’allure européenne, reliquat d’Afrique – diront d’aucuns –, ville américaine – sans doute –, format hybride, la ville caribéenne constitue bien un objet d’étude spécifique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Droit à la ville au Sud, expériences citadines et rationalités de gouvernement

    Ce colloque international propose de travailler la notion de droit à la ville depuis les villes du Sud. Il s’attache à en restituer la portée critique et souhaite soumettre à la réflexion collective la notion de droit à la ville de fait, forgée dans le cadre d’un programme de recherche collaboratif, DALVAA. Il invite donc des participants de disciplines et d’institutions variées, à engager un dialogue sur le rôle des expériences citadines dans la mise en ordre socio-spatiale des villes du Sud. 

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études urbaines

    Enjeux sociaux et politiques de la marche en ville

    Revue « Espaces et sociétés »

    Pour l’urbanisme fonctionnaliste, la marche à pied est soit un mode de déplacement secondaire dans un système de transport à l’échelle de l’agglomération, soit une activité de promenade dans des lieux privilégiés – espaces verts ou centres-villes touristiques et marchands –. L’accessibilité pédestre, loin d’être universelle, est donc très inégalitaire selon les espaces urbains ou les catégories de population.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    La rue dans tous ses états

    Mondes ibériques (Europe, Amérique, Afrique, Asie) XIX-XXI

    Élément constituant de la ville, la rue a beaucoup évolué au fil des siècles. Assurant la mise en relation des lieux, des fonctions et des groupes sociaux, elle est une forme urbaine qui a une configuration, une architecture, une histoire. Elle a ses logiques, ses dynamiques et ses usages. Ses pratiques et ses représentations sont liées à l’espace urbain dans lequel elle s’inscrit ; elles dépendent aussi de facteurs politiques et socio-économiques. Le « sens » de la rue pouvant donc varier considérablement, il est nécessaire d’aborder celle-ci sous l’angle d’un certain relativisme, en gardant présente à l’esprit la notion d’échelle. Ce colloque envisage la rue dans les mondes ibériques à travers ses dimensions fonctionnelles, socio-économiques, politiques et culturelles, au prisme des lieux et des éléments qui la composent, de ses acteurs et de ses créations. Quatre axes seront privilégiés : la « rue de l’urbaniste » ; Un espace socio-économique : lieu de passage et d’échanges ; Un espace symbolique : « ordre et désordres » ; Un espace de création artistique et langagière

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études urbaines

    Migrants et accès à la ville

    Revue « Espaces et Sociétés »

    Récemment l’ampleur des phénomènes migratoires a généré images et discours forts qui incitent d’une part à replacer ces événements dans les débats académiques et d’autre part à participer à leur objectivation. Ce numéro d’Espaces et Sociétés porte sur l’accès à la ville des migrants, considérant cet accès comme une étape intermédiaire entre le flux de la migration et l’inscription (ponctuelle, provisoire ou permanente) de la personne dans des lieux spécifiques. Sont attendues des propositions analysant la matérialité des lieux d’accès, les dispositifs qui accompagnent ces processus, les objets qui matérialisent les situations migratoires et enfin la dimension temporelle des lieux. Les recherches empiriques portant sur des pays dits du Sud seront fortement appréciées car propices au renouvellement des cadres d’analyse et des catégories opérationnelles, souvent forgés dans les pays du Nord.

     

    Lire l'annonce

  • Poitiers

    Appel à contribution - Géographie

    Penser les migrations pour repenser la société

    L’objectif de ce colloque international célébrant le trentième anniversaire du laboratoire MIGRINTER est d’examiner la contribution de la recherche sur les migrations internationales aux sciences de l’Homme et de la société. Il consistera en l’organisation d’ateliers mettant en avant quelques-uns des champs scientifiques qui ont été travaillés par les questions afférentes aux migrations : la production de la ville ; le rapport des migrants au politique et du politique aux migrants ; l’histoire en-deçà et au-delà de la nation ; les littératures en/de l’exil ; les approches méthodologiques du mouvement.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études urbaines

    Logement et inégalités

    Espaces et sociétés

    Dans un contexte général d’aggravation des inégalités sociales, ce dossier entend faire le point sur le rôle que joue le logement dans le système des inégalités d’une part, sur les multiples déclinaisons des inégalités face au logement d’autre part. Face aux tensions croissantes que connaît le marché du logement, nous appelons à des contributions qui permettent de saisir les recompositions à l’œuvre dans ce champ bien balisé des études urbaines. Comment s’articulent aujourd’hui les inégalités produites par les dominations de classe, racistes et de genre dans l’analyse des modalités d’accès et des conditions de logement ? Comment sont produites ces  inégalités face au logement, qui en sont les acteurs, quel est le rôle des politiques publiques ? À côté des situations ordinaires, nous encourageons les auteur-es à proposer des analyses des formes minoritaires de logement comme le « parc social de fait » ou l’hébergement chez un tiers. Enfin, cet appel interroge les conséquences des inégalités de logement sur la (re)production des inégalités, et les recompositions de la fonction classificatoire du logement.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Ces villes dont on ne parle pas

    Les villes de la recherche urbaine ont longtemps été et sont encore très largement aujourd’hui des « très grandes villes ».  Mais les réalités du fait urbain ne se limitent pas à elles. En France par exemple les villes petites et moyennes logent plus du quart de la population. Qu’est-ce que l’observation de ces villes apporte à la connaissance du phénomène urbain ? D’autre part dans les recherches consacrées aux grandes métropoles, c’est souvent des quartiers bien particuliers qui sont l’objet d’attention des chercheurs comme des medias, les quartiers d’habitat social périphériques ou les quartiers centraux « gentrifiés ». Mais des quartiers plus « ordinaires » il n’est pas souvent question. Qu’est-ce que l’observation de ces quartiers dont on ne parle pas « disent » de la ville ? Autrement dit, c’est à une ouverture des typologies de villes comme des typologies de quartiers qui sont sous jacentes aux discours et débats sur l’urbain que nous voudrions appeler.

