AccueilTypesAppel à contribution




  • Appel à contribution - Histoire

    « Non Graecos minus barbaros quam Romanos puto » : Les Romains et les Grecs de leur temps, de la prise de Tarente à l’édit de Caracalla (272 av. J. C-212 ap. J.-C.)

    Première partie : au temps de la République romaine

    Si la place de l’hellénisme dans le monde romain a été bien étudiée pour la période républicaine,  les rapports que les Romains entretenaient avec les Grecs de leur temps, ainsi que la manière dont ils les considéraient méritent d’être explorées plus avant. Quelles relations les Romains nouèrent-ils donc avec les Grecs avec lesquels ils étaient en contact ? Et tout d’abord, comment perçurent-ils les Grecs vivant en Grande Grèce, sur le sol même de l’Italie ? Lorsqu’ils commencèrent à remporter des victoires sur les rois hellénistiques, firent-ils une distinction entre hellénisme et peuple grec pour mieux assumer l’héritage de l’un sans s’encombrer de l’autre ? Les Romains faisaient-ils une différence entre Grecs de Grèce, d’Italie et d’Orient ? Quelles relations personnelles les aristocrates romains avaient-ils avec des Grecs ? Et quels Grecs ? Le statut social était-il le facteur prédominant dans le choix de ces relations ?

    Lire l'annonce

  • Nanterre | Paris

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Relire Tite-Live : 2000 ans après

    À l'occasion du bimillénaire de la mort de Tite-Live, un colloque international est organisé, les 5 et 6 octobre, à l'université Paris Nanterre et à l'École normale supérieure de Paris.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Éducation

    Pourquoi et comment faire lire des textes latins et grecs aujourd’hui ?

    Pédagogie et didactique de la lecture en langues anciennes : problématiques spécifiques et solutions de remédiation

    Ce workshop international en didactique des langues anciennes porte sur la lecture en langue originale des textes de latin et de grec ancien. Il s'agit de réfléchir aux stratégies didactiques que l'on peut mettre en place afin de permettre aux apprenants, du collège à l'enseignement supérieur, quelle que soit leur formation d'origine (spécialistes ou non spécialistes), de surmonter les difficultés qu'ils peuvent rencontrer pour lire des textes latins et grecs en langue originale - sans nécessairement passer par le prisme de la traduction ou de la version.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Historiographies antiques (2016-2017)

    Le séminaire de recherche historiographies antiques a pour but de rassembler les chercheurs travaillant sur l'écriture de l'histoire dans l'Antiquité, quelle que soit leur discipline (philologie, histoire, archéologie, philosophie...). Comme l'an dernier, sa dernière séance est une séance ouverture, dont le sujet sera déterminé à l'issue du présent appel à communications.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Le traitement : de la notion physique à ses représentations métaphoriques dans l'Antiquité gréco-romaine classique et tardive

    Lors de cette journée d’étude, nous étudierons la notion de traitement en nous concentrant sur le monde gréco-romain, de l’époque classique (Ve siècle avant J.-C.) jusqu’à l’antiquité tardive (jusqu’au VIe siècle après J.-C.), afin d’analyser les divers types de traitements et leurs représentations et afin d’interpréter leur évolution au cours des siècles. Le traitement (en grec θεραπεύεινἰατρεύεινἰᾶσθαι ou en latin curare) est une notion assez large, c’est pourquoi nous souhaitons l’appréhender dans une perspective pluridisciplinaire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Le changement : conceptions et représentations dans l'Antiquité gréco-romaine

    L'étendue chronologique de la période communément reconnue comme l'Antiquité gréco-romaine inclut nécessairement des phases de changements et de mutations, à divers niveaux. L'objectif de ce colloque jeunes chercheurs, interdisciplinaire et international, est d'étudier la manière dont les Anciens concevaient la notion de changement, que ce soit au niveau personnel, social, culturel ou historique, ainsi que d'analyser les représentations qu'ils en proposaient, tout en se concentrant sur cette question en termes de transformation ponctuelle, d'apparition ou de renouvellement. 

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Les savoirs d'Apulée

    Πολυμαθία et πολυτροπία à l’époque antonine

    Apulée de Madaure, « beau philosophe, très éloquent tant dans la langue grecque que la latine » (Apol. 4, 1) a vécu, selon une approximation vraisemblable, entre 125 et 180. Par là, il apparaît comme un acteur éminent de la culture impériale de l’époque antonine. La recherche récente a posé des jalons importants en replaçant l’auteur dans le contexte de la « seconde sophistique », un courant culturel qui s’est surtout exprimé en grec, aux II° et III° siècles. Mais des nuances, des précisions et des compléments restent à apporter : d’autres pistes fécondes sont apparues ou ont été renouvelées très récemment, comme sa proximité intellectuelle et biographique avec Aulu-Gelle, son identité provinciale , son rapport au langage et aux langues , son rapport au platonisme, et son attrait pour la chose religieuse.

    Lire l'annonce

  • Lille

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Mémoires de Trajan, mémoires d'Hadrien

    L’année 2017 marquera le dix-neuvième centenaire de la mort de l’empereur Trajan et de l’accession au principat de son parent Hadrien. Depuis l'Antiquité jusqu’aux productions les plus récentes, Trajan et Hadrien ont bien souvent été pensés ensemble. Nous étudierons donc la mémoire de ces deux empereurs au cours de l’ensemble des périodes qui s’étendent entre 117 et 2017. Le colloque réunira donc littéraires, historiens, historiens de l’art, archéologues et spécialistes d'autres disciplines : il étudiera autant les discours savants (historiographie), que les œuvres d’art (littérature en particulier) ou les formes de médiation culturelle (muséographie, expositions). Les communications pourront s’attacher à la mémoire d’un des empereurs en particulier, mais on retiendra en priorité celles qui proposeront une approche croisée de leurs mémoires.

    Lire l'annonce

  • Issoire

    Appel à contribution - Moyen Âge

    Le livre à l'époque romane

    Les XIe et XIIe siècles témoignent en Occident d’un recours croissant à l’écrit sous toutes ses formes : on assiste d’abord à l’essor de l’écriture diplomatique, à la multiplication des œuvres théologiques, des chroniques, des œuvres littéraires, etc… et à l’augmentation du nombre des copies manuscrites. Dans les dernières décennies, plusieurs études se sont penchées sur la question majeure de la culture écrite médiévale, en cherchant à approcher notamment les impacts sociaux de l’accès à l’écrit ou encore son rôle comme dépositaire de la mémoire collective et catalyseur de groupes sociaux. Ces travaux ont ouvert de fécondes pistes d’études, à l’origine d’un foisonnement de recherches sur la place de l’écriture dans les différents contextes médiévaux. Plus récemment, l’objet livre a été lui même redécouvert dans sa matérialité et sa morphologie : une véritable « archéologie du livre », attentive à tous les aspects matériels concernant la fabrication, l’usage, la conservation des livres, s’est alors développée. Dans la continuité de ces réflexions, le 25e colloque d’Issoire se propose de discuter la place du livre en Occident à l’époque romane, à travers plusieurs axes de recherche.

    Lire l'annonce

  • Pau

    Appel à contribution - Langage

    Les illusions de l'autonymie

    La parole rapportée de l'Autre dans la littérature

    La représentation du discours de l'Autre, notamment de l'étranger, exemplifie les tensions entre le leurre avec lequel l’imaginaire collectif considère un objet linguistique, et sa réalité formelle. Ce colloque se propose de projeter des éclairages divers sur cet aspect de l’hétérogénéité énonciative que sont les illusions attachées à l’autonymie dans la représentation du discours de l’Autre.

    Lire l'annonce

  • Caen

    Appel à contribution - Histoire

    Autour des machines de Vitruve

    L’ingénierie romaine : textes, archéologie et restitution

    L’équipe caennaise, depuis longtemps spécialisée dans l’étude des textes scientifiques et techniques, dans l’édition de Vitruve et la restitution virtuelle des machines de l’Antiquité propose une rencontre interdisciplinaire prenant appui sur le contenu de l’œuvre de Vitruve pour faire un point sur l’état des connaissances dans les domaines de l’ingénierie romaine. En amont du texte de Vitruve, il s’agit de comprendre comment s’est constitué le savoir mécanique romain, en aval, d’étudier l’évolution et l’importance de la mécanique romaine jusqu’à la fin du Ve siècle p.C. et, au-delà, de s’intéresser à l’influence de Vitruve sur les architectes-ingénieurs de la Renaissance. L’aire géographique prise en compte est celle de l’extension territoriale maximale de l’empire romain. Les communications porteront sur les textes (De Architectura, textes techniques, littérature « commune »), l’iconographie, les sources archéologiques (restes de machines et traces de leur emploi) et les restitutions qui peuvent en être proposées. « Restitution » est ici à prendre au sens large : descriptions techniques, dessins, maquettes physiques et virtuelles.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Les historiens fragmentaires de langue grecque à l’époque impériale et tardive

    Ce colloque a pour objectif de réunir des chercheurs confirmés et des jeunes chercheurs travaillant à l'édition et à l'exploitation pour l'histoire de textes fragmentaires de langue grecque, datant de l'époque impériale et tardive. Il s'agira autant d'exposer l'état actuel de la recherches que les questions de méthodes d'analyse de sources à l'état fragmentaire pour l'histoire.

    Lire l'annonce

  • Grenoble

    Appel à contribution - Éducation

    Fabula agitur ! Pratiques théâtrales et artistiques, oralité et apprentissage des langues et cultures de l’Antiquité

    Histoire, esthétique, didactique

    Les spécialistes de didactique des langues se sont beaucoup intéressés, ces dernières années, à l'apport que pouvaient constituer les pratiques théâtrales et, plus généralement, artistiques, dans l’apprentissage des langues vivantes. Ce colloque se propose de se pencher sur un corpus spécifique délaissé par ces travaux, celui des pratiques artistiques utilisées dans l’apprentissage des langues anciennes, que ce soit en milieu scolaire, universitaire ou associatif, en France ou ailleurs.

    Lire l'annonce

  • Tamines

    Appel à contribution - Histoire

    L'empereur romain Auguste hors de Rome

    Dans le cadre du bimillénaire de la mort de l’empereur romain Auguste, le prochain numéro de Volumen (n°11 / 12, 2014) sera consacré au traitement de cette figure impériale hors de Rome pendant l’Antiquité (ses actions et son image dans les provinces), ainsi qu’à sa réception aux époques postérieures. Les articles peuvent dès lors porter sur l’histoire, l’archéologie, l’histoire de l’art, la littérature et l’historiographie.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Personal Influence on the Rulers of Imperial Rome and the Early Middle Ages

    Since rulers of the Imperial Roman Period and the Early Middle Ages occupied the highest (secular) position, individuals who exerted influence on them enjoyed a great extent of power. As a consequence, there was bitter rivalry between the various agents, which is reflected in discourses on legitimate and illegitimate influence. The goal of the conference is to establish interpersonal influence as a subject of historical research. Furthermore the study of influence on rulers is to make a contribution towards political history as well as the history of mentalities and discourse.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Le Festus des autres

    Revue en ligne Eruditio Antiqua n. 6 (2014)

    Festus, dans son lexique appelé De uerborum significatione (Sur la signification des mots), résuma au 2ème s. apr. J.-C. l’ouvrage perdu du même nom de l’érudit Verrius Flaccus (époque augustéenne), et fut à son tour résumé par l’érudit carolingien Paul Diacre (8ème s.). La postérité a abondamment utilisé Festus dans la plupart des recherches portant sur de multiples aspects de la civilisation, de la langue et de la littérature de la Rome archaïque et républicaine. Le numéro 6 d’Eruditio Antiqua se propose d'examiner le texte de Festus (et de Verrius Flaccus) sous l’angle de la réutilisation et de la réinterprétation du matériau festien à travers les âges, de l’Antiquité à nos jours.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Pensée

    Le fragile et le flou. Apprivoiser la précarité : un art rhétorique

    Sous le titre « Le fragile et le flou. Apprivoiser la précarité : un art rhétorique », cette rencontre répond au désir de rendre hommage (au moins en creux) à un penseur original, un passeur, un précurseur même, bref, un maître, dont le nom n’évoque, aujourd’hui, plus grand-chose à personne (ou presque) : Eugène Dupréel (1879-1967). Plus exactement, il s’agit de mettre l’accent et d’explorer l’un des aspects originaux de sa pensée : l’idée ou principe de précarité dont la valeur est, pour lui, aussi bien technique que logique et épistémologique. Aussi, le présent colloque propose-t-il de mettre au défi nos réflexes sociaux et nos tropismes intellectuels ; il invite à une conversion du regard, à un changement radical de point de vue. Le but est d’éclairer les mécanismes de la précarité, de mieux comprendre le supplément qu’il peut y avoir à la reconnaître ou à l’insuffler, le prix particulier, supérieur qu’elle confère aux valeurs, aux arguments, aux notions (philosophiques, juridiques), aux choix, etc. Bref, dans quelle mesure, en quel sens et à quelles fins, un « moins » pourrait-il représenter un « plus » ?

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Variations sur le mythe : la légende de Troie de l’Antiquité tardive au Moyen Âge

    Variantes, innovations, modifications et réécritures

    La légende de Troie demeure sans doute l’un des mythes « fondateurs » de la conscience et de la civilisation du monde occidental, qui traverse toute l’évolution de la littérature grecque et latine, jusqu’au Moyen Âge et même au-delà. Les différentes interprétations de cette légende donnent pourtant une idée claire de l’évolution sociale et culturelle, à savoir le changement des valeurs éthiques, politiques et esthétiques, qui a caractérisé au fil du temps la réception du mythe. L’objet de ce numéro thématique des Cahiers de L’AMo, qui pourrait être précédé ou suivi d’un colloque international ou une journée d’études, a pour but d’analyser et d’approfondir les raisons de la « création » et de la diffusion à l’époque impériale et tardive de ces variations sur le mythe classique de Troie et la préférence qui leur a été accordée au Moyen Âge.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Préhistoire et antiquité

    Fragments d'érudition. Servius et le savoir antique

    Les Commentaires de Servius (4e-5e siècle de notre ère) sur les œuvres du poète Virgile (1er siècle av. J.-C.), ainsi que les ajouts anonymes du Servius Danielis, constituent un maillon essentiel de la transmission du savoir antique jusqu’à nous. Le présent colloque se donne pour but d’analyser les fragments d’érudition ainsi transmis dans des domaines variés. Les communications s’attacheront à faire ressortir, de façon synthétique, l’état des connaissances présentes dans ces commentaires, et poseront également la question de la transmission du savoir et de ses transformations, ainsi que celle du degré de spécialisation et de vulgarisation.

    Lire l'annonce

  • Reims | Caen

    Appel à contribution - Histoire

    Tacite et le tacitisme en Europe à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

    Écriture de l’histoire et conception du pouvoir

    Même si Tacite n’était pas totalement inconnu à l’époque médiévale, la publication à Venise de l’édition princeps de ses œuvres vers 1470 puis, en 1515, la première édition des Annales avec les six premiers livres qui venaient d’être retrouvés, marquèrent le début d’un véritable engouement pour l’historien romain, sa manière d’écrire l’histoire et, plus largement, ses enseignements. Dans toute l’Europe se multiplièrent les éditions de son œuvre, les traductions, puis les commentaires critiques et les traités politiques qui, sous des formes diverses, prétendaient s’inspirer des leçons de Tacite, donnant naissance à ce que l’on devait nommer le « tacitisme ». 

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Langage

    Supprimer ce filtre
  • Histoire romaine

    Supprimer ce filtre