AccueilTypesAppel à contribution




  • Appel à contribution - Géographie

    Territoires et identités en Afrique

    Imaginaires de l’espace, dynamiques de développement et tensions socio spatiales

    Cet appel à contribution met en scène l'attelage de deux concepts clés : identités et territoires,  comme question centrale de la construction intellectuelle et socio-politique du monde contemporain. Deux objectifs majeurs sont retenus. Il s'agit tout d'abord de comprendre dans quelle mesure le couple identités et territoires peut être retenu comme levier ou tremplin de dévelopement en Afrique. Il est ensuite question d'analyser dans quelle mesure la rencontre entre identités et territoires peut prendre un tournant controversé susceptible de féconder une réflexion autour du rapport territoires, pluralités et vivre ensemble, une des piste qu'il convient d'envisager pour transcender les perspectives identitaires et les dérives communautaires associées.

    Lire l'annonce

  • Paris | Tokyo

    Appel à contribution - Asie

    Vocabulaire de la spatialité japonaise

    Séminaire annuel du réseau scientifique thématique Japarchi

    Le réseau scientifique thématique Japarchi s’est concentré sur la définition d’un ensemble de notions et de dispositifs fondamentaux de la culture spatiale du Japon ; ce travail fut matérialisé par la publication en 2014 du Vocabulaire de la spatialité japonaise. Le séminaire annuel Japarchi, qui va reprendre à l’automne 2018, souhaite s’inscrire dans la continuité de cette « encyclopédie ouverte » avec des interventions prenant appui et se concentrant sur un terme, une expression, un toponyme. Ces entrées thématiques concernent des dispositifs ou des agencements matériels, construits ou se déployant dans le territoire ; des notions ou des concepts relevant de l’architecture, de l’urbanisme ou du paysage ; des acteurs ou actrices qui agissent dans ou avec l’espace.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Le jeu de société : pratiques, produits et industries

    Numéro 13 de « Sciences du jeu »

    La revue Sciences du jeu consacrera un numéro spécial au jeu de société, intitulé « Le jeu de société : pratiques, produits et industries ». Elle sollicite des articles de sciences sociales éclairant les enjeux sociaux, économiques et historiques des industries, des intermédiaires et des publics de ces jeux. Les contributions peuvent s’intéresser tout autant aux jeux traditionnels qu’aux jeux contemporains, issus du secteur « de masse » ou « de niche », qu’il s’agisse de pratiques enfantines, familiales ou exclusivement entre adultes, occasionnelles ou fréquentes. Cinq axes seront privilégiés : le secteur du jeu de société ; les transformations éditoriales du jeu de société ; les intermédiaires du jeu de société ; évolution des jeux et des joueurs ; pratiques et usages du jeu de société.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Amériques

    Envisioning Latin America: Power and Representation in audiovisual (re)productions

    Forma Revista d'Estudis Comparatius. Art, Literatura, Pensament

    This issue seeks to critically address power structures in audiovisual (re)productions in and from Latin America and discuss how these play a role in the societal construction and representation of individual and collective identities, the ‘us’ and the ‘other’. By doing so, it aims at understanding how these representations – and broader discourses associated therewith – can be critically examined through media productions (cinema, television, radio, photography etc.) and their use as historical sources.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Élections locales, décentralisation et gouvernance en Afrique du Nord : quels changements après « les révoltes arabes » ?

    Nous souhaitons interroger les élections locales comme une composante du processus de décentralisation en Afrique du Nord. En effet, l’ensemble des États du Maghreb affiche dans leurs constitutions une volonté de transférer des compétences spécifiques cohérentes par rapport aux échelles de décision, et d’alléger le principe de tutelle de l'État central par la création d'une logique de partenariat mais aussi par l'organisation d'élections concurrentielles au suffrage universel d'assemblées représentatives afin de doter ce processus d’une relative légitimité. Cependant, les mises en œuvre institutionnelles de ces collectivités territoriales sont très différentes. Dans certains pays (Algérie et Égypte), les collectivités locales restent encore dépendantes du gouvernement central et l’administration. Au Maroc, la loi de 2015 a permis une plus forte autonomie politique des élus mais l’écrasante majorité des collectivités territoriales restent dépendantes financièrement de l’État central. En Tunisie, les élections de 2018 ont été organisées avant la publication des décrets d’application du nouveau code des collectivités territoriales.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Géographie

    Les petites paysanneries des arrière-pays montagneux et forestiers

    Contextes, contraintes et stratégies

    Les arrière-pays montagneux et forestiers méditerranéens, lieux d’ancrage de petites paysanneries (PP) séculaires aux marges des centres du pouvoir, ont historiquement constitué des lieux de refuge pour les populations chassées des plaines. De nos jours, les petites paysanneries montagnardes et forestières, plus composites et de plus en plus intégrées aux entités nationales, souffrent, paradoxalement, de l’excentricité géographique et de la marginalité économique et sociale. Or, au-delà de la diversité des milieux physiques, culturels et des rapports tissés avec les avant-pays urbanisés, ces mêmes sociétés développent des pratiques adaptatives fondées sur des logiques spécifiques qui restent malgré tout exposées à des risques et à des incertitudes multiformes, que la politique publique n’arrive pas à endiguer.

    Lire l'annonce

  • Lille

    Appel à contribution - Sociologie

    Démobiliser les quartiers populaires

    Répression, disqualification et cooptation comme stratégies de gouvernement

    Les quartiers populaires sont marqués par des périodes de mobilisation intenses, une dynamique associative et des formes d’auto-organisation réelles. S'ils ne peuvent être perçus comme des déserts politiques, force est de constater que l’action collective y demeure faible, fragmentée, contrainte. Différents facteurs peuvent expliquer ce constat, telles les ressources limitées des acteurs, les divisions touchant les groupes mobilisés ou des répertoires d’action parfois désajustés. Les stratégies de répression, de disqualification et de cooptation mises en œuvre par les pouvoirs publics jouent également un rôle décisif. C’est du moins l’hypothèse que voudrait mettre en discussion cette journée d’étude, par la mise en perspective de recherches portant sur le rôle des acteurs publics, des institutions et tout particulièrement de l’Etat, dans la domestication des mobilisations issues des quartiers populaires, en France comme ailleurs dans le monde.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Géographie

    Michel Chaillou à l'écoute de l'obscur

    L’œuvre de Michel Chaillou (1930-2013) est une œuvre entièrement à l’écoute des voix : par tous les moyens, elle cherche même à ce que des voix inentendues, oubliées, délaissées, refoulées, ou encore démodées, recommencent. Cette « écoute intérieure » qui fait le moteur d’une telle écriture serait à observer d’œuvre en œuvre dans tous les registres de l’activité d’écriture de Michel Chaillou, qu’elle soit romanesque, essayiste, orale ou éditoriale. Dans la continuité des deux colloques qui se sont déjà penchés sur son œuvre, à Angers en 2015 (« Une écriture en parcours ») puis à Dunkerque en 2016 (« L’écriture fugitive »), il s’agira de repenser à nouveaux frais la force d’écoute d’une telle œuvre. Nous nous proposons de le faire en suivant trois orientations complémentaires à partir des archives, des histoires et des géographies de Michel Chaillou.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Géographie

    Être noir·e en France : entre les espaces du visible et de l’invisible

    Revue « Géographie et cultures »

    Racisation, racialisation, ethnicisation renvoient à des processus sociaux qui ont en commun une essentialisation, culturelle puis politique, des personnes et des groupes. Certes il existe plusieurs groupes de personnes racisées, formant autant de minorités visibles, mais le cas qui nous intéresse ici est celui des populations « noires », soit des personnes qui, dans l’espace français, sont nommées « Noires » (Poiret 2010), plus facilement « Black » (Labbé-Pacheco, 2017), parfois « Africains », ou encore (confusément) Ultramarins » (Poiret, 2011a). Mais d’autres appellations, négatives ou tendancieuses, les stigmatisent comme « jeunes (africains) des banlieues  » (Agier & Bazenguissa Ganga, 2012) ou « le 9-3 » (Le Moigne et al., 2016). Ces appellations ne se recoupent que partiellement, elles sont toutefois l’expression d’expériences différenciées de minorisation et d’essentialisation dans l’espace et dans la société française. Dans cette perspective, le thème principal de ce numéro est le récit, l’expression et l’analyse des expériences d’être noir.e (Black Experiences), ici, maintenant (Lawrence, 2015).

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Géographie

    Spatialiser les rumeurs environnementales

    Revue « Géocarrefour »

    Cet appel à articles pour la revue Géocarrefour a pour but de questionner les rumeurs avec un regard spatialisé. Si les travaux de sociologues se sont déjà bien intéressés aux rumeurs, appréhender ce phénomène sous un angle spatial implique de réfléchir à ce qu’un territoire fait aux rumeurs et ce que des rumeurs font aux territoires. Les rumeurs sont de prime abord labiles, insaisissables dans leur matérialité (spatiale). Pourtant, leur dimension immatérielle semble pouvoir s’incarner dans les territoires, influer sur leurs représentations, voire modifier les pratiques des acteurs du territoire. Les textes auront pour but de préciser et interpréter les ancrages territoriaux des rumeurs : où naissent-elles, d’un lieu très précis ou d’un ensemble de lieux ? Quel événement en est la cause, où s’est-il produit, son discours est-il rapporté directement ou indirectement ? Quelles représentations du territoire de telles rumeurs véhiculent-elles ? Les contributions s’intéresseront à des rumeurs qui traitent d’enjeux environnementaux, ce qu’encore peu de travaux ont étudiés.

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Appel à contribution - Représentations

    Migrations : nos voix, nos chemins de traverse

    Rencontre entre arts, sciences et militances

    Du 22 au 28 octobre 2018 se tiendra, à Marseille, une rencontre autour de tables-rondes, expositions, projections, spectacles. Ce croisement des pratiques, créations et réflexions cherchera à explorer comment imaginer de nouvelles manières de rendre visible les migrations, d’entendre la voix migrante. Face à l’urgence et à la complexité des situations, face à un modèle sociétal qui oscille entre images spectaculaires et mesures restrictives, nous souhaitons en effet nous poser ensemble la question de notre responsabilité : comment sortir du « grand spectacle » politique et médiatique pour penser nos productions de façon à « dire la vérité du mieux possible » (N. Chomsky) ?

    Lire l'annonce

  • Lisbonne

    Appel à contribution - Histoire

    Insularities and enclaves in colonial and post-colonial circumstances

    Crossings, conflicts and identitarian constructions (15th - 21st centuries)

    Historically, archipelagos were considered as rehearsal spaces for new social constructions. Since colonization and, afterwards, colonialism and imperialism, many of them evolved in association with the strengthening of international networks, while others did not escape isolation and forced unequal integration in different spaces. On the other hand, enclaves were the outcome of historical circumstances, often externally decided, which prompted some degree of insularity regarding the immediate geographical surroundings. When those territories did not become independent, there were demands for autonomy or, at least, some underlying emancipatory and anti-colonialist feelings. Even when these feelings did not mobilize relevant segments of the population, they disclose the alterity – above all cultural – in regard to sovereignty.

    Lire l'annonce

  • Béja

    Appel à contribution - Histoire

    Frontières et régions frontalières

    La notion de limite d’État est présente dès l’Antiquité. En effet, l’Empire romain est bordé, à partir du Ier siècle, par un limes, ligne de postes fortifiés permettant de contrôler et de repousser les populations « barbares » vivant de l’autre côté. Par endroit, il s’agit d’une ligne continue. Ainsi, entre 122 et 127, l’empereur Hadrien fait édifier un mur de 117 kilomètres entre l’Angleterre et l’Ecosse actuelles. Au VIe siècle, l’historien byzantin Procope de Césarée distingue bien la romaion gè (terre des Romains) et les autres régions situées au-delà. Le mot « frontières » apparaît en français au XIIIe siècle. Il dérive du terme militaire « front » désignant la zone de contact avec une armée ennemie. L’acception actuelle se fixe progressivement à partir du XIVe siècle, à mesure que les pouvoirs étatiques se renforcent et qu’ils soumettent les territoires dépendant d’eux à des lois et à des impôts. Le progrès des techniques cartographiques et les travaux des ingénieurs topographes qui se développent à l’époque moderne permettent aux dirigeants de mieux définir les limites de leurs territoires et de mieux les contrôler. Cependant la fixation des frontières n’est pas uniforme dans le temps et, au XXe siècle, certains pays, en proie à des difficultés politiques ou économiques, n’ont pas encore exactement précisé l’emplacement de leurs confins.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Géographie

    Paysages européens pour la qualité de la vie ?

    Permanent European Conference for the Study of the Rural Landscape (PECSRL)

    We are pleased to announce the 28th session of the Permanent European Conference for the Study of the Rural Landscape (PESCRL), to be held on 3–8 September 2018 in Clermont-Ferrand and Mende, France. The PESCRL 2018 aims to progress discussion and learning within the community involved in landscapes and territorial development. The general theme encompasses the interactions between quality of landscapes, and quality of life, with a broad sense of this notion, including healthy environment, diversified and freely accessible, friendly social relationships, and good connections with cultural and heritage dimensions. The landscape occupies a key place because it is the visible result of human practices and activities inside a local area but it is also the vector of cultural and social values that contribute to create or reinforce a local identity.

    Lire l'annonce

  • Limoges

    Appel à contribution - Représentations

    Contre-cartographies dans les Amériques, XVIe-XXIe siècle

    Quels enjeux se trouvent derrière les dynamiques contre-cartographiques dans le contexte des Amériques ? Dans quel contexte les logiques contre-cartographiques peuvent-elles se mettre en place ? Comment se créent-elles et de quelles impulsions émanent-elles ? Quels savoirs sont mobilisés dans les processus d’élaboration contre-cartographique ? Dans quelle mesure parviennent-elles à déjouer les représentations hégémoniques de l’espace ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Action et nature

    Numéro thématique de « NPSS - Nouvelles perspectives en sciences sociales »

    Les textes proposés viseront à examiner la spécificité des liens réciproques mais non symétriques entre action et nature, entre nature et action : actions, réactions, rétroactions. La nature révèle notre société dans sa capacité/incapacité à agir, comme notre action révèle nos représentations de la nature. L’accent est mis sur l’action collective (législation préalable à l’action qu’elle encadre, gestion, planification, protection, stratégie, ingénierie, projet…) sans toutefois exclure l’action individuelle (actes, usages, pratiques, projets, anticipations…) à condition qu’elle révèle nos représentations de la nature et/ou qu’elle soit présentée comme découlant de facteurs d’ordre naturel. La nature comme l’action peuvent être abordées comme catégories analytiques ou philosophiques ou bien à travers des cas particuliers, localisés, remis en situation.

    Lire l'annonce

  • Niamey

    Appel à contribution - Afrique

    Les migrants africains dans le monde : entre déboires, identité et altérité culturelle

    « Cahiers du CELHTO », n°4

    La revue inter-africaine Les Cahiers du CELHTO, publiée par le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (CELHTO), un bureau spécialisé de la commission de l’Union africaine (UA) basé à Niamey au Niger, lance à l’endroit de toute la communauté des ecnseignants-chercheurs et des chercheurs, un appel à contribution en vue de la publication de son quatrième numéro, appelé à paraître en décembre 2018. Cette revue se veut être un organe de publication, mieux, un instrument d’échanges inter et intra disciplinaire, un espace dont l’objectif principal est de susciter, dans les rangs de la communauté des enseignants-chercheurs et des chercheurs, notamment africains, des réflexions scientifiques de fond sur des sujets ayant trait à la culture, aux savoirs savants et profanes, et aux questions connexes, liées au développement.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    La fabrique des patrimoines européens au XXIe siècle

    Revue « Culture et musées »

    Ce numéro de Culture et Musées s’attachera à interroger les éléments du patrimoine européen (musées, sites, paysages, œuvres d’art, patrimoines matériels et immatériels, etc.), leur mise en réseaux selon des dynamiques transnationales, frontalières et interculturelles (route, itinéraire, chemin, etc.) mais aussi leurs modes de revendication identitaire par les acteurs de la société civile. Il s’agit également de comprendre les stratégies politiques, éthiques, économiques et communicationnels des institutions nationales ou inter-gouvernementales en charge des politiques européennes du patrimoine, notamment le conseil de l’Europe, en vue de l’année européenne du patrimoine culturel (2018).

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Géographie

    Les temporalités des populations au XXIe siècle

    Revue « Espace, populations, sociétés »

    En 2007, la revue Espace Populations Sociétés consacrait un numéro double à la question des temps et des temporalités des populations et rassemblait des travaux qui faisaient le bilan, en France, des formes d’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, des effets des dissociations habitat / lieu de travail, des inégalités d’accès aux ressources des territoires, plus ou moins régulées par l’offre de mobilité individuelle et collective, et s’intéressait aussi aux formes de cohabitation des populations dans les espaces publics et touristiques. Ces questions restent d’une actualité vive aujourd’hui et méritent d’être ré-examinées et approfondies. En effet, l’impact des désynchronisations dans le champ de la vie quotidienne des populations et du travail, à toutes les échelles et toutes les latitudes du monde, est d’une telle ampleur depuis une décennie qu’il nécessite d’en renouveler sans cesse les analyses. C’est l’objet de ce numéro. 

    Lire l'annonce

  • Québec

    Appel à contribution - Géographie

    Espaces marchands, centre commercial et paysage urbain dans un monde globalisé

    Session spéciale de « Commerce et culture »

    Le centre commercial est souvent désigné aujourd'hui comme un équipement créant de la « désurbanisation » ou associé aux « non-lieux » (Augé 1992), il apparaît comme un des « objet » urbain visible d'une mondialisation financière détruisant les paysages locaux pour produire un paysage standard. Ainsi, à bien des égards, le centre commercial semble surgir, faire irruption dans un paysage familier, voire quotidien, et bouleverse son ordonnacement. Cependant, il ne peut s'établir et connaître un certain succès que dans un paysage urbain, social et culturel en mouvement. Il s'insère peu à peu dans un environnement qui se restructure, il n'en est pas la seule composante mais il en est un marqueur.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Géographie : politique, culture et représentation

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux