AccueilTypesAppel à contribution




  • Corte

    Appel à contribution - Études urbaines

    Marketing territorial : entre différenciation et mobilisation

    Ier workshop multilogue de la chaire « Attractivité et nouveau marketing territorial »

    La chaire « Attractivité et nouveau marketing territorial » organise le premier workshop multilogue qui invite les professionnels du marketing des territoires à travailler avec les chercheurs pour produire de la connaissance nouvelle, issue du terrain. Le laboratoire Lieux, espaces, identités et activités (LISA, UMR 6240 CNRS) accueille cet événement qui se tient le 6 juin 2017 à l'université de Corte.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études urbaines

    Des lieux pour l'éducation populaire : conceptions, architecture des usages des équipements depuis les années 30

    Colloque du Pajep (Pôle des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire)

    Ce colloque vise à étudier l’histoire des équipements socioculturels depuis les années 1930. Organisé par Laurent Besse (histoire) et Catherine Clarisse (architecture), il s’adresse à des chercheurs intéressés par les rapports entre éducation populaire et architecture, qu’ils soient historiens, architectes, sociologues, géographes, spécialistes de sciences de l’éducation. L’étude des programmes architecturaux et des conceptions pédagogiques qui les sous-tendent sera complétée par celle des usages de ces bâtiments. Si la perspective est clairement historique, le colloque vise également à identifier un patrimoine de solutions techniques qui mérite d’être réinterrogé au regard des besoins contemporains. Les réhabilitations contemporaines de ces bâtiments sont une thématique qui sera abordée.

    Lire l'annonce

  • Saint-Brieuc

    Appel à contribution - Histoire

    Pension complète !

    Tourisme et hôtellerie (XVIIIe-XXe siècle)

    Ce colloque souhaite évaluer la place de l’hôtellerie dans la constitution de l’industrie touristique en longue durée. Si l’on cerne assez bien le passage, peut-être exagérément téléologique, des auberges aux pensions de famille, puis aux hôtels cossus avant leur fermeture (souvent) et leur reconversion (parfois) en immeubles résidentiels avec appartements plus ou moins exigus, on connaît finalement mal l’intime de l’hôtel, si ce n’est à travers les représentations fantasmées de la littérature, policière en particulier. De rares enquêtes montrent, en outre, la mixité des clientèles. Pendant très longtemps, commerçants, voyageurs de commerce, ecclésiastiques, militaires, employés ou fonctionnaires, travailleurs migrants et notables en déplacements d’affaires ou de résidences forment le gros de la troupe accueillie plus ou moins bien. Mais de l’hôtel lui-même et de son fonctionnement, de ses succès ou de ses déboires, on sait peu de choses. Surtout si l’on dépasse le cadre hexagonal.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Architecture

    Supprimer ce filtre
  • Sport et loisirs

    Supprimer ce filtre