    Lire l'annonce

  • Schœlcher

    Appel à contribution - Géographie

    Tourisme et ressources naturelles

    Revue « Études Caribéennes »

    Ce numéro de la Revue Études Caribéennes s’intéresse aux liens qui unissent et opposent l’activité touristique et les ressources naturelles, particulièrement dans les pays du Sud. La thématique est ouverte à toutes contributions ayant trait à la mise en tourisme des ressources naturelles dans les champs d'études géographiques, politiques, économiques sociologiques ou écologiques.

    Lire l'annonce

  • Bogotá

    Appel à contribution - Amériques

    Villes et conflits : hier, aujourd’hui, demain

    Journée des jeunes américanistes 2015

    Les conflits interrogent et mettent en débat les manières de faire et de vivre en ville. Ils offrent une entrée pour l’analyse des logiques d’action des acteurs et permettent d’explorer les rapports de pouvoir, les représentations sociales, les dimensions politiques de l’urbain. Les revendications des groupes sociaux et les dispositifs de gouvernances – telles la participation et la démocratie - sont particulièrement bien mis en relief par l’analyse des conflits. Les approches diachroniques révèlent les objets et les enjeux majeurs des luttes et mettent en évidence les processus et les ruptures qui caractérisent les dynamiques urbaines. Interroger les conflits contemporains (mobilisations globales, mouvement des places, usage des réseaux sociaux…) depuis les Amériques apporterait aussi des éclairages sur les dynamiques contemporaines de la région.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Cohabiter les nuits urbaines

    Penser, sentir et narrer la vie nocturne

    Depuis quelques années, la qualité de la vie nocturne des métropoles européennes est devenue un enjeu politique. Les états généraux de la nuit de Paris (2010) et de Genève (2011) ont marqué un tournant dans la volonté de certaines municipalités de réguler les temporalités urbaines. Cette nouvelle manière d’appréhender la ville peut s’expliquer, entre autres, par l’évolution des modes de vie et la désynchronisation des temps sociaux entre-eux et avec les rythmes individuels. Quelles sont les manières, aujourd’hui, d’occuper l’espace urbain nocturne, dans les quartiers centraux comme dans les marges des grandes villes ? Que signifie cette conquête progressive de l’espace nocturne ? Peut-on parler d’une banalisation et massification de l’accès à ces nuits ? Comment permettre une vie / ville nocturne apaisée ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    L'observation et ses angles

    Appel à articles d'Espaces et Sociétés

    Outil fondamental dans l'approche de l'espace et des rapports que les sociétés entretiennent avec lui, l’observation directe ou in situ n’est simple qu’en apparence. La revue « Espaces et Sociétés » invite donc les auteurs à réfléchir sur la façon dont ils ont mobilisé l'observation dans la conduite de leurs recherches. En particulier, nous souhaitons explorer l’hypothèse selon laquelle la pluralité des déclinaisons théoriques et techniques de l'observation est particulièrement saillante lorsque celle-ci porte sur des espaces, leurs configurations et leurs usages. Quel statut l'observation permet-elle d'accorder à l'espace ? Quelles sont les manières originales de saisir les lieux et les activités sociales qui les produisent ? Quels sont les critères de rigueur ou de validité de la méthode ? Quelles critiques peut-on lui adresser ?

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Appel à contribution - Études urbaines

    La comparaison internationale : méthodes et enjeux

    Revue Espaces et sociétés

    Espaces et sociétés réinterroge le rôle et la place de la comparaison internationale dans son domaine : les relations entre les sociétés et leurs espaces. Le dossier en préparation engage la réflexion sur les enjeux et les méthodes à l’œuvre dans cette approche. L’objectif n’est pas de présenter des résultats issus d’une comparaison internationale mais de porter l’accent sur les enjeux épistémologiques et méthodologiques de son usage.

     

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Espaces d'enfermement

    Revue Espaces et Sociétés

    En France ou à l'étranger, l’appel à articles souhaite cerner les logiques et les conséquences socio-spatiales de l'inflation carcérale et de la multiplication des espaces d'enfermement contraint et prolongé (centres éducatifs fermés, centres de rétention administrative, etc.). Quelles sont les spécificités des territoires qui accueillent ces espaces d'enfermement et quelles sont celles des territoires d'où viennent les détenus ? Quels sont les liens entre l'intérieur et l'extérieur, entre le lieu d'enfermement et son environnement ? Quels sont les rapports à l'espace à l'intérieur de ces lieux dont beaucoup sont aujourd’hui surpeuplés ? Espace d’ennui, de danger, de contrôle, de tri, de trafic, d'addiction, de maladie, de persécution, d'intégrisme et de folie, de suicide mais aussi de professionnalisation, d'amitié, d'amour, d'instruction scolaire, de sevrage, de remise en forme, de politisation, l'espace carcéral concentre les contrastes. Comment est-il affecté par le surpeuplement ? Quelles sont les résistances, adaptations, révoltes des salariés, des bénévoles, des détenus et de leurs familles ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Espagnol

    Supprimer ce filtre
  • Géographie urbaine

    Supprimer ce filtre