AccueilTypesAppel à contribution




  • Dijon

    Appel à contribution - Sociologie

    Genre et travail politique

    Aujourd’hui, en France, hommes et femmes occupent presque à parité les mandats électifs locaux et, dans une moindre mesure, nationaux. Mais comment se répartit le travail politique ? Comment s’opère le partage des responsabilités d’élu (commissions, délégations, représentations publiques, participation aux réunions de travail, interventions orales ou écrites…) ? Hommes et femmes s’impliquent-ils dans les mêmes tâches politiques ? Pourquoi ? Bref, quels sont les mécanismes et les processus par lesquels s’organise et se met en place une différenciation sexuée des responsabilités et fonctions dans les arènes politiques ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Aux sources des politiques sociales : décentrer l’histoire du « welfare » européen (XIXe-XXIe siècle)

    Ce cycle de trois journées d'étude pour l’année 2018-2019 est lauréat de l'appel à initatives étudiantes de l'Initiatives de recherches interdisciplinaires stratégiques (IRIS) « Études globales » de l'université de recherche Paris Sciences et Lettres (PSL). Il est organisé autour de trois conjonctures temporelles de l’histoire du welfare et de la protection sociale européenne du XIXe siècle à nos jours. Nous nous proposons d’en faire une arène de débat et d’y construire au fil des séances et des interventions, par la confrontation des points de vue historiographiques et des exemples mobilisés, une histoire connectée des politiques sociales européennes.

    Lire l'annonce

  • Brest

    Appel à contribution - Sociologie

    La participation dans les politiques sociales et médico-sociales : quelle(s) autonomie(s) pour les acteurs ?

    « La participation » et « l’autonomie » constituent fréquemment des objectifs affichés des politiques ou des labels utilisés pour caractériser les dispositifs dans les secteurs du social et du médico-social. Ils font l’objet de questionnements importants qui ne sont toutefois pas nécessairement croisés de manière systématique. Autrement dit, si les démarches participatives s’imposent comme un ingrédient des recettes contemporaines des politiques sociales et médico-sociales, qu’impliquent-elles en termes d’ouverture ou de fermeture de marges de manœuvre pour les différents groupes d’acteurs appelés à « participer » ? Inversement, lorsque des formes d’autonomie sont conférées par des transferts / assignations de compétences et de responsabilités, quels types de contributions et de coordination appellent-elles de la part d’acteurs redéfinis comme « autonomes » ? À l’aune du croisement de ces deux entrées, le colloque vise à proposer un paysage du renouvellement – ou pas – du régime politique et des cultures administratives du social et du médico-social.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Sociologie

    De la loi Astier au baccalauréat professionnel

    Les jeunes et le travail : apprentissages, formation et orientation professionnelle

    Comment la prolongation des scolarités et les mutations économiques et techniques ont-elles transformé les relations entre les jeunes, la formation professionnelle initiale et le travail ? Un siècle après la loi Astier du 25 juillet 1919, étape majeure, en France, par la première définition de l’enseignement technique inscrite dans la loi et l’obligation de la formation pour les garçons et les filles de moins de 18 ans employé·es dans le commerce et l’industrie qu’elle fournit, et un siècle après la loi du 2 août 1918 sur l’enseignement agricole, le colloque prévu en juin 2019 s’intéressera à l’histoire des formations professionnelles au XXe siècle. À différentes échelles, en prêtant attention à la diversité des formations et de leurs publics ainsi qu’aux transformations du marché du travail, l’objectif consistera à approfondir la connaissance des relations complexes entre les jeunes et le travail au XXe siècle, en replaçant la situation française dans une perspective internationale.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Appel à contribution - Sociologie

    Apprendre et enseigner dans l'enseignement supérieur

    Dans le cadre de son projet 2018-2022, le laboratoire interuniversitaire des sciences de l'éducation et de la communication (LISEC) a créé un axe transversal focalisé sur la pédagogie dans l’enseignement supérieur (apprendre et enseigner dans l’enseignement supérieur). Cet axe regroupe les recherches sur l’orientation post-secondaire, le genre, l’apprentissage et la performance des étudiant-e-s, la socialisation universitaire, la transition entre l’enseignement secondaire et supérieur, les pratiques d’enseignement et l’approche pédagogique, l’usage des outils numériques, la formation des enseignant-e-s du supérieur, l’évolution des modèles universitaires et des politiques publiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Sociologie militaire, un état des lieux

    Plus de quinze ans après la dernière manifestation de ce type en France, l'IRSEM et le CREC Saint-Cyr organise un colloque international cherchant à établir un état des lieux des travaux en sciences sociales portant sur le monde militaire. L'ambition de ce colloque est de réunir des chercheur·e·s dont les travaux portent sur le domaine militaire, qu'ils ou elles soient en début de carrière ou confirmées, ainsi que de favoriser les échanges entre chercheur·e·s basé·e·s en France et à l'international. Son objectif est de mettre à jour les nouvelles problématiques que le domaine militaire pose aux sciences sociales, dans un contexte géopolitique profondément transformé depuis le 11 septembre 2001.

    Lire l'annonce

  • Braine-le-Comte

    Appel à contribution - Histoire

    Questionner le sens du travail social, hier et aujourd’hui

    Revue Dynamiques. Histoire sociale en revue, n°7, septembre 2018

    Aujourd’hui comme hier, les assistants sociaux s’interrogent sur le sens de leurs pratiques professionnelles, et les finalités implicites de leur travail. Pour nourrir le questionnement aujourd’hui, on peut s’inspirer de ce que les travailleurs sociaux d’une génération précédente ont pu dire de leur métier, de leurs pratiques. La période 1970-1980 est en effet marquée par une interrogation radicale sur l’existence même du travail social comme corps professionnel et mode d’intervention de la société sur elle-même. Pourquoi ? Quels sont les questionnements ? Ont-ils évolué ? Quelles sont les issues ou les alternatives proposées ? L’objectif de ce numéro thématique de la revue Dynamiques. Histoire sociale en revue est de donner la part belle aux sources (archives, documents audiovisuels, sonores, publications, témoignages, etc.) qui permettent d’éclairer, d’un point de vue historique mais aussi sociologique, économique, philosophique, sociopolitique ou juridique, la façon dont les assistants sociaux s’interrogent sur le sens de leurs pratiques, de leur action et des aides qu’ils apportent aux populations marginalisées, des années 1970 à aujourd’hui.

    Lire l'annonce

  • Brest

    Appel à contribution - Sociologie

    La participation dans les politiques sociales et médico-sociales : quelle(s) autonomie(s) pour les acteurs ?

    « La participation » et « l’autonomie » constituent fréquemment des objectifs affichés des politiques ou des labels utilisés pour caractériser les dispositifs dans les secteurs du social et du médico-social. Ils font l’objet de questionnements importants qui ne sont toutefois pas nécessairement croisés de manière systématique. Autrement dit, si les démarches participatives s’imposent comme un ingrédient des recettes contemporaines des politiques sociales et médico-sociales, qu’impliquent-elles en termes d’ouverture ou de fermeture de marges de manœuvre pour les différents groupes d’acteurs appelés à « participer » ? Inversement, lorsque des formes d’autonomie sont conférées par des transferts/assignations de compétences et de responsabilités, quels types de contributions et de coordination appellent-elles de la part d’acteurs redéfinis comme « autonomes » ? À l’aune du croisement de ces deux entrées, le colloque vise à proposer un paysage du renouvellement – ou pas – du régime politique et des cultures administratives du social et du médico-social.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Mondialisation et justice sociale

    Cent ans d’action de l’Organisation internationale du travail, 1919-2019

    L’Organisation internationale du travail s’apprête à célébrer son centième anniversaire. Pour les historiens, sociologues, politistes, juristes, économistes, anthropologues qui s’intéressent à l’OIT, c’est d’abord l’occasion d’interroger les conditions de sa création, son expérience au long cours et de réfléchir aux orientations qui s’offrent à elle dans un monde où sa place et son influence semblent menacées. Le colloque contribuera à donner un état des savoirs scientifiques sur l’OIT mais proposera aussi des témoignages d’acteurs et permettra des débats sur les orientations à venir.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Prix du jeune auteur de la revue « Sociologie du travail »

    Session 2018

    Revue spécialisée d’un domaine — celui du travail —, elle tient aussi à rester une revue de sociologie générale, en prise sur les problèmes d’actualité, ouverte au dialogue avec les disciplines voisines. Elle publie des résultats de recherche empirique, des travaux théoriques, des numéros thématiques pluridisciplinaires, des dossiers-débats et des notes critiques susceptibles d’alimenter scientifiquement le débat sur des questions de société contemporaine.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque contemporaine

    La gestion des ressources humaines des Magistrats en France et en Europe

    Appel à projets de recherche de la Mission de recherche Droit et Justice

    Dans le contexte de volonté politique affichée de modernisation et de renforcement de la dimension qualitative de la gestion des ressources humaines de l’État, cet appel à projets de recherches, lancé par la Mission de recherche Droit et Justice, vise à éclairer la gestion des ressources humaines des magistrats en France, depuis le recrutement jusqu'à la fin de carrière, à l’aune des exemples et expériences étrangers.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Appel à contribution - Histoire

    Séminaire sur l’histoire transnationale des socialismes 2018-2019 (Seconde moitié du XIXe siècle, jusqu’en 1914)

    Deux siècles après la naissance de Marx, l’intérêt renouvelé de nombreux chercheurs pour les socialismes, Marx et les marxismes, se produit à un moment où les organisations issues des « mouvements ouvriers » traditionnels sont presque partout en difficulté. Les études en cours sur ces sujets intègrent souvent une dimension internationale et transnationale ; l’internationalisme peut être ainsi traité sous un nouveau jour. Le présent séminaire se propose d’étudier les relations entre les socialismes et les socialistes des différents  pays  à  partir  de  ces  nouvelles  méthodes.  Le  cadre  de  l’État-nation  demeurant prégnant dans l’étude des transmissions et diffusions des idées et des savoirs, il est nécessaire de le surmonter afin d’appréhender le défi global [Middell, 2004] et d’inscrire les études sur le socialisme dans le global turn.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études du politique

    Que veut dire autonomie aujourd'hui ? Genèses et usages d'un nouvel impératif d'action publique

    Mêlant conjointement des approches issues de la sociologie de l’action publique, de la sociologie des professions ou plus largement de la sociologie de la domination, ce colloque se propose de mettre en commun la diversité d’emplois d’une notion qui prétend décrire aujourd’hui de nouveaux modèles organisationnels dans différents secteurs de la société. Ce colloque ambitionne de questionner la notion d’autonomie à travers les usages différenciés et parfois contradictoires qui en sont faits par les différents groupes d’acteurs qui l’emploient, la revendiquent, ou la dénoncent, ainsi que les instruments et outils sur lesquels celle-ci s’appuie.

    Lire l'annonce

  • Neuilly-sur-Seine

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    « Transnum » : penser le numérique comme transformation

    « Révolution numérique », « digitalisation du social », « plateformisation de l’économie », avènement des « humanités numériques »… nombreuses sont les désignations d’un phénomène perçu comme une rupture : l’introduction du « numérique » dans le quotidien de nos sociétés, qu’il s’agisse de travail, de loisir, du lien au passé ou au présent, du public ou du privé. Ce colloque propose d’interroger ces transformations liées au numérique, en orchestrant la rencontre entre chercheurs relevant de différentes disciplines, dans la variété et la diversité : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénieur. Tous ces champs scientifiques rencontrent en effet, chacun à leur façon, ces mutations, tant dans les objets de la recherche et la façon de les modéliser ou de les constituer que dans l’appareil scientifique et méthodologique utilisé.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Les « big data » au travail

    Les métiers de la donnée entre expertises professionnelles et effets de croyance

    Ce dossier de la revue Politiques de communication se propose de sonder les activités numériques à la fois sous l’angle de la production exponentielle de données et de leurs usages par des « spécialistes » et, simultanément, sous celui des effets de croyance qui en résultent. Qui sont ces travailleurs (et promoteurs) de la donnée (data-analysts, community manager, etc.) ? Est-ce d’anciens agents rapidement reconvertis pour tirer profit des potentialités du numérique ou voit-on apparaître de nouveaux métiers ? Des hiérarchies professionnelles émergent-elles ? Une division du travail auteur de la professionnalisation du traitement de la donnée se dessine-t-elle ? Assiste-t-on à l’émergence d’un groupe professionnel ou de petits groupes segmentés, mobilisés autour d’enjeux économiques induits par le développement du numérique ?

    Lire l'annonce

  • Chicoutimi

    Appel à contribution - Sociologie

    Face aux défis écologiques et aux inégalités sociales : quels nouveaux modèles d’action pour influencer la transition sociétale ?

    Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS, activité 419)

    Nous faisons face à des défis d’envergure, socio-économiques autant qu’environnementaux : changements climatiques, hausse des inégalités sociales et économiques, mais aussi de l’accès aux sphères décisionnelles. Pour y faire face, l’échelon local est vu comme un espace privilégié d’expérimentation. Qu’elles se rattachent à la « démocratie participative » (Blondiaux, 2008), à la « transition écologique » (Hopkins, 2010), aux « utopies concrètes » (Olin Wright, 2017) au Buen Vivir (Santos, 2016) ou aux « communs » (Dardot, Laval, 2014), plusieurs innovations sociales (IS) sont développées à cet échelon, conçu comme celui de la proximité et de la sociabilité, du concret et de l’enracinement dans le territoire.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Langage

    La traduction et le bénévolat

    Revue « Traduire » n° 238

    Budgets associatifs serrés, méconnaissance de notre métier, nous sommes régulièrement sollicités pour des travaux bénévoles. Mais qu’en pensent les différents acteurs, linguistes comme donneurs d’ordre, en termes de marchés, d’engagement associatif ? Quelle place y accordent-ils dans leur quotidien ? Le numéro 238 de la revue Traduire, à paraître mi-2018, s'intéressera à la traduction et au bénévolat.

    Lire l'annonce

  • Chicoutimi

    Appel à contribution - Économie

    L’impact de la déréglementation du travail sur la relation salariale : les effets humains, sociaux, économiques, juridiques, politiques

    86e congrès de l'Association francophone pour le savoir - ACFAS

    Depuis les années 1970 l’idéologie libérale a élargi son emprise sur l’esprit des dirigeants politiques et inspire de plus en plus les décisions économiques et sociales. Les modifications (appelées réformes dans la conceptualisation libérale) plus ou moins fondamentales, inspirées par la pensée libérale, induisent des décisions politiques fondatrices du nouveau modèle d’organisation économique et sociale. La promotion des lois du marché est la base de la « révolution » qui s’opère. En effet le marché est censé réguler au mieux les mécanismes économiques et sociaux (tendance à l’optimum). Cette vision « idéalisée » s’étend aujourd’hui à l’espace du travail. Dans ce colloque nous proposons d’examiner les fondements des problématiques de déréglementation. Par ailleurs nous proposons d’examiner les différentes incidences de la dérèglementation du travail sur les plans économiques, humaines et sociales et en termes de gestion des ressources humaines.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    Traditions théoriques et nouvelles technologies

    Dans quels cadres théoriques penser les nouvelles technologies ? Nous proposons de discuter la pertinence renouvelée ou les limites des différentes traditions théoriques mobilisées aujourd'hui pour penser l'effet du développement des technologies de l'information et de la communication.

    Lire l'annonce

  • Le Havre

    Appel à contribution - Amériques

    L’Amérique latine d’aujourd’hui : quelles politiques économiques et sociales ?

    Le développement et la maturité macroéconomiques de l’Amérique Latine ne sont plus à prouver. Ainsi, selon le dernier rapport de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, une croissance économique de 2 % est prévue pour la région en 2018. Néanmoins, on est toujours en droit de se demander à quel point les gouvernements latino-américains connectent croissance économique avec bien-être et justice sociale. Des guerres asymétriques surviennent entre sociétés civiles et États qui se préoccupent - malgré un discours officiel de protection de l’environnement et des droits de la personne - de défendre les intérêts des multinationales au détriment des ressources naturelles et des populations les plus pauvres d’Amérique Latine. La réduction du rôle de l'État se manifeste entre autres dans le secteur de la santé, de l’éducation et de l’emploi, ce qui implique par ailleurs une féminisation de la pauvreté, les femmes étant les plus affectées. Les conflits sociaux abondent dans la région, et émergent des mouvements sociaux dans les milieux paysan, indigène, étudiant, et ouvrier. 

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Études du politique

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie du travail

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux