AccueilTypesColloque




  • Avranches

    Colloque - Information

    Autour de la bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel

    État des recherches sur l’ancienne bibliothèque monastique

    La mise en ligne de la bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel  en avril 2017 a été l’occasion de mettre à la disposition du public et des  chercheurs les notices de 205 manuscrits (avec leurs reproductions  numériques) et de 1260 volumes imprimés provenant de l’ancienne  bibliothèque monastique du Mont Saint-Michel. Ces livres, saisis par l’État lors de la Révolution française, sont conservés à Avranches  depuis 1791. Ce colloque dresse un état des lieux des recherches et des travaux récents portant sur les livres, tant manuscrits qu’imprimés, et sur la bibliothèque du Mont Saint-Michel. La période retenue couvre le Moyen Âge et l’époque moderne : elle s’étend de la fondation du Mont Saint-Michel par l’évêque d’Avranches Aubert (708) à la fermeture du monastère lors de la Révolution française (1791).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Histoire(s) et dynamiques économiques

    Les 30 ans du Comité pour l'histoire économique et financière de la France

    Le Comité pour l’histoire économique et financière de la France (CHEFF) fête ses 30 ans. À cette occasion, le bureau de la Recherche de l’Institut de la gestion publique et du développement économique (ministères économiques et financiers) organise un colloque international le 25 septembre 2018, au centre Pierre-Mendès-France du ministère de l’Économie et des Finances, sur le thème Histoire(s) et dynamiques économiques. Cet évènement se veut à la fois un moment de bilan historiographique et de débats sur les enjeux et les chantiers de l’histoire économique aujourd’hui. À travers l’exemple du CHEFF, ce colloque propose également un retour sur expérience de la place et du rôle d’un comité d’histoire placé à l’intersection du monde de la recherche et de celui de l’action. À ce titre, il permet de questionner l’histoire et le devenir de ce type de structure.

     

    Lire l'annonce

  • York

    Colloque - Histoire

    Transnational Approaches to the French Wars of Religion

    Les guerres de religion françaises sont majoritairement étudiées dans leurs perspectives nationale et locale. Ce colloque souhaite donner toute sa place aux approches transnationales qui offrent de nouvelles perspectives à la compréhension de ces guerres.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Quelle universalité pour les musées universels ?

    Ce troisième colloque international est organisé conjointement par Sandra Kemp (Lancaster University) et Hervé Inglebert (Université Paris Nanterre) dans le cadre du projet franco-britannique « Histoire universelle, musées universels » porté dans le cadre du labex Les passés dans le présent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    Geste de la main, mouvement de la voix

    Musique et gestualité de l’Antiquité à l’âge classique

    Les entretiens « Musique ancienne en Sorbonne » ont été fondés en 2004 pour créer un lieu d'échange entre tous les acteurs de la musique ancienne, musiciens, musicologues, facteurs, mélomanes, enseignants, étudiants, etc. Centrés sur les musiques médiévales, Renaissance ou baroques au sens large, ils offrent un espace d'exposé et de discussion à toutes les approches méthodologiques et thématiques pouvant intéresser la musique jusqu'à la Révolution française. L'Association musique ancienne en Sorbonne (AMAS) et les enseignants de Sorbonne Université organisent annuellement ces rencontres. La revue Le Jardin de Musique ouvre ses colonnes à la publication des communications. Les entretiens sont toujours accompagnés de concerts offerts par les ensembles musicaux de Sorbonne Université (Camerata baroque, master MIMA), placés notamment sous la direction de Katarina Livljanić, Benjamin Bagby, Jean-Christophe Frisch.

    Lire l'annonce

  • Tel-Aviv | Paris

    Colloque - Représentations

    La Renaissance des origines

    Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles

    Cette manifestation, ouverte gratuitement au grand public, souhaite interroger les multiples et diverses modalités de représentation des origines au sein des arts figuratifs à la Renaissance. Quelles sont les conditions d’émergence et d’existence d’un discours figuré sur les origines ? Y-a-t-il des thèmes, motifs ou figures qui invitent plus spécifiquement à une telle mise en scène ? Quelles sont les fins de la convocation de ces figures de l’origine ? Le colloque aura lieu au mois de juin 2018, à Tel Aviv puis à Paris, le temps de quatre journées et réunira une trentaine de spécialistes principalement français et israéliens.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Langage

    Place et conscience du latin en français du Moyen Âge à nos jours

    Ouverture à de nouvelles considérations et de nouvelles approches autour des rapports entre latin et français, ces deux jours seront l’occasion d’échanger et débattre autour des notions de place et de conscience du latin au sein de la langue française, dans une diachronie longue. Il s’agira donc de rendre compte de leurs échanges dynamiques tout au long de l’histoire du français. Loin de réduire le rapport des deux langues à celui d’une filiation (Kuentz, 1985), ce seront les enjeux posés par leurs interactions que nous privilégierons. C’est donc en prenant en considération les dimensions institutionnelle, pragmatique, rhétorique, grammaticale et lexicale, que la place du latin se doit d’être interrogée pour mieux en saisir l’infinie variation.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Langage

    Voltaire du Rhin au Danube (XVIIIe-XIXe siècles)

    S’il est un écrivain et philosophe français des Lumières qui a entretenu d’intenses relations avec le monde germanique, c’est bien Voltaire. Outre ses nombreux séjours en Allemagne, son œuvre s'y attarde tout particulièrement, non seulement Candide (1759), mais L’Essai sur les Mœurs (1756) et plus spécifiquement Les Annales de l’Empire (1753) ou L’Histoire de la guerre de 1741. Des questions aussi essentielles que la lutte des pouvoirs temporel et spirituel, notamment entre la papauté et le Saint-Empire, la problématique de la Réforme et plus généralement de l’identité religieuse et politique de l’Europe sont placées au cœur de ses réflexions et de son travail d’historien.

    Lire l'annonce

  • Saint-Flour

    Colloque - Religions

    La cartographie ecclésiastique : héritage patrimonial et innovation géomatique

    Face aux outils développés aujourd’hui par la géomatique, l’historien du religieux est invité à réviser en profondeur ses modes de collecte, de documentation, de production, de visualisation et de diffusion des données historiques.

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Colloque - Histoire

    La participation populaire au maintien de l'ordre public en Europe, XVIIIe-XXe siècle

    À travers l’analyse tant des contextes de crise que des mutations politiques, économiques ou sociales des sociétés européennes, il apparaît clairement que le concept de justice populaire doit être appréhendé au-delà du champ strictement judiciaire et être intégré dans l’horizon plus large des diverses formes de maintien de l’ordre. Que ce soit à travers la création de commissions populaires sous la Révolution française, l’appel aux délations pendant les périodes d’occupation, l’adoption négociée de normes de police consensuelles ou encore la mise sur pied de gardes bourgeoises ou villageoises pour combattre le banditisme, les populations ont été sollicitées à différentes reprises pour participer au maintien de l’ordre. Les interrogations soulevées sont nombreuses: comment les populations sont-elles intégrées aux dispositifs policiers contrôlés par l’Etat ? Quelles formes revêtent ces « polices populaires » ? Quelles relations établissent-elles avec les corps professionnels ? Par quels moyens les populations parviennent-elles à peser sur les politiques d’ordre public ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Moyen Âge

    Don Quichotte avant Don Quichotte ?

    Les récits de chevalerie du XIVe au XVIe siècle en France, Italie et Espagne : production et réception

    S’il y a un type de récit qui semble attaché au Moyen Âge, c’est sans aucun doute le récit de chevalerie. À la croisée de l’histoire et de la fiction, le récit chevaleresque se développe à partir du XIIe siècle, son succès ne se démentira pas jusqu’au XVe, voire au XVIe siècle et cette mode littéraire se répandra dans l’Europe tout entière. Nous nous proposons d’étudier le récit de chevalerie en France, en Bourgogne, en Italie et en Espagne parce que le cheminement, entre ces pôles géographiques, des chevaliers réels aussi bien que des textes, via les traductions et les emprunts, les rend étroitement solidaires. Il nous paraît de même important de proposer un empan chronologique qui va du XIVe au XVIe siècle pour voir naître et éclater ce qu’on peut oser appeler la « crise » du récit chevaleresque.

    Lire l'annonce

  • Bordeaux

    Colloque - Représentations

    L'âge classique dans les fictions du XXIe siècle

    En quoi les représentations des siècles classiques sont-elles de véritables tremplins pour l’imagination de l’auteur et du lecteur ? Quelles représentations symboliques ou idéologiques de l’homme et du monde autorisent ces reconfigurations historiques ? Quelles sont les images du XVIIe siècle ou du XVIIIe siècle promues dans ces œuvres ? À quoi répond donc cette présence dans la littérature contemporaine du Grand Siècle et des Lumières ? Telles seront les principales questions posées à l’occasion de ce colloque.

    Lire l'annonce

  • Bourg-en-Bresse

    Colloque - Histoire

    La Paix des Dames. Volet II

    Entre cérémoniel, médiatisation et mémoire

    Parmi toutes les femmes qui ont exercé une fonction de pouvoir dans l’Europe de la Renaissance, Louise de Savoie et Marguerite d’Autriche sont assurément parmi les plus célèbres. Le traité de paix qu’elles négocièrent ensemble, au nom de leurs fils et neveu, à Cambrai, en 1529, ne l’est pas moins. Demeuré dans les mémoires comme la « paix des Dames », cet accord mit fin à la seconde guerre que se livraient François Ier et Charles Quint. Pourtant, la rencontre, théâtre d’un mois de négociations entre la France et l’Empire, est mal connue. Quant à ses célébrations, tant dans le domaine des arts que dans celui des lettres, elles n’ont pas encore retenu l’attention qu’elles méritent. Un programme de recherches tend à combler ces lacunes. Mené en partenariat avec l’Université de Liège (Transitions), l’Université Paris 13 (La Pléiade) et le Monastère royal de Brou (Bourg-en-Bresse), il a reçu le soutien financier du F.R.S.-FNRS (Crédit de recherche, CDR) et du WBI – Wallonie-Bruxelles-International (Programme Tournesol). D’une part, le programme vise à produire le récit détaillé de la rencontre organisée en juillet-août 1529. De l’autre, il entend analyser les productions littéraires et artistiques qui ont immortalisé, immédiatement et a posteriori, la signature de la paix.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    Femmes artistes à l’âge classique (arts du dessin, peinture, sculpture, gravure)

    Comment ces artistes sont-elles désignées, et de quelle manière préfèrent-elles se nommer ? Le siècle hésite à se saisir d’expressions pour les qualifier. Quelles sont les conditions de travail et de vie de ces artistes ? De quelles façons apprennent-elles leur art, où peuvent-elles l’exercer et l’exposer, avec qui à leurs côtés ? Quelle est la réception de leur art dans les Salons et les journaux de l’époque, en France et en Europe ? En quelle réputation – nationale et internationale, bonne ou mauvaise – sont-elles ?

     

    Lire l'annonce

  • Colloque - Représentations

    Médée dans tous ses états

    Voilà plus de deux siècles que la Médée de Cherubini n’avait pas retenti au Théâtre des Arts de Rouen, après sa dernière reprise en 1812. Récemment, elle s’est invitée à l’Opéra de Dijon en mai 2016, dans une version coproduite par l’Opéra de Rouen Normandie, sur une mise en scène imaginée par Jean-Yves Ruf. Cette production a été l’occasion de redécouvrir un chef d’œuvre du théâtre lyrique français créé sous le Directoire dans un théâtre, le Théâtre Feydeau, qui faisait office de seconde salle d’opéra-comique. Luigi Cherubini (futur directeur du Conservatoire), Jean-François Lesueur (futur professeur de composition d’Hector Berlioz), mais aussi Pierre Gaveaux ou François-Adrien Boieldieu y ont créé des œuvres qui ont contribué à établir leur réputation. Pour accompagner les représentations rouennaises de cet « opéra-tragédie », les universités de Rouen et de Montpellier 3 se sont associées pour imaginer ce colloque proposant de découvrir ou de redécouvrir « Médée dans tous ses états ».

    Lire l'annonce

  • Amiens

    Colloque - Études urbaines

    Administrer la ville dans et hors les murs (Occident, XIVe-XVIe siècle)

    Continuité(s) ou rupture(s) ?

    Depuis le début des années 2010, les rencontres scientifiques traitant la question des abords des villes médiévales en Occident, leur extra muros, à savoir les faubourgs, la banlieue et le plat-pays, se multiplient. Cette historiographie récente, aux acquis indéniables, demande cependant à être encore approfondie. Par exemple, la comparaison des modes de fonctionnement intra et extra muros permettrait de mieux les définir. On pourrait ainsi comprendre plus précisément les espaces périphériques et mieux appréhender la ville médiévale dans son ensemble. La recherche récente a montré que les espaces situés au dedans et au dehors de l’enceinte urbaine sont des zones policées sous le pouvoir d’une autorité politique commune, laïque ou religieuse.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Représentations

    Bibliothèques et musées en Suisse

    Histoires croisées (XVIIIe-XIXe siècles)

    La présence d’objets, voire de véritables cabinets de curiosités, dans l’enceinte des bibliothèques caractérise bon nombre de bibliothèques d’Ancien Régime. Depuis le XVIIe siècle, l’interaction entre livres et objets est en effet thématisée comme un enjeu bibliothéconomique primordial : monnaies, médailles, instruments scientifiques, échantillons naturels et artéfacts exotiques sont appelés à dialoguer avec les livres afin de nourrir le projet de connaissance encyclopédique de la bibliothèque. À la fois ornements et compléments du savoir livresque, ils mettent en scène une confrontation entre le discours et la dimension matérielle, voire palpable de ce même discours. Malgré son importance, cette interdépendance ne semble pas avoir stimulé l’intérêt des chercheurs. Au contraire, un certain cloisonnement disciplinaire persiste entre les spécialistes de l’histoire des bibliothèques et de l’histoire des musées. Si les premiers attribuent aux cabinets un rôle fondamentalement mineur dans le programme de connaissance de la bibliothèque des Lumières, les seconds ne concentrent leur regard que sur le musée dès le moment où celui-ci acquiert une existence autonome. C’est cette lacune que le colloque propose de combler.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Colloque - Europe

    Pièces à conviction

    Pour une épistémologie de la matérialité judiciaire et policière (XVe-XXIe siècle)

    Dans le sillage du chantier de recherche ouvert par l’équipe Damoclès / UNIGE avec le colloque international (2010) puis l’ouvrage collectif Bois, fers et papiers de Justice. Histoire matérielle du droit de punir (Genève, Georg, L’Equinoxe, 2012), ce colloque en prolonger la problématique en une réflexion interdisciplinaire sur les pièces à conviction dans l'histoire de la justice et de la police

    Lire l'annonce

  • Liège

    Colloque - Histoire

    La vie de la prose médiévale à l'aube de la modernité

    Le milieu du XVème siècle se caractérise, notamment, par l’émergence de bouleversements profonds pour la production, la circulation, la transmission, voire la canonisation de la culture écrite occidentale. La diffusion s’accélère, les œuvres partent à la rencontre d’un public plus ample et plus diversifié et de nouveaux acteurs font leur entrée dans les circuits de transmission. Ce changement de rythme et de fonctionnement a principalement été étudié sous l’angle du mode de production, au départ du circuit imprimerie/humanisme et en mettant l’emphase sur ce que la Modernité naissante introduisait de nouveauté en termes d’écart, d’altérité, de rupture, voire de polémique. La perspective sera ici inversée, et c’est davantage l’angle de la continuité qui déterminera la vision. Le Moyen Âge, en effet, poursuit son avancée dans le temps, et le ‘long Moyen Âge’ dont parle Jacques Le Goff peut s’appréhender d’une façon très concrète à partir précisément de la transmission des textes médiévaux en langue française dans l’Occident et dans la Méditerranée.

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Colloque - Langage

    Figures de l'inspiration dans la poésie française du XVIIe siècle

    Ce colloque vise à permettre une réévaluation de la place de l’inspiration dans la poésie française du XVIIe siècle. Il considérera ce qu’a laissé dans l’ombre le constat d’un « crépuscule de l’enthousiasme » (M. Fumaroli) au XVIIe siècle, une fois Malherbe venu. Cette vue, thématisée par la prédominance de l’« art » sur la « nature » dans l’exercice du poète, tend pourtant à laisser de côté des figures de l’inspiration – figures du poète inspiré tout autant que figurations dans le discours poétique de l’énonciation inspirée – qui continuent de travailler l’héritage de la Renaissance. Des poètes religieux, de Claude Hopil à Madame Guyon, adaptent en effet le cadre métaphysique de la fureur à une conception mystique de l’enthousiasme poétique ; de nombreux autres formulent des paraphrases plus ou moins libres des livres bibliques au titre d’une expérience chrétienne inspirée, alors que la révélation prophétique est close.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Colloque

    Supprimer ce filtre
  • Époque moderne

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux