AccueilTypesAppel à contribution




  • Mont-Saint-Aignan

    Appel à contribution - Histoire

    L’exception politique en révolution. Pensées et pratiques (1789-1917)

    Ce colloque entend étudier les diverses manières dont les modèles révolutionnaires ont circulé de la Révolution française à 1917. Le projet ne se limite ni à ces deux révolutions, ni bien sûr aux cas européens. On mettra l'accent sur des cas concrets qui ont donné à penser cette exception politique, mais aussi sur les pratiques concrètes, avec une volonté de développer des perspectives comparatistes.

    Lire l'annonce

  • Pessac

    Appel à contribution - Études du politique

    Sociabilités et pratiques de la démocratie en Grande-Bretagne, 1760-1850

    Des mouvements populaires associés à la figure de John Wilkes dans les années 1760, aux Chartistes des années 1830 et 1840, un nombre croissant de revendications s'exprime en-dehors des grandes institutions étatiques et ecclésiastiques (cour, Parlement, Église), et souvent contre elles. Dans les années 1780, les partisans de la réforme parlementaire s'unissent en associations de comtés en Angleterre, en sociétés de burgh reform en Écosse.

    Lire l'annonce

  • Lille

    Appel à contribution - Histoire

    Le pouvoir exécutif et la loi

    Réceptions, réinterprétations, réécritures (1789-1804)

    Cette journée d’études doctorales vise à éclaircir l'inévitable écart entre la lettre de la loi et son exécution, entre 1789 et 1804, à travers l'étude des mots employés par le pouvoir exécutif pour faire appliquer la loi, afin de mettre en évidence les éventuelles discordances par rapport à ceux utilisés par le pouvoir législatif dans le texte même de la loi. Pour ce faire, l’étude privilégiera les actes du pouvoir exécutif, dans toute leur diversité, de l’échelon local à l’échelle centrale – c'est-à-dire les promulgations royales, arrêtés du conseil exécutif provisoire et du Directoire, circulaires et instructions ministérielles et arrêtés des corps administratifs (communes, districts, départements). C’est cette latitude dans l’interprétation de la loi, qu’autorise le droit ou que s’octroient les administrateurs, qu’il conviendra d’examiner en fonction des périodes et des régimes, afin de mesurer la manière dont l’exécutif s’emploie à « refaire » la loi, dès lors qu’il la traduit dans ses propres mots.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Appel à contribution - Histoire

    Centralisation et fédéralisme de la Révolution française à nos jours

    Controverses et représentations, projets et réalisations (dans l’espace européen francophone, germanophone et italophone)

    A l’aube du XXIe siècle, la question de l’organisation des pouvoirs et du fil conducteur entre ces pouvoirs possède toujours une grande acuité, certains pays européens ayant choisi des voies menant vers une organisation de type fédéral, d’autres ayant privilégié un modèle plus centralisé, sans pour autant que deux « modèles » s’opposent de manière par trop manichéenne. Le présent colloque se propose une approche résolument comparatiste entre les pays européens de langue française, allemande et italienne, les plus touchés par l’influence de la Révolution française, même si naturellement ils n’ont pas été les seuls à l’être. Le colloque insistera sur les représentations qu’elle a fait naître : vocabulaire avec entre autres les stigmatisants politiques, iconographie et monuments, fêtes et cérémonies, espace public à vocation politique, littérature et cinéma, etc.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études du politique

    L’écriture constitutionnelle

    De la pensée politique au texte juridique : comment écrit-on une constitution ?

    À travers le thème de l’écriture constitutionnelle, cette journée d’étude s’intéressera au rapport entre le droit constitutionnel et ses modes d’énonciation. Plusieurs questions seront ainsi abordées : quelles sont les formes consacrées de cette écriture et dans quelle mesure le droit constitutionnel et les aménagements institutionnels qu’il sous-tend sont-ils dépendants du cadre linguistique dans lequel ils sont exprimés ? Et plus généralement, comment passe-t-on d’une idée politique, d’un corpus de valeurs ou d’une conception du « meilleur régime » à un texte juridique ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Institutions politiques

    Supprimer ce filtre
  • Révolution française

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux