AccueilTypesColloque




  • Pierrefitte-sur-Seine | Paris

    Colloque - Histoire

    Les complaintes criminelles en France après 1870

    Inventaire, problématisation, valorisation d’un corpus méconnu

    La complainte criminelle – au sens strict du terme, un texte chanté narrant dans un but informatif et/ou édifiant les détails d’un authentique fait divers criminel – s’inscrit dans une histoire longue, depuis les occasionnels du XVIe siècle, jusqu’aux « Canards sanglants » du premier XIXe siècle. Autrefois tiré de l’oubli par des collectionneurs, ou des érudits, ce type d’éphémère est l’objet d’une attention par trop occasionnelle. Trois générations marquent l’historiographie récente des canards criminels. Jean-Pierre Seguin, le pionnier, les a tirés de l’ombre au tournant des années 1960, puis, dans les années 1980, en particulier en Bretagne, la recherche sur les « chansons sur feuilles volantes » a connu un grand succès. Enfin, la mise en ligne récente de la base de données « Complaintes criminelles 1870-1940 » sur le site Criminocorpus ouvre un nouveau chantier visant à interroger les derniers soubresauts de cette forme, des débuts de la IIIe République à la seconde guerre mondiale.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    XVIIIe congrès international de l’association Danses macabres d'Europe

    Le colloque explorera trois axes relevant des domaines de l’art, de l’histoire ou de la littérature : la danse macabre au sein de la société et des villes ; la mort et ses lieux de mémoire : sépultures, cimetières, chapelles… ; l’art macabre et les conceptions des fins dernières. Dans le cadre du colloque sera inaugurée l’exposition « Le livre et la mort » (20 mars – 21 juin 2019), montrant les différents répertoires manuscrits ou imprimés du Memento mori (danse macabre, arts de mourir, emblèmes…), dressant un large panorama des figurations de la mort dans l'illustration (le transi, la Mort frappant, fauchant, moquant ou triomphant...), et interrogeant les différentes manières dont le livre célèbre les défunts (obituaires, cortèges et oraisons funèbres...).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    La photographie, avec ou sans le capitalisme

    Dès son invention, la photographie s’est trouvée en prise avec les développements du capitalisme : non seulement son expansion dans les années 1870 fut dépendante des développements de l’industrie, mais elle fut aussi l’apanage de la bourgeoisie tout en servant sa reconnaissance symbolique. Ce rapport de contemporanéité, qui traverse l’histoire de la photographie et lui dicte en partie ses fluctuations, constitue presque un ethos de la photographie, s’observant sans discontinuité jusqu’à nos jours, où la question des flux s’applique tant à la circulation de l’argent qu’à celle des images. La photographie est, depuis ses débuts, une image qui répond de la logique libérale. En partant de ce constat, nous pouvons nous demander si les développements esthétiques de la photographie peuvent être gouvernés d’une manière ou d’une autre par son revers économique. Tant sur le mode de la connivence que sur celui de la résistance, il apparaît que bien des tendances formelles découlent de sa familiarité avec la logique capitaliste ou y répondent.

    Lire l'annonce

  • Paris | Créteil | Villetaneuse

    Colloque - Histoire

    Les mondes de 1848

    Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du XIXe siècle » a été maintes fois soulignée. Pourtant, alors que l’âge des révolutions (années 1770-1840) est de plus en plus pensé à l’échelle globale, et que la domination coloniale et informelle de l’Europe croît dans la première moitié du siècle, la dimension globale de 1848 reste relativement méconnue. Ce colloque international, qui coïncide avec le 170e anniversaire de la Révolution de 1848, entend faire le point sur les dimensions coloniale, impériale et globale du moment révolutionnaire qui entoure 1848. Aussi entend-il exhumer et identifier les « mondes de 1848 », dans leur pluralité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Une élection pour l'histoire

    170e anniversaire de la première élection présidentielle française

    A l'occasion du 170e anniversaire de la première élection présidentielle de France, qui, le 10 décembre 1848, porta à la tête de l'État Louis-Napoléon Bonaparte, l'Institut de France et le LabEx EHNE, avec le soutien du Comité d'histoire politique et parlementaire, organisent une rencontre scientifique pour en éclairer le contexte, les enjeux et la portée.

    Lire l'annonce

  • Saint-Étienne

    Colloque - Époque contemporaine

    30 ans et maintenant ? Histoire et défis d'un musée

    The MAMC+ museum in Saint-Etienne, conference and performance program

    Le MAMC+ revient sur 30 années de défis, d'effervescence artistique, avec une réflexion sur le musée d'aujourd'hui. Des témoins clés de l'histoire du MAMC+ dévoilent les grandes lignes de sa collection singulière, sa pluridisciplinarité, sa position au cœur de la création internationale, ses nouveaux usages et ses grands défis de demain. 30 intervenants animeront 6 grandes thématiques sous forme d'interventions, de débats, d'échanges, avec aussi des rencontres et témoignages d'artistes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Pensée

    Pierre Abélard, génie multiforme

    Étudiant terrible et maître illustre, amant légendaire et logicien virtuose, moine instable et abbé réformateur, poète de génie et philosophe précurseur, théologien prestigieux et deux fois condamné pour hérésie, auteur entre autres de commentaires sur Porphyre et sur la Bible, de traités sur la dialectique et sur la Trinité, de poèmes amoureux et liturgiques, et encore – dans le même dossier – d’une autobiographie controversée, d’une correspondance passionnée et d’une règle religieuse, Pierre Abélard n’est pas seulement une des figures les plus célèbres de tout le Moyen Âge, il en est aussi, comme homme, comme écrivain et comme penseur, une des plus riches, des plus complexes et des plus insaisissables.

    Lire l'annonce

  • Paris | Nanterre

    Colloque - Histoire

    Hippocrate sans frontières

    Soigner en terre étrangère au XIXe siècle (Europe, mondes atlantiques et coloniaux)

    Le XIXe siècle, temps d'invention des Etats-nations en Europe et des réformes des législations sur l'enseignement et l'exercice de la médecine fait figure d'époque relativement favoravle à la circulation des étudiants en médecine et des praticiens. S'intéresser aux mobilités interroge tant l'évolution des savoirs médicaux et les attentes qu'ils véhiculent que le rapport aux institutions nationales de formation. Il implique d'éclairer les choix etudiants et les modalités de diplomation des non-nationaix dans les universités. Ce mouvement interroge aussi les attendus politiques qui encadrent l'exercice médical, la construction des exclusivités nationales et la manières dont les médecins étrangers composent (ou pas) avec ces règlementations, les formes de leur exercice dans leurs pays d'installation. Au delà, le mouvement des médecins s'inscrit dans des dynamiques migratoires, notamment européennes, qui peuvent les mener dans plusieurs métropoles et dans les colonies.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Fondements, formes et usages du paritarisme en France (XIXe-XXIe siècle)

    Le paritarisme caractérise la formation et le fonctionnement du système français de relations sociales. Sa pérennité depuis le XIXe siècle, sa forte implication au sein des politiques sociales, sa fortune internationale et les controverses dont il est l’objet en font aujourd’hui un thème de réflexion majeur. Seront analysés dnas une approche pluridisciplinaire ses origines, son évolution et ses différentes expressions. Ses réussites, mais aussi ses limites passées et présentes seront notamment passées au crible. Une table-ronde réunira des partenaires sociaux et des représentants des pouvoirs publics qui ont eu une expérience directe du paritarisme dans le domaine de la protection sociale et dans celui du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Colloque - Histoire

    Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

    Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques

    Ce colloque, qui privilégie la parole des artistes et le dialogue avec les chercheurs, contribue à un projet de recherche plus large sur les histoires connectées de la danse, qui a inclus et inclura d’autres manifestations scientifiques et journées d’étude sur des figures majeures de la scène et leurs apports à la danse et au théâtre contemporains. Il abordera, entre autres, la question de la transmission du répertoire et des techniques de danse, l’élaboration dialogique des savoirs chorégraphiques, mais aussi la notation en danse, la censure, la dissidence, la résistance, la naissance des avant-gardes artistiques, ou encore l’exil suite aux changements sociaux et aux persécutions politiques.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Colloque - Histoire

    Les forces et les cultures politiques dans le Grand Est de la fin du XIXe siècle à nos jours

    À travers des études de cas et dans une perspective comparative, ce colloque a pour objectif de réfléchir à plus d’un siècle d’histoire des principaux courants de la vie politique (nationalistes, conservateurs, gaullistes, libéraux, démocrates-chrétiens, socialistes, communistes, de gauche radicale) en s’interrogeant sur leur spécificité, leurs modes d’expression et leurs mutations dans la France de l’Est, comme en relation avec les interrogations récentes sur la mise en place de la région Grand Est. Différents axes sont privilégiés, comme l’étude de mouvements politiques, de personnalités politiques, d’espaces politiques à différentes échelles.La période envisagée commence avec l’organisation, notamment sous forme de partis, de forces politiques diverses, souvent caractérisées par leur rapport à la nation, mais qui peuvent aussi s’inscrire dans un cadre local ou régional.

     

    Lire l'annonce

  • Abbeville

    Colloque - Europe

    Toute une (pré)histoire en Somme

    État des connaissances sur la préhistoire et l'histoire des recherches en vallée de la Somme (XIXe-XXIe siècles)

    Ce colloque pluridisciplinaire se fixe pour objectif premier d’établir un état des connaissances et des questions actuelles dans les domaines des études préhistoriques et de l’histoire de la préhistoire, à partir des travaux conduits et des découvertes réalisées. Il entend participer à la construction d’un point d’étape mais aussi mettre en lumière les interactions récentes et fructueuses entre préhistoire et histoire sur le plan de la recherche et de la valorisation des collections. En complément, ce colloque sera l’occasion de se pencher sur la question de la préhistoire dans la cité, c’est-à-dire sur son ancrage territorial et social.

    Lire l'annonce

  • Pierrefitte-sur-Seine | Paris

    Colloque - Représentations

    Le musée face à l’art de son temps

    Bicentenaire du Musée du Luxembourg, 1818-2018

    La célébration du bicentenaire de la création du premier musée d’art contemporain au palais du Luxembourg en 1818 sera l’occasion d’établir un bilan historiographique de l’institution et des problématiques que continue de soulever l’exposition d’un art « contemporain », dans une perspective transnationale et interdisciplinaire. Il s’agira donc de porter un regard rétrospectif et réflexif sur le positionnement des musées publics et privés, passés et actuels, face à l’art de leur temps.

    Lire l'annonce

  • Le Mans

    Colloque - Histoire

    La lettre et la machine. Soigner à distance, se soigner à domicile

    XVIIIe – XXIe siècle

    La « médecine personnalisée », telle qu’elle est rêvée ou crainte aujourd’hui, ne fait pas l’objet d’un consensus. Qu’elle relève d’une pratique « sur mesure » ou d’une pratique « centrée sur la personne », la médecine personnalisée, par-delà les innovations techniques ou théoriques qu’elle peut mettre en branle, n’intervient pas sur un terrain vierge. Depuis le XVIIIe siècle en effet, la médecine s’est pratiquée à distance, soit par le biais de communications épistolaires, soit par l’introduction au domicile d’outils et de machines propres à réaliser l’autodiagnostic et l’automédication des sujets souffrants. Cette journée d’étude interrogera les enjeux et les modalités du soin à distance et de l’auto-soin à domicile sur la longue durée afin de saisir ce qui fait irruption depuis quelques années dans la télémédecine.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    La guerre comme zone de contact au XIXe siècle

    Cette journée d’étude se propose d’initier un débat sur les formes de la rencontre et celles des transferts en temps de guerre pendant un « long dix-neuvième siècle » (1789-1914). Nous souhaitons également travailler sur la manière dont les historiens utilisent les nouvelles méthodes numériques et transforment les études de cas de façon à rendre leurs résultats plus largement accessibles. Le choix de cette période est déterminé par la richesse de ses multiples innovations dans des domaines comme la communication, les transports de masse, l’armement, le droit international concernant la conduite de la guerre, qui ont alimenté une fructueuse réflexion sur le fait de savoir si le XIXe siècle ouvrait la voie à la totalisation de l’activité guerrière ou s’il devait être évalué en ses propres termes.

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Colloque - Histoire

    La participation populaire au maintien de l'ordre public en Europe, XVIIIe-XXe siècle

    À travers l’analyse tant des contextes de crise que des mutations politiques, économiques ou sociales des sociétés européennes, il apparaît clairement que le concept de justice populaire doit être appréhendé au-delà du champ strictement judiciaire et être intégré dans l’horizon plus large des diverses formes de maintien de l’ordre. Que ce soit à travers la création de commissions populaires sous la Révolution française, l’appel aux délations pendant les périodes d’occupation, l’adoption négociée de normes de police consensuelles ou encore la mise sur pied de gardes bourgeoises ou villageoises pour combattre le banditisme, les populations ont été sollicitées à différentes reprises pour participer au maintien de l’ordre. Les interrogations soulevées sont nombreuses: comment les populations sont-elles intégrées aux dispositifs policiers contrôlés par l’Etat ? Quelles formes revêtent ces « polices populaires » ? Quelles relations établissent-elles avec les corps professionnels ? Par quels moyens les populations parviennent-elles à peser sur les politiques d’ordre public ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    L'argent immoral et les profiteurs de la guerre (1870-1945)

    Ce colloque se concentre sur les accusations de corruption lancées contre les entreprises qui, dans l’aire européenne, ont réalisé des profits élevés en temps de guerre ou de sorties de guerre, entre le dernier tiers du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Le poids des guerres comme temps forts historiques se retrouve dans la question des normes publiques. À l’heure où la contradiction potentielle entre gains individuels et intérêt collectif est exacerbée, des sacrifices considérables sont accomplis au nom du salut national et de la collectivité, et le patriotisme est exigé de chacun. Dans le même temps, une dynamique économique particulière voit le jour : les décisions se prennent dans un temps accéléré, les dépenses publiques augmentent de façon considérable, et d’importantes sommes d’argent sont injectées dans le système.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Meiji - Une refondation culturelle

    En 1868 au Japon, s’ouvre une nouvelle époque, universellement connue sous le nom d’ère Meiji. Ce phénomène entre révolution et restauration, pourrait plus justement apparaître comme une refondation culturelle. Ce terme de « refondation » voudrait évoquer le processus par lequel la culture prémoderne japonaise, que l’époque d’Edo avait portée à un niveau inégalé, est remodelée et réorientée vers des fins désormais reliées à la place nouvelle que le Japon se voit donner dans le monde. En conséquence, le colloque se concentrera sur la réorganisation interne d’un héritage perçu dès lors comme particulier, pour en faire le réceptacle et l’instrument d’une forme renouvelée de la culture asiatique dont le Japon entend se faire le champion.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Représentations

    Bibliothèques et musées en Suisse

    Histoires croisées (XVIIIe-XIXe siècles)

    La présence d’objets, voire de véritables cabinets de curiosités, dans l’enceinte des bibliothèques caractérise bon nombre de bibliothèques d’Ancien Régime. Depuis le XVIIe siècle, l’interaction entre livres et objets est en effet thématisée comme un enjeu bibliothéconomique primordial : monnaies, médailles, instruments scientifiques, échantillons naturels et artéfacts exotiques sont appelés à dialoguer avec les livres afin de nourrir le projet de connaissance encyclopédique de la bibliothèque. À la fois ornements et compléments du savoir livresque, ils mettent en scène une confrontation entre le discours et la dimension matérielle, voire palpable de ce même discours. Malgré son importance, cette interdépendance ne semble pas avoir stimulé l’intérêt des chercheurs. Au contraire, un certain cloisonnement disciplinaire persiste entre les spécialistes de l’histoire des bibliothèques et de l’histoire des musées. Si les premiers attribuent aux cabinets un rôle fondamentalement mineur dans le programme de connaissance de la bibliothèque des Lumières, les seconds ne concentrent leur regard que sur le musée dès le moment où celui-ci acquiert une existence autonome. C’est cette lacune que le colloque propose de combler.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Colloque - Europe

    Pièces à conviction

    Pour une épistémologie de la matérialité judiciaire et policière (XVe-XXIe siècle)

    Dans le sillage du chantier de recherche ouvert par l’équipe Damoclès / UNIGE avec le colloque international (2010) puis l’ouvrage collectif Bois, fers et papiers de Justice. Histoire matérielle du droit de punir (Genève, Georg, L’Equinoxe, 2012), ce colloque en prolonger la problématique en une réflexion interdisciplinaire sur les pièces à conviction dans l'histoire de la justice et de la police

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Colloque

    Supprimer ce filtre
  • XIXe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux