AccueilTypesJournée d'étude




  • Paris

    Journée d'étude - Langage

    L'objet de la migration

    La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif

    Objets emportés, objets donnés, abandonnés, absents, retrouvés ou nouvellement acquis : à l’une et l’autre extrémité de l’expérience du déplacement spatial (la migration) et de ses effets sur le sujet dans la durée (l’exil), à travers les pays de départ, de transit et d’arrivée, la culture matérielle incarne l’emboîtement de temporalités et de territoires. Mis en récit, l’objet devient signe, résiste à l’effacement, porte trace ou patrimoine. Il s’inscrit ainsi dans un système référentiel plus large incluant médias, musées, cinéma et théâtre, qui participent conjointement à la construction de la figure du migrant / de l’exilé dans l’espace public.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Représenter l'exil : la mémoire, la trace

    Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation invite les participants à interroger dans une perspective interdisciplinaire les modalités, aléatoires ou délibérées, de ce travail de mémoration ainsi que les supports qu’il mobilise.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Géographie

    Supprimer ce filtre
  • Littératures

    Supprimer ce filtre
  • Périodes

    Supprimer ce filtre
  • Afrique

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux