AccueilTypesAppel à contribution




  • Montréal

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Art et travail

    Revue « esse »

    De la révolution industrielle aux années 1980, les heures de travail n’ont cessé de baisser, confirmant les prévisions des hommes politiques et économistes des années d’après-guerre. Bientôt la semaine de travail serait composée de 15 heures. L’automatisation et la révolution technologique ne se sont pourtant pas ajustées à cette baisse qui semble inéluctable et qui serait garante d’une meilleure répartition des richesses. Le temps de travail ne cesse d’augmenter, de se morceler et de se précariser. Dans ce contexte, comment les artistes s'emparent-ils du sujet ? Peuvent-ils être des modèles pour imaginer une vie sans travail ou sont-ils aussi aliénés que les travailleurs du capitalisme ? 

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Travail et emploi sur les plateformes numériques

    Au cours des dernières années, de multiples plateformes numériques se sont développées (Airbnb, Deliveroo, Uber, etc.) en se présentant comme de nouveaux types d’intermédiaires entre clients et offreurs de travail. La montée en puissance de ces entreprises d’un nouveau genre suscite une forte fascination médiatique qui se traduit aujourd’hui par une polarisation des débats entre l’apologie de l’« économie collaborative » et la dénonciation des méfaits de l’« ubérisation » sur le travail et l’emploi. Certains de ces nouveaux acteurs économiques sont devenus en quelques années des firmes multinationales, dégageant des chiffres d’affaires colossaux, et érigées alors en emblèmes de la nouvelle économie numérique. Et derrière ce modèle économique jugé innovant, une particularité fondamentale caractérise ce nouveau type de transaction économique : les offreurs de travail sont parfois, voire souvent, des particuliers, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas salariés, ni même forcément professionnels. Ce sont eux qui possèdent l’outil de travail, ou la force de travail, qu’ils vendent en qualité d’indépendants, soit directement aux consommateurs, soit à un intermédiaire.

    Lire l'annonce

  • Duclair

    Appel à contribution - Histoire

    Usines en bord de Seine

    Les territoires de la Seconde Révolution industrielle du XXe au XXIe siècle

    La basse vallée de la Seine, comme bien d’autres espaces similaires, en France ou dans le reste du monde, est marquée à partir de la première guerre mondiale par une vague d’industrialisation d’un nouveau type : le « tournant taylorien » (Patrick Fridenson), qui bouleverse les systèmes productifs à plusieurs échelles, jetant les bases de la « Seconde Révolution industrielle ». L’histoire de cette mutation est au centre des questions que ce colloque vise à explorer. Ces questions n’appartiennent pas qu’au passé mais conduisent jusqu’à nos jours. Les propositions de contribution pourront aussi bien avoir une approche historique que patrimoniale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Travail indépendant, travail salarié : les frontières en question

    L’observation du développement du salariat en France au XIXe siècle montre une ligne floue de démarcation entre indépendance et salariat. Les passages d’un statut à l’autre étaient fréquents. Dans différentes activités, patrons et ouvriers partageaient des conditions de travail communes, nourrissaient une certaine proximité au sein des petites entreprises qui dominaient le paysage industriel. Ce n’est que suite au processus de concentration des structures industrielles que la démarcation entre indépendance et salariat s’est précisée. On a alors assisté à une régression continue de la part des patrons de l’industrie et du commerce et, corrélativement, à une extension continue du salariat tout au long des décennies jusqu’à aujourd’hui. Dans la formation sociale française, indépendance et salariat se sont ainsi imposés comme deux statuts bien distincts. 

    Lire l'annonce

  • Dijon

    Appel à contribution - Histoire

    Manger au travail (XVIIIe-XXIe siècle)

    L’alimentation au travail, entendue au sens large comme l’ensemble des pratiques alimentaires liées à l’activité rétribuée, pratiques quotidiennes ou exceptionnelles, celles du temps de grève ou du temps de fête, constitue un observatoire privilégié des pratiques sociales, qu’il s’agisse des rapports de pouvoir hiérarchiques ou des logiques horizontales de sociabilité dans le monde du travail. Depuis trois siècles (XVIIIe-XXIe siècle), l’alimentation au travail a connu des profondes transformations qui témoignent des mutations des sociétés et de leur rapport au travail, à l’alimentation et au goût. Le mouvement semble, mais c’est une dimension qu’il importera d’aborder lors de nos travaux, concerner l’ensemble du continent européen et bien au-delà, même si l’on pourra distinguer différents rythmes de l’évolution des formes de l’alimentation au travail.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les architectes et la fonction publique

    Les laboratoires de recherche Léav/re MAP-Ensa Versailles, GEVR (Ensap Bordeaux- ADES/Université de Bordeaux 3), HTTP (Cnam) et l’Ensa Paris-Belleville organisent un séminaire sur la question des architectes et la fonction publique du XIXe au XXIe siècle avec le soutien de la Dapa (ministère de la Culture). Ce séminaire se déroulera sous la forme de quatre sessions thématiques de deux jours et donnera lieu à une publication. L’appel à communication s’adresse aux chercheurs et aux acteurs (professionnels, formateurs, responsables institutionnels, etc.).

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Travail et organisations dans les secteurs public et privé : différences et convergences

    Appel à article pour la Nouvelle Revue du Travail n°2

    Dans un contexte de recul de l'État dans le capital des entreprises, la firme privée dans ces multiples déclinaisons (taille, secteur, culture, etc.) semble être devenue le parangon de l'ensemble des organisations productives, y compris des administrations publiques. En même temps, si le secteur privé tend de plus en plus à se substituer au secteur public, les missions de ce dernier ne se voient-elles pas dès lors reportées dans le premier ? Ce faisant, n'assisterions-nous pas à un curieux chassé-croisé, entre d'un côté, des agents de l'Etat devant se convertir à des logiques de rentabilité et de concurrence, et de l'autre, des salariés du privé dont on attend désormais qu'ils soient les garants de l'intérêt collectif et sociétal ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Restaurer les œuvres d’art : acteurs et pratiques (XVIIIe-XXIe siècle)

    Depuis les années 1980, l’histoire de l’art fait une place toujours plus grande aux « intermédiaires », c’est-à-dire aux acteurs faisant le lien entre l’artiste, l’œuvre et le public. Au même moment, la sociologie de l’art s’est considérablement développée en étudiant les institutions et les acteurs qui contribuent à la production artistique et à la réception des œuvres. Le restaurateur d’œuvre d’art est l’un des personnages clé de cette chaîne. Cette journée d'étude, destinée aux jeunes chercheurs, vise à interroger les identités du restaurateur, ses activités, les milieux dans lequel il évolue, les règles auxquelles il est soumis et les manipulations qui caractérisent sa pratique.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • XXIe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Histoire du travail

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux