AccueilTypesAppel à contribution




  • Saint-Étienne

    Appel à contribution - Représentations

    Presse et patrimoine, deux facteurs de la modernité (XVIIIe-XIXe siècles)

    Cette journée d'étude sur la presse et le patrimoine au XVIIIe et au XIXe siècles vise à explorer les rapports complexes entre deux notions contemporaines : loin de s'opposer comme l'imprimerie et l'architecture chez Hugo, elles sont deux émanations de la modernité. Ces deux termes renvoient en fait à deux conceptions de l'histoire et du bien public qui interagissent l'une avec l'autre pour définir de nouveaux cadres culturels du XVIIIe siècle au XIXe siècle. Les propositions attendues peuvent porter aussi bien sur les rapports matériels entre les deux notions (le patrimoine dans la presse, la presse comme patrimoine) que sur les procédures ou les modalités d'écriture communes (l'inventaire, l'enquête).

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    L'homme politique français et la presse, de la monarchie constitutionnelle à la monarchie de Juillet

    Relais d'opinion, miroirs d'une action, marécage des passions

    La presse bénéficie des libertés de pensée et d’expression reconnues par la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen : 137 journaux politiques naissent en 1789. La diversité de leurs auteurs et de leurs opinions, confirmée les années suivantes, compte pour beaucoup dans la structuration et les clivages de la vie politique nationale, depuis les royalistes Actes des Apôtres et l’Amy du Roi jusqu’aux populaires Ami du Peuple de Marat ou Père Duchesne d’Hébert, en passant par les feuilles des girondins Gorsas, Louvet ou Mercier. Presse militante d’un format et d’un tirage limités, riche de ses avis, de ses caricatures, de ses outrances comme de ses timidités, liée le plus souvent – car les rédactions collectives sont l’exception – au sort d’un homme qui joue sa carrière politique ou littéraire, elle vit des abonnements, des ventes à la criée, du placardage, de la lecture publique dans les clubs, à commencer par celui du Cercle social. Elle subit la censure à partir de 1792, d’abord tournée contre les écrits royalistes, puis l’année suivante contre les « fédéralistes », mesures renforcées par la loi des suspects.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    L’image railleuse. La satire dans l’art et la culture visuelle, du XVIIIe siècle à nos jours

    Colloque international organisé par l’Institut national d’histoire de l’art, l’université du Québec à Montréal et le LARHRA UMR 5190 de Lyon

    Ce colloque porte sur la satire visuelle du XVIIIe siècle à nos jours, entendue comme genre aussi bien que comme registre, selon que l’on s’intéresse à un type de représentations (caricaturale, en particulier) ou à une veine (le satirique) traversant de multiples champs, parmi lesquels celui de l’art contemporain. Envisagée dans sa visualité même, elle recouvre des objets, particuliers ou partagés, des mécanismes et des effets spécifiques que nous souhaitons interroger à partir des études visuelles.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Histoire et sociologie des médias

    Supprimer ce filtre
  • Révolution française

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux