AccueilTypesAppel à contribution




  • Göttingen

    Appel à contribution - Europe

    Difference, diversity, diffraction: confronting hegemonies and dispossessions

    10th European Feminist Research Conference

    The overall theme of the conference is “Difference, Diversity, Diffraction: Confronting Hegemonies and Dispossessions”, which refers to a topic central to Gender Studies: the social construction of difference and inequality on the one hand, and the recognition of marginalised experiences and subject positions on the other. In the face of growing right-wing populist movements, anti-feminist and anti-queer backlash, forced migration, austerity and climate change, these concerns take on renewed relevance. The subtitle “Confronting Hegemonies and Dispossessions” is a call to reflect on, challenge and defy the hierarchies, subjugations and deprivations that are linked to structural differentiations and to find affirmative ways of dealing with difference , diversity and diffraction. The conference is committed to promoting a feminist anti-racist accessible space for all genders.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    Critiques féministes des savoirs : créations, militantismes, recherches

    Dans les années 1970, les critiques énoncées par des mouvements militants et des universitaires à l’encontre du savoir scientifique ont permis la formulation des théories des « savoirs situés ». Selon Sandra Harding (1986, 1991), Donna Haraway (1991) ou encore Patricia Hill Collins (1990), la construction de « savoirs situés » doit permettre non seulement d’expliciter les biais du point de vue masculin, de classe supérieure, blanc, eurocentré et cis-hétérocentré à partir duquel sont, pas seulement mais majoritairement, produits les savoirs scientifiques. Il s’agit ensuite de favoriser l’émergence de nouveaux savoirs, des savoirs situés, à partir desquels les rapports de domination pourront être mis en évidence pour être ensuite déconstruits. En tant qu’association de jeunes chercheur·se·s situé·e·s à l’intersection de ces champs, nous souhaitons participer à la production et à la mise en valeur de ces savoirs à travers ce projet construit sur deux années.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    Le(s) genre(s)

    Définitions, modèles, épistémologie

    Né en 2014 de la collaboration d’une trentaine d’étudiant∙e∙s de master et de doctorat inscrit∙e∙s dans des disciplines variées des sciences humaines et sociales et des sciences expérimentales, le laboratoire junior GenERe (Genre : epistémologie et recherche) prendra fin en 2015. Pendant deux ans, cette structure nous a permis d’organiser des journées d’étude sur des thèmes variés (« Genre et bande dessinée », « Genre et politiques publiques », « Que faire de la “théorie du genre” ? »…), des rencontres avec des militant∙e∙s et personnalités comme Pinar Selek ou Jeffrey Weeks, et un premier colloque en décembre 2014 sur les liens entre « Genre et sexualités ». Pour notre deuxième et dernier colloque, prévu pour décembre 2015, nous avons décidé de revenir aux motivations originelles de ce projet collaboratif et pluridisciplinaire, en proposant deux jours de réflexions sur des questions épistémologiques.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Des violences conjugales aux violences intrafamiliales : quelles définitions pour quelles compréhensions du problème ?

    Revue internationale Enfances Familles Générations

    Les violences faites aux femmes sont désormais une catégorie d’action publique. Elles font l’objet de débats et de controverses dans l’espace public, de comptages – quoique partiels – par les pouvoirs publics et de politiques publiques, via des campagnes de prévention, la création de refuges ou de centres de conseils, qui réunissent une pluralité d’acteurs institutionnels et non institutionnels, à l’échelle nationale comme à l’internationale. Elles font également l’objet de législations spécifiques qui varient d’un contexte à l’autre.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    L’intersectionnalité et les pratiques sociales

    Revue Nouvelles pratiques sociales Vol. 26, no 2 (printemps 2014)

    Nous voulons dans ce dossier, faire le point sur l’intersectionnalité, ses différentes approches, et explorer le potentiel pour le renouvellement des pratiques sociales que ce soit en recherche, en enseignement, en intervention ou dans une perspective de théorisation. Pour ce faire, nous aimerions solliciter des articles qui examinent différentes questions liées aux inégalités sociales vues sous l’angle de l’intersectionnalité ainsi que des contributions qui font état d’expérimentation de pratiques d’intervention inspirées de ce cadre. En bref, nous souhaitons explorer dans ce numéro un bon nombre des usages possibles de l’intersectionnalité.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Décrire la violence

    Appel à contribution revue Tracés n° 19

    Face au foisonnement et aux oppositions théoriques dans le champ des études sur la violence, le numéro de Tracés n’entend pas défendre une ligne théorique exclusive, mais bien plutôt inciter les contributeurs à discuter de la pertinence de modèles descriptifs et explicatifs en rapport à des terrains déterminés et des techniques de recherche explicitées. Poser la question en termes de description permettra – c’est le pari de ce numéro – de reposer certains problèmes (celui des causes, des facteurs de la violence, mais aussi de ses effets sur les corps, individuels et politiques), voire d’en faire émerger de nouveaux, hors des oppositions paradigmatiques discutées en sciences sociales depuis un demi-siècle.

    Lire l'annonce

  • Pessac

    Appel à contribution - Géographie

    Masculin féminin : questions pour la géographie

    Colloque international les 16, 17 et 18 septembre 2010

    Alors que le nombre de publications sur les études de genre ne cesse de croître dans la plupart des disciplines des sciences sociales, il nous est apparu important de faire le point sur l’apport spécifique qu’elles apportent à la géographie si l’on considère que cette discipline est aujourd’hui une science sociale attachée à penser l’espace des sociétés humaines. L’objectif de ces journées sera de faire apparaître la dimension épistémologique du genre comme outil de questionnement de la science géographique en général, qu’elle s’appréhende par le biais de l’analyse spatiale, de la géographie des pratiques sociales, d’études régionales, d’études culturelles etc. Le dénominateur commun des communications sera de considérer le genre comme un objet géographique, c'est-à-dire un « construit cognitif permettant d’appréhender un phénomène spatial » (Lévy et Lussault, 2003).

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Histoire des femmes

    Supprimer ce filtre
  • Épistémologie

    Supprimer ce filtre