AccueilTypesAppel à contribution




  • Bordeaux

    Appel à contribution - Études des sciences

    Archéologie et politique

    Collusion ou conflit entre l'archéologie et la politique

    Compte tenu de leur importance et de leurs conséquences sur notre culture et l'histoire de nos civilisations, les liens entre l’archéologie et la politique sont d'une actualité brûlante et bien qu’ils soient traités dans les médias ils suscitent souvent des commentaires peu éclairés. Ce sujet aujourd’hui très commun peut être abordé selon deux approches. D’un côté on voit dans l’histoire, ancienne ou récente, voire très actuelle, que, parfois sans hésiter à recourir aux faux les plus grossiers, les pouvoirs politiques ou les nationalismes ont cherché et cherchent encore dans l’archéologie la justification des idéologies ou des revendications les plus contestables. D’un autre côté, on voit bien aussi que la recherche et le sauvetage légitimes des vestiges du passé ainsi que la conservation attendue de ce qui en est mis au jour sont devenus des enjeux politiques, au sens noble du terme, c’est-à-dire qu’ils sont l’affaire de tous, qu’ils font partie, au même titre que la protection de l’environnement, par exemple, des grands dossiers (notamment ceux de l’aménagement du territoire) que doivent désormais prendre en compte les responsables publics, à quelque niveau de décision ou d’exécution, national, international ou même mondial, qu’ils se situent.

    Lire l'annonce

  • Édimbourg

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Colonial geopolitics and local cultures in the Hellenistic and Roman East (IIIrd Century B.C. – IIIrd Century A.D.)

    Géopolitique coloniale et cultures locales dans l'Orient hellénistique et romain (IIIe siècle av. J.-C. – IIIe siècle ap. J.-C.)

    It seems clear that, in the Greek-speaking regions of the Roman Empire, Hellenistic models (civic, military or institutional) exercised considerable influence over “Italic” colonial projects. Within this field, relations between military colonists and indigenous peoples demand special attention, considering the degree of social, cultural, economic, political and geopolitical transformation brought about by the installation of certain groups upon those lands as a result of the will of the great power(s) that ruled over them. As for the Roman colonization, modern scholars have often described Roman colonies as vectors of Romanization inserted in alien lands, writing that these communities must have functioned as images of a “small Rome.” While the existence of Latin-speaking colonists ruled by a favorable juridical system such as the Ius Italicum cannot be denied, such a reductionist model can no longer be accepted without qualification, especially in the context of the Greek-speaking provinces of the Roman East. The regions of the Eastern Mediterranean world saw the coming of a number of groups of Roman colonists and thus their cultural climate, their agrarian structures and their geopolitical environment changed. The aim of this panel is to explore new research paths based on broader studies in time and space.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Anglais

    Supprimer ce filtre
  • Études du politique

    Supprimer ce filtre
  • Préhistoire et antiquité

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Anglais

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux