AccueilTypesAppel à contribution




  • Saint-Quentin-en-Yvelines

    Appel à contribution - Histoire

    L’éventail de nos peurs de l’Antiquité à nos jours

    Frousse, trouille, crainte, effroi, chocottes, terreur, frayeur, épouvante, pétoche… Il existe quantité de termes et d’expressions plus ou moins fleuris pour exprimer les multiples facettes de la peur dans la langue française. Dans une perspective historique large et une approche se voulant culturelle et transdisciplinaire, cette journée d’études entend déconstruire et comprendre les mécanismes naturels et sociaux inhérents au phénomène de la peur, qu’elle soit subie ou voulue.

    Lire l'annonce

  • Metz

    Appel à contribution - Histoire

    L’eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l’hérédité du Moyen Âge à nos jours

    Au moment où l'on s'interroge sur la filiation et le devenir de la famille « traditionnelle », au moment où se présente la possibilité d'agir sur le génome, tandis que se manifeste un regain d'intérêt pour le concept même d'hérédité, nous aimerions poser une question. Quand et pourquoi s'est-on mis à croire à l'hérédité des dispositions physiques et morales ? A-t-on réellement cherché à en accroitre, au moins à en préserver la valeur et dans quelle intention ? Comment ce « patrimoine » corporel et spirituel a-t-il été pensé, préservé, peut-être « augmenté » ? À quels imaginaires de la parenté, à quels fantasmes, renvoient en définitive les généalogies d'hier, l'ingénierie génétique d'aujourd'hui ? Peut-on à rebours des évidences - le primat toujours plus affirmé de l'individu - constater certaines continuités entre hier et aujourd'hui ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Fiscalité et inégalités

    « L’expérience montre que toute personne qui s’intéresse aux impôts, finit par poser les mêmes questions. Elle s’interroge sur l’équité fiscale, compare sa charge fiscale avec celle d’autres contribuables et réclame des droits identiques pour tous ». Cette observation datant des années 1960 nous amène au premier axe de questionnement de la journée : celui lié à la conception de la justice fiscale comme figurant au coeur du contrat social. Cette interprétation bourgeoise issue des Lumières domine la compréhension de la justice fiscale depuis la fin du 18e siècle et c’est elle que l’on retrouve dans les constitutions cantonales dès les années 1830. À l’époque prémoderne, le poids inégal de la dîme, des impôts et des taxes en tout genre a bien souvent joué le rôle de déclencheur dans des mouvements de protestation et de révolte, renvoyant ainsi l’imposition à son caractère extractif, à son potentiel d’instrument de pouvoir. Quels intérêts sociaux, économiques et politiques ont été défendus lors des discussions sur l’impôt « juste » ? Quelle place ont occupé les inégalités en terme d’origine sociale, de genre, de forme du ménage, de statut économique ou d’appartenance territoriale ? ...

    Lire l'annonce

  • Rome

    Appel à contribution - Histoire

    Faire diaspora en ville : mémoires, représentations, institutions

    Europe méditerranéenne, XIVe-XVIIIe siècle

    Nous souhaitons aborder dans ces journées d’études les enjeux de la construction d’un groupe en diaspora à travers le cadre urbain, pris à la fois comme espace et territoire dans lequel se déploient les perceptions et les stratégies des acteurs, et pris également comme lieu dans lequel les communautés interagissent entre elles, avec les institutions et autorités locales. Nous proposons donc de faire se rencontrer l’étude des diasporas avec deux thématiques actuelles de l’histoire urbaine : l’étude de la répartition et de l’implantation des étrangers en ville d’une part, et celle des usages de l’espace urbain d’autre part. Il s'agira de comprendre, par l’urbain et ses spécificités, comment on aboutit à des identités collectives – parfois souples et négociées, parfois assignées de manière plus autoritaire – de ces groupes sociaux qui finissent par être pensées et se penser comme diaspora, voire par être institutionnalisés.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Trajectoires individuelles au-delà des frontières : exemplarité, exceptionnalité, représentativité

    IIe journée d’étude des doctorantes et des doctorants du Centre de recherche en histoire européenne comparée

    Cette rencontre vise à proposer une réflexion sur la notion de mobilité en étudiant la place occupée par les trajectoires individuelles dans leur rapport à la frontière, que celle-ci soit physique, sociale ou encore économique. En quoi la trajectoire d’un individu peut-elle être représentative de son identité ou de sa personnalité ? Peut-elle conduire à l’élaboration de modèles, d’archétypes, de statistiques propres aux catégories sociales et humaines auxquelles cet individu se rattache ? Qu’est-ce qui rend le cheminement d’un individu exceptionnel ? En quoi son parcours le positionne-t-il en marge du groupe auquel il appartient ? Autant d'interrogations faisant écho à une actualité européenne très présente et auxquelles le regard porté par toutes les sciences humaines et sociales sur ces questions peut être enrichissant.

    Lire l'annonce

  • Evora

    Appel à contribution - Histoire

    First international congress for young researchers in Middle Ages

    On 08, 09 and 10 November 2018, the 1st International Congress of Young Researchers in Middle Ages (ICYRMA) will take place at the University of Évora, Portugal. ICYRMA is destinated to students at master, doctoral and postdoctoral level and/or to those who have obtained their academic degrees in the last five years. It aims to be an interdisciplinary space for dissemination, discussion and contact among young researchers who study the Middle Ages from various perspectives: history, archeology, art history, literature, philosophy, philology, anthropology, methodology, among other areas.

    Lire l'annonce

  • Poitiers

    Appel à contribution - Histoire

    Les femmes et le travail du Moyen Âge à nos jours

    De l’Antiquité à nos jours les femmes ont eu un rôle dans le monde du travail. Elles ont toujours été présentes mais bien souvent dans l’ombre. Afin d’obtenir une place réelle et reconnue, de nombreuses femmes ont au cours de l’histoire lutté pour l’égalité. Cependant, cette parité est  difficile à obtenir et de nombreuses femmes sont victimes de différentes formes de harcèlement. Cette problématique est ancrée dans l’histoire mais reste à la fois d’actualité ; c’est pourquoi les doctorants du Centre de recherches interdisciplinaires en histoire, art et musicologie organisent une journée d’étude le jeudi 26 avril 2018 sur la place des femmes dans le monde du travail.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    L’enfance au tribunal, de l’Antiquité à nos jours

    Revue « Criminocorpus »

    La revue en ligne Criminocorpus appelle à contributions pour un dossier intitulé L’enfance au tribunal, de l’Antiquité à nos jours. Il s’agira ici d’observer la réception et le statut de l’enfance au tribunal dès lors que ce dernier délibère sur les implications de la parole, de la culpabilité ou de la victime. Nous écartons donc ici l’étude des logiques éducatives et répressives qui ont fondé le statut spécifique des mineurs dans notre histoire contemporaine, pour mieux étudier sur la longue durée historique le comportement des instances d’enquête et de jugement face aux enfants, pour lesquelles la question de la responsabilité est au centre des débats. L’histoire de l’excuse de minorité et des statuts reconnus à l’âge sont au cœur de la thématique mais sont également attendus tous les travaux visant l’évaluation circonstanciée liée à l’enfance des acteurs.

    Lire l'annonce

  • Toronto

    Appel à contribution - Sociologie

    Fait guerrier, distance corporelle et « processus de civilisation »

    Cette session – simple ou double selon l'affluence et la qualité des abstracts proposés – invite des socio-historiens, sociologues ou historiens qui interrogent les pratiques guerrières en termes proxémiques et de transformation du rapport au corps à présenter l'état de leurs réflexions et recherches théorico-empiriques. Les abstracts peuvent porter sur des cas d'étude issus de l'époque médiévale jusqu'au siècle passé, véritable laboratoire de violences de masse, de même qu'elles peuvent bien sûr avoir trait aux guerres ayant cours aujourd'hui. La session aura lieu dans le cadre du prochain congrès mondial de sociologie qui se déroulera à Toronto du 15 au 21 juillet 2018 et est organisée par le comité de recherche RC56 (Historical Sociology), notamment lié à la fondation Norbert Elias.

    Lire l'annonce

  • Urbin

    Appel à contribution - Sociologie

    Metamorphosis: the landslide of identity

    Dans le cadre du projet « À partir d'Ovide », l'association culturelle Rodopis organise un colloque titré Metamorfosi: identità in smottamento (Metamorphosis: the Landslide of Identity), qui aura lieu à Urbino (Italie) le 30 novembre et 1 décembre 2017. Le colloque se propose d'analyser dans une perspective multidiscliplinaire (la participation de sociologues, anthropologues, historiens, philosophes, experts de littératures anciennes et modernes est souhaitée) les problèmes posés par les notions d'indentité, alterité, transformation, soit à partir de l'examen de cas d'études, soit à partir d'une perspective epistémologique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Moyen Âge

    Le médiévalisme. Images et représentations du Moyen Âge

    AAC N° 26 revue ¿ Interrogations ?

    Depuis la Renaissance, les sociétés occidentales manifestent un « goût pour le Moyen Âge  ». Le succès de séries télévisées, qu’elles soient globalisées comme Vikings ou Game of Thrones, ou plus localisées comme Wolf Hall en 2015, souligne aussi la vigueur de l’intérêt pour cette période. La présence sur nos étals de produits aux noms médiévaux et l’intérêt public pour les fêtes médiévales, entre autres, suggèrent que le Moyen Âge – ou ce qu’il est censé être – s’affirme bel et bien comme un passé qui reste présent. Le Moyen Âge est un objet réinventé. Cette fabrication du passé dans notre présent porte un nom : le médiévalisme. Ce concept peut être défini comme la reconstruction du Moyen Âge dans des siècles ultérieurs. Reconnu par la communauté académique, le médiévalisme fait l’objet d’un vigoureux effort historiographique, d’un « dynamisme croissant ». Au cœur de nombreux séminaires, de plusieurs monographies, de colloques, il est désormais entré dans une période analytique, après avoir nourri une phase essentiellement descriptive.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Histoire

    La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique (XIIIe-XXe siècle)

    Les communications souhaitées devront décliner les modalités de la tension entre norme et pratiques démocratiques, à l’échelle des structures éducatives, dans une perspective historique, mais en faisant appel à toutes les disciplines concernées : sociologie, anthropologie, sciences de l'éducation, droit, etc. Tous les types de structures éducatives (officielles, clandestines, établissements, associations, laïques, religieuses, anciennes, contemporaines), et à tous les niveaux d’enseignement (du primaire au supérieur, pour reprendre une terminologie contemporaine) sont proposés à la réflexion collective.

    Lire l'annonce

  • Montréal

    Appel à contribution - Histoire

    Conceptualiser la violence : une exploration de ses représentations et dynamiques

    XXIVe colloque international interdisciplinaire de l’Association des étudiant(e)s diplômé(e)s du département d’histoire de l’université de Montréal (AÉDDHUM)

    La violence sous sa forme physique a toujours été présente dans l’historiographie, ne serait-ce qu’à travers de l’histoire de la guerre. L’analyse de celle-ci s’est largement agrandie dans les dernières années, à la fois à d’autres formes de violence, mais aussi à d’autres « lieux » où elle s’articule. Lié au concept de « lieux de mémoire » la violence prend un autre sens. Interprété et réinterprété dans le temps et dans les discours, le legs de la violence s’altère et change au gré des époques. Des évènements violents s’institutionnalisent et se banalisent ; des évènements pacifiques sont violemment réinterprétés a posteriori par des opposants. De véritables combats de la mémoire naissent autour de l’interprétation à la suite d’évènements traumatiques. La discipline peut bénéficier de ces nouveaux défis en considérant les approches interdisciplinaires (anthropologie, archéologie, sociologie, etc.) ainsi que les nouvelles sources (images, art) et méthodologies.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Le sang

    Famille, parenté, transmission du Moyen Âge à nos jours

    Le sang est devenu un objet d’histoire sociale et culturelle depuis une vingtaine d’années. Si les métaphores du sang sont inhérentes aux représentations de la famille et de la parenté en Occident, la catégorie du sang connaît des redéfinitions multiples au fil des siècles. Ancrant la famille dans le corps, la référence aux liens du sang est l’enjeu de croyances, de gestes, de savoirs juridiques ou médicaux en constante évolution suivant les espaces, les sociétés, les périodes considérées.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Moyen Âge

    Usages et formes de la Bible au Moyen Âge

    Au Moyen Âge, la Bible s’écrit, se lit, s’étudie et se vit. Elle assure de la légitimité au gouvernement des hommes ou à la pastorale tout en répondant aux problèmes nouveaux de la chrétienté. On se réapproprie la Bible en fonction de sa réception. Ainsi, au-delà des commentaires qui l’accompagnent, il est nécessaire de considérer ses usages sociaux. Nous aimerions mettre à profit l’apport des recherches actuelles pour éclairer les textes en eux-mêmes. Dans le prolongement du récent ouvrage coordonné par E. Poleg et L. Light Form and function in the late medieval Bible, il s’agira d’interroger la dialectique qui s’instaure entre les formes et les pratiques en envisageant plus étroitement le lien entre la bibliologie, la philologie, l’histoire et la sociologie.

    Lire l'annonce

  • Orléans

    Appel à contribution - Représentations

    Rituels de la vie privée et publique du moyen âge à nos jours

    Dans une perspective interdisciplinaire qui a vocation à réunir des spécialistes divers (historiens, historiens du droit, littéraires, civilisationnistes, anthropologues, sociologues, ethnologues, etc.), ce colloque se propose d’explorer les rituels de la vie privée et publique du Moyen-Âge à nos jours. S’il convient d’interroger les rituels comme pratiques réglées et codifiées, c’est surtout l’articulation – phénomènes d’analogie, d’imitation, de contamination, d’inclusion, d’extension, ou inversement de distinction ou d’exclusion – entre des formes de ritualité de la vie personnelle ou familiale, domestique, voire quotidienne, et des pratiques rituelles de la sphère publique, c’est-à-dire sociale, politique, religieuse, juridique et plus largement institutionnelle et culturelle, qu’il s’agira d’examiner et d’analyser.

    Lire l'annonce

  • Arras

    Appel à contribution - Époque moderne

    Des maux et du sang : la violence des femmes

    Cycle « Femmes déviantes, femmes criminelles face à leurs juges dans les anciens Pays-Bas et l’Europe du Nord-Ouest de la fin du Moyen Âge au premier XXe siècle »

    La deuxième journée de notre cycle de journées d’études ambitionne d’aborder cette thématique au travers de l’intitulé suivant : « Des maux et du sang : la violence des femmes ». Restée longtemps ignorée, la violence des femmes constitue aujourd’hui un objet de recherche en pleine expansion. La question du traitement pénal des femmes violentes verbalement ou physiquement dans les espaces septentrionaux méritait une attention particulière. Entre législation officielle et jurisprudences, quels regards les autorités judiciaires portent-elles sur ces femmes ? Comment appliquent-elles le droit ? En quoi ces crimes de sang offrent-ils une vision de la société féminine et des rapports sociaux ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Manières d’apprendre

    Le genre des apprentissages : contraintes et contournements (Antiquité – époque contemporaine)

    L’éducation constitue pour l’histoire du genre un objet d’étude stratégique puisque l’accès aux savoirs formalisés et leur validation institutionnelle agissent comme des facteurs majeurs de différenciation sociale et de genre ; tenter d’y introduire davantage d’égalité inspire jusqu’à nos jours des réticences très vives. Cependant, l’école proprement dite n’a concerné, jusqu’au XIXe siècle, qu’une minorité essentiellement masculine de la population européenne, et les inégalités d’accès à l’éducation scolaire, notamment secondaire, technique et supérieure, sont restées fortes pendant une bonne partie du XXe siècle ; en témoignent la composition des effectifs d’élèves et d’enseignant.es, les programmes ou encore les politiques éducatives qui constituent des objets privilégiés de la recherche récente en histoire de l’éducation.

    Lire l'annonce

  • Arras

    Appel à contribution - Histoire

    Femmes déviantes, femmes criminelles face à leurs juges

    Dans les anciens Pays-Bas et l’Europe du Nord-Ouest de la fin du Moyen Âge au début de l’ère industrielle

    Cette série de journées d’études « Femmes déviantes, femmes criminelles face à leurs juges dans les anciens Pays-Bas et l’Europe du Nord-Ouest de la fin du Moyen Âge au début de l’ère industrielle (éventuellement premier XXe siècle) », est construite comme un triptyque : en 2016, « amoralité des femmes déviantes » et « des maux et du sang : la violence des femmes ». En 2017, « entre nécessité et criminalité : la femme voleuse face aux juges ». Ces journées envisagent donc les questions des sources, des peines, des femmes, des différences de traitement, l’attitude des juges, la législation. Elles permettront d’aborder des problématiques aussi bien méthodologiques que purement scientifiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Maternités, paternités : représentations, pratiques, nouvelles perspectives

    Cette journée d’étude, ouverte à de jeunes chercheur-ses en sciences humaines et sociales, abordera les représentations et pratiques liées à la parentalité, aux maternités et paternités – d’un point de vue biologique, légal et/ou social – dans des contextes géographiques, historiques, économiques, sociaux, culturels différents. En articulant genre et parentalité, il s’agira notamment d’analyser les manières plurielles d’endosser, voire de performer, des rôles perçus et définis comme paternels ou maternels dans une société donnée, mais également d’interroger les résistances à ces rôles.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Moyen Âge

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux