AccueilTypesAppel à contribution




  • Annaba

    Appel à contribution - Afrique

    Jugurtha affronte Rome

    Après avoir conquis la péninsule Italique, Rome aspirait à la domination de tout le bassin méditerranéen ; son ambition était d’autant plus grande quand elle avait soumis Carthage qui lui servit de base au Nord de l’Afrique. En effet, Rome détruisit Carthage en 146 avant J.C. ; sa visée fut alors d’étendre son hégémonie à tout le reste du monde antique. Elle était poussée par des convictions religieuses inébranlables, à savoir que le Romain est le plus pieux de tous ; ce qui lui assure la victoire et l’investit de la mission de « civiliser le monde » en lui assurant une bonne organisation, ce qu’a exprimé Virgile plus tard : « n’oublie jamais, vaillant Romain, que tu es né pour gouverner les peuples… oblige-les à respecter la paix ». Mais cette conviction à elle seule n’est rien de plus qu’un instrument de mobilisation que Rome utilise pour accomplir ce qu’elle appelle sa « noble mission » de civiliser les peuples en imposant l’ordre romain.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Personal Influence on the Rulers of Imperial Rome and the Early Middle Ages

    Since rulers of the Imperial Roman Period and the Early Middle Ages occupied the highest (secular) position, individuals who exerted influence on them enjoyed a great extent of power. As a consequence, there was bitter rivalry between the various agents, which is reflected in discourses on legitimate and illegitimate influence. The goal of the conference is to establish interpersonal influence as a subject of historical research. Furthermore the study of influence on rulers is to make a contribution towards political history as well as the history of mentalities and discourse.

    Lire l'annonce

  • Thessalonique

    Appel à contribution - Droit

    Droit romain

    IVe Rencontre internationale des jeunes historiens du droit

    Il s’agira d’étudier l’application du droit romain dans le territoire grec, sa rencontre et son éventuelle interaction avec les institutions juridiques, mais aussi politiques, sociales et économiques grecques. Comme le suggère le titre de la Rencontre, seront préférées les propositions provenant des chercheurs (au moins docteurs ou doctorants) ayant moins de 40 ans d’âge. Les langues acceptées sont l’anglais, le français, l’allemand et l’italien.

    Lire l'annonce

  • Dijon

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    La place de l’État dans l’Est de la Gaule durant l’Antiquité tardive, 250-450 ap. J.-C.

    L'Antiquité tardive dans l'Est de la Gaule, 3

    Dans l’historiographie de la fin de l’Empire romain, l’État impérial – et souvent de manière réductrice la seule armée – occupe traditionnellement une place importante dans l’étude des transformations sociale et économique de la période. L’État apparaît souvent comme acteur essentiel, tant en raison de son rôle de consommateur de produits agricoles et manufacturés, que d’aménageur du territoire (routes, fortifications…) et d’encadrement des institutions locales. De cette approche traditionnelle ont découlé deux paradigmes essentiels, mais discutables : la « bureaucratisation » et « la militarisation » de la société de la fin de l’Antiquité. L’objectif de ce colloque est de questionner ces théories et de réexaminer cette problématique pour l’Est de la Gaule (régions Champagne-Ardenne, Bourgogne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté, nord de Rhône-Alpes, Suisse occidentale, Sarre, Rhénanie-Palatinat et régions mitoyennes), en développant une démarche pluridisciplinaire (croisant sources archéologiques et historiques) et une approche multiscalaire.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Histoire politique

    Supprimer ce filtre
  • Histoire romaine

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux